Kite Optics
Starling
Nature Experience

Magazine | Interviews

Rave-party illégale en Crau : le directeur du CEEP nous en dit plus

Ce rassemblement avait provoqué des dégâts importants dans la réserve.
18/05/2011 | Validé par le comité de lecture

Introduction

La Plaine de la Crau est un endroit unique en France : c’est le dernier secteur où subsistent des steppes, appelées localement « coussouls », proches de celles que l’on trouve en Espagne et en Afrique du Nord. Ces pelouses rases arides, parsemées de nombreux galets, accueillent une flore et une faune originales. C’est l’unique site français de nidification du Ganga cata, et il accueille les deux tiers des couples de Faucons crécerellettes de l’hexagone.
Mais depuis la fin des années 1980, les coussouls sont menacés par la progression des zones industrielles, militaires et urbaines, par l’arboriculture intensive… Grâce à la mobilisation d’acteurs de l’environnement et du monde agricole, une réserve naturelle de plus de 7 400 hectares a été créée. En septembre 2004, le Conservatoire-Etudes des Ecosystèmes de Provence (CEEP) et la Chambre d’Agriculture des Bouches-du-Rhône ont été nommés co-gestionnaires.
Du 29 avril au 1er mai 2011, une rave-party illégale a rassemblé près de 5 000 personnes, causant des dégâts importants. La réserve a décidé de porter plainte contre X. Jean Boutin, le directeur du CEEP, a répondu à nos questions.
Nous avons complété cette interview par la réaction de Fabien, un raveur qui regrette les excès de cet événement.

Abstract

The Plain of La Crau, near Marseilles, is the last French area with xeric steppes, which are of a great biological and ecological importance. The local name of the steppic vegetation is « coussoul ». It is dominated by low chamephytes like Thymus vulgaris and grass species like Brachypodium retusum.
The steppes are home to several interesting species, including the only French population of Pin-tailed Sandgrouse, the two-thirds of the pairs of Lesser kestrel, and several typical birds (Stone Curlew, Little Bustard, Calandra Lark, Little Owl, ..). Red-footed Falcon et Dotterel are also regularly seen in migration. Several activities developed in the plain after the 1950s and encroached on the steppe: hay cultivation, orchards, industries, quarries, military activities, dumps, etc.
A reserve managed by the Conservatoire-Etudes des Ecosystèmes de Provence (CEEP) and the Chambre d’Agriculture des Bouches-du-Rhône has been created to protect the representative areas of coussouls.
But from the 29th of April to the 1st of May 2011, an illegal rave party involving 5,000 people has been organized in the reserve, destroying the vegetation, generating numerous waste and disturbing the fauna.
Jean Boutin, Director of the CEEP, answered our questions.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !