Les oiseaux ont besoin d’eau pour boire, se nettoyer et parfois construire leur nid

Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla) femelle

Installer un point d’eau permet de faire de belles photos, ici d’une femelle de Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla) dans un jardin près de Bruxelles (Belgique).
Photographie : Marc Fasol

Les oiseaux n’ont pas de glandes sudoripares, ils transpirent donc moins et ont besoin de moins d’eau que les mammifères; toutefois, ils en perdent lors de la respiration et dans leurs déjections. La plupart des passereaux ont ainsi besoin de boire au moins deux fois par jour pour remplacer l’eau perdue. Ils obtiennent leur ration nécessaire quotidienne dans leur nourriture et en buvant. Les espèces granivores, qui ont une alimentation plus sèche que celles des insectivores et les frugivores, ont besoin de boire davantage.
L’eau sert aussi pour la baignade, qui permet aux oiseaux de se rafraîchir et de nettoyer leurs plumes, l’élimination des déchets et des saletés facilitant leur lissage. C’est particulièrement important en hiver pour maintenir la capacité d’isolation du plumage.
Au printemps, le manque d’eau a une autre conséquence pour les espèces qui utilisent de la boue pour construire leur nid, comme les hirondelles et les martinets : ils ne peuvent donc ni en construire de nouveaux ni même réparer ceux de l’année dernière. La sécheresse diminue aussi l’adhésion de ces nids. Si cela est possible, il est utile de placer dans un récipient, comme un couvercle de poubelle renversé, un mélange d’eau et de terre. Une autre solution est de disposer des nichoirs pour hirondelles (lire Favoriser l’Hirondelle de fenêtre dans la ville : l’exemple de Gembloux).

Un point d’eau augmente vraiment l’attractivité d’un jardin

Plusieurs actions peuvent augmenter l’attractivité d’un jardin ou d’un balcon comme planter des arbres, des arbustes  (lire Aménager son jardin pour les oiseaux) ou des fleurs à graines (lire Semez ou laissez pousser des fleurs qui produisent des graines pour les oiseaux), poser des nichoirs (lire Installer un nichoir : les dix commandements à respecter) et/ou installer des mangeoires en hiver (lire Comment nourrir les oiseaux l’hiver ?), mais la présence d’un point d’eau sera déterminante et attirera certaines espèces qui ne viendraient pas autrement. C’est le point le plus important pour faire de votre jardin une « oasis » en plein été  (lire Faire de son jardin une oasis pour les oiseaux en plein été).

Comment mettre de l’eau à disposition ?

Il y a plusieurs façons de mettre à disposition de l’eau dans un jardin ou sur un balcon : le plus simple est de placer un abreuvoir qui servira aussi de lieu de baignade. Il doit être solide, facile à nettoyer, avec des petits rebords (moins de 10 cm) et/ou une pente peu prononcée. La profondeur de l’eau doit être au maximum de 5 cm environ. Vous pouvez placer dans l’abreuvoir un gros cailloux ou une branche afin qu’ils puissent atterrir, boire et se baigner en toute sécurité (surtout utile pour les petits oiseaux).
Une assiette ou une soucoupe constituent des abreuvoirs très simples. Vous pouvez aussi utiliser un couvercle de poubelle ou une ancienne poêle par exemple.
Si vous voulez qu’un grand nombre d’oiseaux se baignent (par exemple un groupe de moineaux ou d’étourneaux), choisissez un réceptacle plus grand ou placez-en plusieurs. Cela limitera les conflits et la salissure de l’eau (vous pourrez ainsi la changer moins souvent).

Merle noir (Turdus merula) femelle se baignant
Merle noir (Turdus merula) femelle se baignant dans un jardin à Châteauneuf-sur-Loire (Loiret) le 15/02/2015.
Photographie : Mary Moreau-Dutheil
Merle noir (Turdus merula) femelle se baignant

Merle noir (Turdus merula) femelle se baignant dans un jardin à Namur (Belgique) le 04/04/2013.
Photographie : Isabelle de Roover

Attention aux noyades

En cas de sécheresse, les oiseaux peuvent essayer de boire dans des tonneaux ou des barils et beaucoup se noient, mais il existe des solutions (lire Limiter les noyades de rapaces nocturnes dans les bassines, les baignoires et les abreuvoirs).

L’eau doit rester propre

Changez l’eau très régulièrement, de préférence tous les jours en été, pour qu’elle reste fraîche et pour éliminer les algues et les déchets. Utilisez une brosse et de temps en temps du vinaigre.

Le bruit de l’eau attire les oiseaux

Les oiseaux sont très attirés par le bruit de l’eau. En outre, l’agitation l’empêchera de stagner, maintiendra son taux d’oxygène et limitera la ponte des moustiques. Vous pouvez acheter pour cela un goutteur, un petit jet, une fontaine ou un système d’agitation électrique (« wiggler ») créant de légères ondulations. Ces éléments peuvent fonctionner avec des piles ou une pompe solaire (voir des exemples de modèles disponibles dans le commerce) ou être reliés à un robinet par un tuyau. Vous pouvez aussi simplement percer un minuscule trou dans le fond d’un seau rempli et l’accrocher au-dessus du bain afin que l’eau goutte peu à peu.

Des rides à la surface de l'eau

Il existe dans le commerce des systèmes qui agitent légèrement la surface de l’eau (« wiggler »).
Source : Thebirdhousechick.com

Goutteur

Vous pouvez installer un système de goutte-à-goutte : le bruit de l’eau va attirer les oiseaux.
Source : Thebirdhousechick.com

Où installer un point d’eau ?

Coupole placée sur un pot contenant un réchaud à gaz

Coupole placée sur un pot contenant un réchaud à gaz.
Photographie : Sylvie Henry

Il faut placer votre point d’eau de façon à ce que les oiseaux se sentent en sécurité. Ils préfèrent généralement quand il est placé au niveau du sol car cela leur rappelle un contexte naturel, mais ils  doivent avoir une bonne visibilité afin de repérer les dangers potentiels aux alentours. Il ne faut pas en particulier que des chats puissent se placer en embuscade (disposez par exemple des branches d’épineux autour des buissons) (lire Protéger les oiseaux des chats). Si les risques de prédation sont trop importants, vous pouvez suspendre le point d’eau ou le placer sur un mur ou le rebord d’une fenêtre.
Il est également important que les oiseaux puissent se percher à proximité (à plus de deux mètres toutefois) en cas de danger et lisser leurs plumes après les avoir nettoyées.
Placez votre abreuvoir et/ou lieu de baignade à différents emplacements afin de trouver le site le plus apprécié par vos « invités ».
En été, préférez un coin ombragé pour maintenir l’eau fraîche plus longtemps. En hiver, choisissez un coin ensoleillé.

En hiver également

N’oubliez pas que les oiseaux ont besoin d’eau toute l’année, même en hiver, et surtout s’il gèle : quand les températures sont basses, cassez la glace et ajoutez de l’eau tous les jours à la même heure (ou deux fois par jour). Il existe dans le commerce des abreuvoirs avec un thermostat intégré (qui s’arrêtent automatiquement quand il n’y a pas d’eau) mais pour éviter tout risque d’électrocution, installez un disjoncteur de fuite à la terre. Sylvie Henry nous a transmis la photo d’une coupole placée sur un pot dans lequel était placé un réchaud à gaz.
Ne mettez jamais d’antigel dans l’eau, ni de glycérine ou d’autres matières grasses (à part peut-être quelques gouttes d’huile d’olive, comme nous le suggère Genevieve Hag Jalon) qui risquent de souiller les plumes et de provoquer une hypothermie.
Muriel Arrayago nous suggère de placer un ou deux petits morceaux de bois dans l’eau qui empêcheraient le gel de l’eau

Photographier ou filmer les oiseaux

Vous pouvez installer un piège photographique (lire Utiliser les pièges photographiques pour étudier et observer les oiseaux) ou une petite caméra (découvrez notre kit vidéo : caméra couleur 6 LEDs + accessoires) non loin du point d’eau pour étudier les oiseaux et autres animaux qui le fréquentent la nuit ou tôt le matin, ou bien installer un affût (assez loin pour ne pas les déranger) pour faire des photos (lire Construire une cabane d’affût pour photographier les oiseaux).

Jeune Grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes)

Jeune Grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes) buvant à un point d’eau dans un jardin près de Bruxelles (Belgique) le 26/06/2018 (cliquez sur la photo pour l’agrandir).
Photographie : Marc Fasol

Jeune Rougegorge familier (Erithacus rubecula)

Jeune Rougegorge familier (Erithacus rubecula) prenant son bain dans un jardin près de Bruxelles (Belgique) le 26/06/2018 (cliquez sur la photo pour l’agrandir).
Photographie : Marc Fasol


Fournir de l’eau aux oiseaux dans les parcs et les cimetières

Quand il fait très chaud, on peut aussi donner de l’eau aux oiseaux dans les parcs et les cimetières, par exemple en remplissant les nids-de-poule des routes et des chemins. 

Remplissage de nids-de-poule avec de l’eau dans un cimetière parisien le 23 juillet 2019 : des Corneilles noires (Corvus corone) sont arrivées quelques minutes après, mais aussi des Pigeons ramiers (Columba palumbus) et colombins (C. oenas) et des Pies bavardes (Pica pica).
Vidéo : Ornithomedia.com