Kite Optics
Starling
Nature Experience

Magazine | Voyages

Besh Barmag (Azerbaïdjan) : un très important site pour la migration des oiseaux d’Eurasie

Plus de deux millions d’oiseaux passent chaque année par ce site de l'Azerbaïdjan "coincé" entre le Caucase et la mer Caspienne.
08/04/2014 | Validé par le comité de lecture

Introduction

Les oiseaux migrateurs tentent généralement d’éviter de survoler les chaînes de montagnes et les grandes étendues marines, et ils se concentrent alors dans certains sites (cols, détroits, isthmes) qui leur permettent de limiter leurs efforts : c’est le cas par exemple des détroits de Gibraltar et du Bosphore (Turquie), de l’isthme de Panama, d’Eilat (Israël), de Falsterbö (Suède) de Batumi (Géorgie) d’Organbidexka (France). En 2007, des ornithologues allemands de la fondation Michael Succow et de l’université Greifswald et azerbaïdjanais de l’Azerbaijan Ornithological Society (AOS) en ont identifié un autre situé à 80 kilomètres au nord de Bakou en Azerbaïdjan, non loin du mont Besh Barmag : il s’agit du point de passage le plus étroit (trois kilomètres) entre le Grand Caucase et la mer Caspienne, formant une sorte « d’entonnoir » à la croisée des voies de migration entre l’Europe orientale, la Russie et l’Asie centrale et la Méditerranée, la péninsule arabe et l’Afrique.
Des suivis ornithologiques organisés depuis 2007 ont permis de confirmer que Besh Barmag était l’un des plus importants sites du Paléarctique occidental pour l’observation du passage des rapaces, des oiseaux aquatiques (sternes, guifettes, goélands..) et des passereaux au printemps et en automne.

Abstract

Migrating birds usually try to avoid passing mountain ranges and large water surfaces. Thus several sites have developed, where masses of migrating individuals accumulate. Such points in Western Palearctic are for example the Strait of Gibraltar, Falsterbo (Sweden), or Eilat (Israel). It is also the case of the Besh Barmag bottleneck, a narrow coastal plain between the Greater Caucasus and the Caspian Sea in Azerbaijan situated 80 kilometres northeast of Azerbaijan’s capital Baku, close to the town of Siyezen. It provides excellent conditions for studying bird migration of this poorly known region. Several surveys were carried out since 2007 to count raptor, passerine and waterbird migration. In total, 278 bird species were recorded there, eight of which are red-listed as globally threatened by the IUCN. Calculations indicated 1.24–1.51 million were visible migrants in autumn 2011 and 0.65–0.82 million in spring 2012. We present you this unknown spot that is probably one of the most important of the Western Palearctic for migrating birds.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

À lire aussi sur Ornithomedia.com

À lire sur le web

Ouvrages recommandés

Sources

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !