Starling
Nature Experience
Kite Optics

Magazine | Études

Suivi ornithologique dans le parc de Muraviovka (Russie) en 2015

Cette zone humide protégée située près du fleuve Amour accueille des oiseaux nicheurs menacés comme le Bruant auréole, la Grue du Japon et la Cigogne orientale, et de nombreux migrateurs.
11/06/2016 | Validé par le comité de lecture

Introduction

Le district fédéral extrême-oriental, appelé aussi l’Extrême-Orient russe, est la partie la plus orientale de la Russie. Cette vaste région très peu peuplée est composée de plusieurs unités administratives dont l’Oblast d’Amour (qui tient son nom du fleuve Amour qui forme la frontière entre la Russie et la Chine), aux zones montagneuses boisées et aux plaines riches en zones humides. Son avifaune est très riche et variée et est composée d’espèces européennes, sibériennes, chinoises et japonaises.
Le parc de Muraviovka a été créé en 1996 dans la plaine inondable de Zea-Burea, le long du fleuve Amour. Il protège plus de 5 400 hectares de zones humides, des oiseaux  rares comme les Grues du Japon et à cou blanc et la Cigogne orientale y nichent, et de nombreux migrateurs y stationnnent au printemps et en automne. Le parc et les territoires adjacents ont été inscrits en 1995 sur la liste Ramsar des zones humides d’importance internationale. C’est le premier territoire protégé de Russie géré par des structures non gouvernementales.
L’Amur Bird Project a pour but d’étudier l’avifaune le long du fleuve Amour et de sensibiliser les populations locales à la protection de la nature. Wieland Heim, son fondateur, a publié le rapport du suivi ornithologique 2015 du parc de Muraviovka et nous vous en proposons une version française.

Abstract

The Far Eastern Federal District is the easternmost part of Russia, at the east of the Lena River. This vast and sparsely populated region is composed of several federal units, including the Amur Oblast, located 5,620 km east of Moscow. It covers an area of ​​363,700 km2 and is named after the Amur River which borders it (and which also forms the border between Russia and China). This territorial division includes mountainous areas partly covered with vast coniferous and mixed forests (threatened by a massive deforestation) and plains with vast wetlands. The birdlife in this part of Russia is rich and varied and is composed of European, Siberian, Chinese and Japanese species.
The Muraviovka park was created in 1996 in the Zea-Burea floodplain along the Amur River. It protects more than 5,400 hectares of wetlands and Mongolian oak forests and is home to rare breeding birds such as the Red-crowned Crane, the White-naped Crane and the Oriental White Stork, and numerous migrants including the rare Siberian Crane. This protected area and the adjacent territories were registered in 1995 on the Ramsar list. It is the first Russian protected area managed by non-governmental structures.
The aim of the Amur Bird Project is to study the birdlife along the Amur River and to promote environmental education. Its 2015 Muraviovka park
birding report is now available and we publish there a French version.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !