Kite Optics
Nature Experience
Starling

Magazine | Observer en France

Observer les oiseaux dans la réserve ornithologique du Teich

Cette zone humide de Gironde est notamment renommée pour la diversité et le nombre de limicoles qui y stationnent et y hivernent.
22/11/2013 | Validé par le comité de lecture

Introduction

Après avoir parcouru et drainé le plateau landais sur 80 km, l’Eyre se jette dans le bassin d’Arcachon. À son embouchure, elle forme un delta de près de 1 500 hectares. L’Homme, attiré par les terres riches et les eaux poissonneuses, s’y est installé depuis très longtemps : les premières traces d’occupation datent en effet de l’âge de fer et de l’époque gallo-romaine. Ce n’est qu’au cours des 18ème et 19ème siècles que le delta de l’Eyre a pris son aspect actuel composé de réservoirs piscicoles conquis sur la mer. Cette activité étant tombée en désuétude au cours des années 1960, les anciens propriétaires ont accepté d’échanger ces terres de marais contre des parcelles forestières.
Un parc ornithologique a été créé en 1972 sur 120 hectares. D’importants aménagements visant à améliorer les capacités d’accueil de la faune et du public ont été réalisés depuis. Depuis le 1er janvier 2013, le parc s’appelle désormais officiellement « réserve ornithologique du Teich« .
Le delta de l’Eyre forme avec le bassin d’Arcachon l’une des zones humides françaises d’importance internationale grâce à une situation géographique idéale le long de l’une des plus importantes voies de migration d’Europe occidentale et à des milieux variés et riches.
La tranquillité de la réserve explique sa richesse ornithologique : près de 318 espèces y ont été observées, dont plusieurs rares telles que les Bécasseaux à échasses et à cou roux. Il s’agit aussi d’un très bon site d’observation de la Spatule blanche et de la Gorgebleue à miroir.
Grâce à Claude Feigné, animateur des programmes de gestion de la réserve, nous vous proposons un article pratique pour préparer au mieux votre visite. Nous remercions Jacques Gillon et Erick Laucher pour leurs photographies.

Abstract

After 80 km, the Eyre River flows into the Bay of Arcachon and forms a delta of about 1,500 hectares. The first traces of human occupation are from the Iron Age and Gallo- Roman times. During the 18th and 19th centuries, fishponds bordered by dykes were created. Due to the decline of this activity in the 1960s, owners agreed to exchange them for forest plots. A 120 hectares ornithological park was created in 1972. Significant works to improve its ecological capacity and public installations (hides, trails) have been done since.
Since the 1st of January 2013, its new name is « Le Teich ornithological reserve ». The Eyre Delta forms with the Arcachon Basin one of the French wetlands of international importance, with an ideal location along one of the most important migration flyways in Western Europe and rich and varied habitats. The protection of the Teich reserve explains its rich birdlife, with 318 species recorded so far, including several rarities like the Stilt Sandpiper and the Red-necked Stint. It is also a great site to watch the Spoonbill and the Bluethroat.
Thanks to Claude Feigné, member of the team reserve, we propose you a practical and detailed article to prepare your visit.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

Contact

Claude Feigné : c.feigne@parc-landes-de-gascogne.fr

À lire aussi sur Ornithomedia.com

À lire sur le web

Ouvrages recommandés

Sources

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !