Nature Experience
Starling
Kite Optics

Magazine | Voyages

Observer les oiseaux du lac Titicaca (Bolivie-Pérou)

Conseils pratiques pour observer les oiseaux de cet immense lac d'altitude et notamment sa "vedette", le Grèbe microptère.
12/05/2016 | Validé par le comité de lecture

Introduction

Le Titicaca est un immense lac (8 372 km²) d’altitude (près de 3 800 mètres) situé dans la cordillère des Andes, à moins de 70 km à l’ouest de La Paz, et traversé par la frontière entre la Bolivie et le Pérou. Malgré les menaces (pollution, surpêche, destruction des habitats, urbanisation, dérangements divers) qui pèsent sur lui, il reste une zone humide remarquable inscrite en 1977 sur la liste de la Convention de Ramsar.  Sa végétation est dominée par le Scirpe totora (Schoenoplectus californicus totora), appelé aussi totora tout simplement, pouvant atteindre jusqu’à sept mètres de haut et qui forme de grands massifs. Lorsqu’il dérive et s’accumule, il créé des îles flottantes dont certaines sont habitées.
Sa faune et sa flore comprennent plusieurs espèces endémiques des hauts plateaux andins. La variété ornithologique n’est pas très grande (50 espèces sont observées en moyenne durant une journée), mais le lac est superbe et agréable à visiter : il attire des observateurs désireux de voir certaines « spécialités » comme la Foulque géante, la Sarcelle de la puna, le Synallaxe troglodyte, le Grèbe de Rolland et surtout le Grèbe microptère, une espèce emblématique menacée incapable de voler. Marc Fasol, qui a visité le lac en février 2016, l’a photographié et a constaté le problème posé par les filets des pêcheurs. Il nous conseille plusieurs sites pour l’observer et pour découvrir les autres oiseaux du lac Titicaca.

Abstract

The Titicaca is a huge (8,372 km²) permanent freshwater mountain lake situated in the Andes, less than 70 km west of La Paz, and it is crossed by the border between Bolivia and Peru. Despite several threats (pollution, overfishing, destruction of the vegetation, urbanization and various disturbances), it remains a remarkable wetland that was listed in 1977 on the list of the Ramsar Convention. Its vegetation is dominated by the totora (Schoenoplectus californicus totora), a giant bulrush sedge that forms large beds. When it drifts from the shore, it forms islands, some of which are inhabited (by the Aymara Indians and once by the members of the Uros community).
The fauna and flora of the Titicaca lake include several endemic species of the Andean highlands. The variety of birds is not very high (50 species can be observed on average in one day), but the lake is beautiful and pleasant to visit: it attracts many birders eager to see some of the « specialties » such as as the Giant Coot, the Puna Teal, the White-tufted Grebe and especially the Titicaca Grebe, a threatened species unable to fly. Marc Fasol, who visited the lake in February 2016, photograph it and discovered the threat of the fishing nets. He advises us several sites to watch the birds of the Titicaca Lake.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

Contact

Marc Fasol – Courriel : marc.fasol@icloud.com – Galerie : www.oiseaux.net/photos/marc.fasol

À lire aussi sur Ornithomedia.com

À lire sur le web

Ouvrages recommandés

Sources

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !