Nature Experience
Kite Optics
Starling

Magazine | Observer en France

Le domaine de Careil (Ille-et-Vilaine), la renaissance réussie d’un étang

Cet étang peu connu, partiellement remis en eau en 1992, est d’un grand intérêt ornithologique, en particulier entre août et octobre.
08/08/2016 | Validé par le comité de lecture

Introduction

À l’époque gallo-romaine, un vaste étang occupait la dépression à l’ouest de la ferme de Careil, sur la commune d’Iffendic (Ille-et-Vilaine) : il contribuait à la défense du château de Boutavent. Il a été asséché dans les années 1840 pour l’agriculture et l’élevage. De nombreux propriétaires se sont succédé, puis le site a été progressivement abandonné à cause de la qualité médiocre des terres. En 1988, le Conseil Général d’Ille-et-Vilaine a acheté le domaine de Careil, et l’étang a été partiellement remis en eau en 1992. Celui-ci est entouré de boisements, de jonchaies-scirpaies, de mégaphorbiaies (formations denses de roseaux et de hautes plantes herbacées) et de prairies pâturées par des chevaux, des vaches, des moutons et des chèvres. Situé le long d’un couloir migratoire important, l’étang de Careil attire une grande variété d’oiseaux, notamment en automne. Depuis 1992, plus de 226 espèces ont déjà été observées, dont des nicheurs peu communs en Haute-Bretagne comme la Gorgebleue à miroir, le Grèbe à cou noir, l’Échasse blanche ou encore récemment le Canard chipeau. Et des « raretés » ont été vues, dont le Bécasseau de Bonaparte ou la Mouette de Franklin.
Julien Garin nous présente ce site peu connu.

Abstract

During Roman times, a large pond occupied much of the depression located west of the farm Careil, near the village of Iffendic (Ille-et-Vilaine): it contributed to the defense of the Castle of Boutavent. It was drained in the 1840s for agriculture (crops and livestock). Many owners have come and gone, and the site was finally abandoned due to poor land quality. In 1988, the General Council of Ille-et-Vilaine bought the domain of Careil, and the pond was partially reflooded in 1992. It is surrounded by woodlands, areas of bulrushes, tall grasses and meadows grazed by horses, cows, sheep and goats. Located along an important migration corridor, the pond of Careil attracts a large variety of birds, especially in autumn. Since 1992, more than 226 bird species have been watched, including rare breeding in Upper Brittany such as the Bluethroat, the Black-necked Grebe, the Black-winged Stilt and recently the Gadwall. And « rarities » have already been discovered, such as the White-rumped Sandpiper or the Franklin’s Gull.
Julien Garin presents us this very little known birding spot.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

Contact

Julien Garin : garin.julien@yahoo.fr

À lire aussi sur Ornithomedia.com

À lire sur le web

Ouvrages recommandés

Sources

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !