Nature Experience
Kite Optics
Starling

Magazine | Voyages

Voyage ornithologique à Beidaihe et sur Happy Island (Chine) du 5 au 15 mai 2007

Ces deux sites se trouvent sur une importante voie migratoire entre la Sibérie orientale et l'Asie du Sud-Est.
10/10/2007 | Validé par le comité de lecture

Introduction

La station balnéaire de Beidaihe et l’île d' »Happy Island » se situent sur la côte de la mer de Bo Hai au Nord-Est de la Chine, à quelques 300 kilomètres à l’Est de Pékin. Ces deux sites distants d’une soixantaine de kilomètres se trouvent sur une importante zone de passage migratoire aux deux saisons pré- et postnuptiales pour les oiseaux nichant en Sibérie orientale et hivernant en Asie du Sud-est.
La côte, coincée entre la Baie de Bohai et les montagnes et les déserts du Hebei septentrional et de Mongolie Intérieure, agît comme un vrai « goulot  » pour les migrateurs. La diversité des habitats (cultures, buissons, broussailles, réservoir et étangs, vasières et collines) ajoute encore à l’attractivité de la région.
Motivée par les opportunités d’étude des migrateurs occasionnels des contrées occidentales, une équipe franco-belge (Olivier Matgen, François Gabillard, Jacques-A. Leclercq) s’est rendue sur place du 4 au 15 mai 2007.
Plutôt que de dresser la liste des 213 espèces rencontrées lors de ce séjour, ce rapport souhaite davantage présenter les lieux et sites ornithologiques visités et les principales espèces qui y ont été rencontrées. Ces informations ont été complétées de cartes et de détails tirés d’autres sources, dont un compte-rendu rédigé par Steve Arlow qui a séjourné dans la région du 6 au 23 mai 2005.
Quelques modalités pratiques du voyage sont également données à titre informatif.

Abstract

The coast at Beidaihe is one of the world’s great migration corridors, sandwiched as it is between the Bay of Bohai and the mountains and deserts of northern Hebei and Inner Mongolia. Combined with the variety of habitats (gardens, fields, sandflats, mudflats, woodlands .reservoir, pools…), it is among the best places in the whole of Asia to witness eastern Palearctic migrants traveling to and from their breeding grounds in northern China and eastern Siberia, Spring (May) being apparently the best period of the year.
There are always birds to see and with the right conditions, falls of migrants can be truly spectacular. Even without a massive fall a « typical day » around Beidaihe produces thrushes, flycatchers, warblers, pipits and buntings in profusion.
Scanning the skies may reveal good numbers of raptors such as Eastern Marsh Harriers, Pied Harriers, Honey-buzzards, Japanese Sparrowhawks and Amur Falcons.
After a presentation of the best birding spots around Beidaihe and in Happy Island, we publish here the report of a trip organized by a mixed French and Belgian birders team (Olivier Matgen, François Gabillard, Jacques-A. Leclercq) from the 5th to the 15th of May 2007.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

Auteurs

François Gabillard et Jacques Leclercq

À lire aussi sur Ornithomedia.com

La vallée du monastère d’Ongi (Mongolie), un point chaud pour les oiseaux migrateurs sibériens

À lire sur le web

Vous pouvez voir d’autres photos de ce séjour sur
http://picasaweb.google.fr/leclercq54/BirdwatchingInChina0415Mai2007

Ouvrages recommandés

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !