Starling
Nature Experience
Kite Optics

Pratique | Identification

Identifier les mâles des différentes sous-espèces de la Bergeronnette printanière

Il est intéressant de détailler les Bergeronnettes printanières qui font une halte dans les zones humides au printemps.
27/05/2005 | Validé par le comité de lecture

Introduction

En avril et mai, il est fréquent d’observer dans les zones humides des Bergeronnettes printanières (Motacilla flava) migratrices, dont certaines s’arrêteront pour nicher. Avec un peu d’attention, on remarquera que les dessins de la tête de certains mâles ne sont pas tous identiques. En effet, plusieurs sous-espèces traversent l’Europe lors du passage printanier, certaines étant communes, comme M. f. flava qui niche en France, tandis que d’autres beaucoup plus rares comme M. f. feldegg qui se reproduit au bord de la mer Noire. L’identification de ces sous-espèces n’est pas toujours simple, car il existe des hybrides aux plumages intermédiaires. Quand à la difficulté d’identifier les femelles et les juvéniles, elle est reconnue par les plus grands spécialistes.
Dans cet article, nous nous limiterons aux mâles typiques en plumage nuptial des sous-espèces pouvant être vues en Europe : M. f. flava, flavissima (considérée souvent comme une espèce), beema, thunbergi, iberiae, cinereocapilla, feldegg, lutea et supercirialis. Nous évoquerons en outre la sous-espèce égyptienne M. f. pygmae observable dans le Paléarctique occidental, et l’hybride centre-atlantique  M. f. flava x M. f. iberiae qui niche à l’ouest de la France.
Nous remercions toutes les personnes qui nous ont aidées à écrire à et illustrer cet article.

Abstract

The Yellow Wagtail (Motacilla flava) has a large range, from Spain and North West of Africa to Eastern Asia, so naturally several subspecies have occured with this vast area. The identification of these subspecies is notoriously difficult, especially for females, juveniles and birds in Winter plumages.
In this article, we present you only the pure male breeding subspecies which occur (even very rarely) in Europe, i.e : M. f. flava, flavissima (considered sometimes as a species), beema, thunbergi, iberiae, pygmae, cinereocapilla, feldegg, lutea and supercirialis. The Egyptian subspecies pygmae is also described. We won’t discuss there the cases of the hybrids, excepted flava x iberiae which has already bred in Western France.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

Auteur

Ornithomedia.com

Ouvrages recommandés

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !