Nature Experience
Starling
Kite Optics

Pratique | Identification

Identifier et observer la Bécassine double en Catalogne au printemps

Un afflux de Bécassines doubles a été constaté en Catalogne au cours du printemps 2011.
23/04/2011 | Validé par le comité de lecture

Introduction

La Bécassine double (Gallinago media) est une espèce rare en Europe de l’Ouest, où elle n’est visible qu’en migration. Non seulement ses populations nicheuses du Nord et de l’Est de l’Europe sont en déclin, mais en outre elle est difficile à distinguer de la Bécassine des marais (Gallinago gallinago). Cette difficulté explique d’ailleurs en partie la rareté des données.
En France, c’est une migratrice rare au printemps et en automne, et l’essentiel des données provient du monde cynégétique, les bécassines étant chassables.
Depuis le début de ce printemps 2011, très peu de Bécassines doubles ont été annoncées sur les listes et sites ornithologiques français. Ce n’est pas le cas en Catalogne espagnole, où plus de 30 oiseaux ont déjà été notés depuis le 1er mars.
Cet article, le second que nous consacrons à cette espèce, a pour objet de décrire les critères d’identification réellement utiles sur le terrain et de présenter les meilleurs spots catalans pour l’observer au printemps.
Nous remercions Albert Cama Torrell (www.gullsincatalonia.blogspot.com), Àlex Ollé (www.frontera.cat), Ponç Feliu et Joël Bruezière (www.eyesonsky.com) et Julien Mazenauer pour leurs informations et/ou leurs photos.

Abstract

Great Snipe Gallinago media is a rare migrant in France and in Western Europe. It breeds in boggy areas above the tree line of Scandinavian mountains and also in extensive lowland swamps of eastern Europe, and the European populations are declining. It is quite difficult to distinguish from Common Snipe Gallinago gallinago : it is slighty (10-15%) bigger and podgier than Common Snipe, more like a Woodcock in shape. It look altogether more barred than a Snipe due to the extensively barred underparts and the rows of black and white lines across the rufous wing coverts. The white edges to the outer tail are more extensive.
The number of birds reported in France is low, and the majority of data come from the hunting world (the closely-related Common Snipe being hunted). During this Spring 2011 (since March), certainly less than five birds were announced on the French birding-lists and websites, whereas 33 birds were watched meanwhile in Catalunya, Spain, a spectacular influx.
This article is dedicated to the useful identification field criteria based on birders experience and the presentation of good Catalan spots to search for it.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

À lire sur le web

Ouvrages recommandés

Sources

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !