Starling
Nature Experience
Kite Optics

Pratique | Identification

Choucas des tours : cherchez les oiseaux orientaux !

Deux oiseaux présentant les caractéristiques de la sous-espèce orientale Coloeus monedula soemmerringii ont été observés à Killem (Nord) en novembre 2018.
28/11/2018 | En cours de soumission au comité de lecture

Introduction

Les Choucas des tours (Coloeus monedula) sont de petits corvidés bruyants et sociables vivant dans des habitats variés (villes, villlages, parcs, forêts…) leur offrant des sites  (cavités et anfractuosités) pour nicher. Trois sous-espèces sont présentes en Europe : C. m. spermologus, C. m. monedula et C. m. soemmerringii. La sous-espèce spermologus niche en France et dans les pays voisins et est sédentaire, mais en automne et en hiver, des oiseaux nordiques et orientaux des deux autres sous-espèces peuvent aussi être observés. Si la sous-espèce nominale, qui niche en Scandinavie, est assez difficile à distinguer des oiseaux ouest-européens, la sous-espèce orientale soemmerringii, qui se reproduit du sud-est de la Finlande et de la Roumanie à l’ouest de la Chine, est plus distincte, avec notamment un demi-collier blanc bien visible. Deux probables oiseaux orientaux ont été signalés depuis le 4 novembre 2018 à Killem (département du Nord), et au moins l’un des deux était encore présent le 24 novembre : ils se nourrissaient avec des Choucas des tours « locaux ».
Dans cet article, nous rappelons les critères permettant d’identifier la sous-espèce soemmerringii, nous revenons sur les observations de Killem, et nous vous donnons quelques conseils pour chercher les Choucas des tours orientaux en France. Nous remercions Hervé Moffelein pour ses photos.

Abstract

Jackdaws (Coloeus monedula) are small, noisy and sociable corvids living in various habitats (towns, villages, parks, forests …) offering them sites (cavities and infractuosities) to breed. Three subspecies are present in Europe: C. m. spermologus, C. m. monedula and C. m. soemmerringii. The spermologus subspecies breeds in France and neighboring countries and sedentary, but in autumn and winter, northern and eastern birds belonging to the other two subspecies can be watched. If the nominal subspecies, which breeds in Scandinavia, is quite difficult to distinguish from the western european birds, the eastern soemmerringii subspecies, which breeds from southeastern Finland and Romania to western China, is more distinct, with in particular a white clear white patch on each side of the neck. Two probable oriental birds were sighted the 4th of November 2018 in Killem (French Department of Nord), and one at least was still present the 24th of November 2018: they fed with local Jackdaws. In this article, we present the criteria for identifying the soemmerringii subspecies, we focus on the birds of Killem and we give you a piece of advice to search for Oriental Jackdaws in France. We thank Hervé Moffelein for his photos.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la galerie d’Ornithomedia.com

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Le site web participatif Ornitho Nord/Pas-de-Calais : https://nordpasdecalais.observation.org

Sources

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !