Nature Experience
Kite Optics
Starling

Magazine | Observer en France

Terres d’Oiseaux : de la chasse privée au parc ornithologique

Une chasse privée commerciale née des travaux de la centrale nucléaire du Blayais a été transformée en zone humide riche en oiseaux.
30/01/2015 | Validé par le comité de lecture

Introduction

L’estuaire de la Gironde est le plus vaste d’Europe occidentale mais il est peu connu des naturalistes malgré son intérêt botanique et ornithologique. Il est composé d’habitats variés : vasières, prés salés, roselières, mares, ripisylves, prairies humides, cultures et falaises calcaires. De vastes marais s’étendaient autrefois le long de sa rive droite, entre Blaye et Mortagne-sur-Gironde, mais ils ont subi de grands travaux de drainage à partir du 17ème siècle afin de les transformer en terres agricoles.
Le domaine des Nouvelles Possessions, sur la commune de Braud et Saint Louis (Gironde), était autrefois un ensemble de 120 hectares de prairies humides quadrillées par des fossés. En 1976, pour la construction de la centrale nucléaire de Blaye, il a été divisé en huit carrés endigués destinés à recevoir les boues extraites des fondations. Au début des années 1980, il a été acheté par un particulier qui l’a asséché et lâché du gibier, puis en 2002, la commune de Braud et Saint Louis a acquis cette zone dégradée. Afin de favoriser le retour et l’installation de nouvelles espèces d’oiseaux, des travaux d’aménagement, une gestion adaptée du réseau hydraulique et un entretien du milieu par des poneys, des vaches et des moutons ont été mis en place. Trois sentiers balisés jalonnés d’observatoires et une tour ont été créés.
Le domaine a été classé en réserve communale de chasse et de faune sauvage en 2007. Afin de développer l’écotourisme, un parc ornithologique appelé Terres d’Oiseaux a été ouvert au public en 2010.
Grâce à Florian Sarrazin, le directeur de ce site, nous vous proposons une présentation de cette zone humide de plus en plus intéressante pour l’observation des oiseaux.

Abstract

The Gironde estuary is the largest in Western Europe but it is little known by naturalists despite its botanical and ornithological interest. It is composed of diverse habitats: mudflats, salt marshes, reed beds, ponds, riparian forest, wet meadows, limestone cliffs and cultures. Vast marshes once covered its right bank between Blaye and Mortagne-sur-Gironde, but they have undergone major drainage works from the 17th century in order to turn them into farmland.
The domaine des Nouvelles Possessions, in the municipality of Braud et Saint Louis, was once a 120-hectares wetland meadows gridded by ditches. In 1976, for the construction of the Blaye nuclear plant, it was divided into eight squares dammed for receiving the extracted sludges. At the beginning of the 1980s, it was purchased by an individual who dried it up and introduced game birds and mammals, and in 2002 the town of Braud et Saint Louis acquired this degraded area. In order to facilitate the return and installation of new bird species, several works and a proper management of the hydraulic network were done. Sheep grazing is used to maintain grasslands. Three marked trails, several observatories and a tower have been created.
The area was classified as a reserve in 2007. In order to develop ecotourism, an ornithological park called Terres d’Oiseaux was opened to the public in 2010.
Thanks to Florian Sarrazin, the director of this site, we propose you a presentation of this wetland which is increasingly interesting for birdwatching.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !