Kite Optics
Nature Experience
Starling

Magazine | Voyages

Voyage ornithologique dans le centre de Madagascar

Gérard et Cathy Mady ont visité plusieurs zones protégées dans le centre de la Grande Île et ils ont observé un grand nombre d'oiseaux endémiques et de lémuriens.
21/03/2016 | Validé par le comité de lecture

Introduction

L’île de Madagascar, appelée aussi l’Île Rouge ou la Grande île, est située dans l’océan Indien et est séparée de l’Afrique par le canal de Mozambique. C’est la cinquième plus grande île du monde avec une superficie de près de 590 000 km². Son isolement ancien explique le fort taux d’endémisme de sa flore et de sa faune, les lémuriens étant les symboles les plus connus de ce particularisme. L’avifaune de l’île est relativement peu variée avec seulement 291 espèces d‘oiseaux nicheurs, mais près de 50 % d’entre elles sont des endémiques totales ou partielles (présentes aussi sur les îles voisines). Cinq familles ne sont connues qu’à Madagascar.
Malgré la forte dégradation de son environnement (déboisements, assèchements, braconnage), des routes parfois en mauvais état et des conditions de sécurité pouvant être localement délicates, Madagascar constitue une destination privilégiée pour les ornithologues.
Gérard et Cathy Mady (site web : Gerardmady-photos.com) y ont séjourné en novembre 2012, se concentrant dans le centre de l’île compte tenu des distances (1 580 km du nord au sud et 580 km d’est en ouest) et de l’état du réseau routier. Ils ont visité plusieurs zones protégées, parcourant forêts tropicales sèches et humides et zones humides et observant de nombreuses espèces d‘oiseaux endémiques. Gérard nous a transmis son rapport richement illustré.

Abstract

The island of Madagascar, also named the Red Island, is located in the Indian Ocean and is separated from Africa by the Mozambique Channel. It is the fifth largest island in the world, with an area of ​​almost 590,000 km². Its old isolation explains the high rate of endemism of its flora and fauna, the lemurs being the most famous symbols of this particularism. The birdlife of the island is relatively poor with only 291 species of breeding birds, but half of them are total or partial endemics (present also on some neighboring islands). Five families are known only in Madagascar. Despite strong environmental degradation (deforestation, drainage and hunting), the roads that are sometimes in poor condition and the local problems of security, Madagascar is a privileged destination for birdwatchers.
Gerard and Cathy Mady (website: Gerardmady-photos.com) visited the island in November 2012, focusing in the center of the country given the distances (1,580 km from north to south and 580 km from east to west) and the poor road conditions. They visited several protected areas, exploring dry and humid tropical forests and wetlands and watching many endemic birds species. Gerard sent us his richly illustrated report.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

Auteur

Gérard Mady – Courriel : gerard.mady@free.fr – Site web : www.gerardmady-photos.com

À lire aussi sur Ornithomedia.com

À lire sur le web

Ouvrages recommandés

Sources

  • Roger Safford, Adrian Skerrett, Frank Hawkins (2015). Birds of Madagascar and the Indian Ocean Islands. Helm Field Guides
  • Lala Rakotovao, Véronique Barre et Jeffrey Sayer (1988). L’équilibre des écosystèmes forestiers à Madagascar: actes d’un séminaire international. UICN. https://books.google.fr
  • CNFEREF. Kirindy Forest. www.kirindyforest.com/60km-de-morondava-menabe-madagascar/
  • ISYAL. La réserve de Kirindy. http://isyal.fr/madagascar/ouest/photos/photokirindy.html

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !