Starling
Kite Optics
Nature Experience

Magazine | Interviews

Michel Ottaviani nous dit tout sur les oiseaux à berceau(x) ou jardiniers

Cet auteur, qui vient de publier un ouvrage de référence sur ces oiseaux passionnants, a répondu à nos questions.
03/02/2015 | Validé par le comité de lecture

Introduction

Les jardiniers ou oiseaux à berceau (berceaux) sont des passereaux vivant dans les forêts tropicales sèches ou humides d’Australie et de Nouvelle-Guinée. Ils appartiennent à la famille des Ptilonorhynchidés qui compte 20 espèces. Ils sont surtout connus pour leur parade nuptiale unique et élaborée. Pour attirer les femelles, les mâles construisent des tonnelles ou berceaux faits d’herbes sèches et de brindilles ou accumulent des brindilles autour d’un support vertical (« mâts »), certaines espèces allant même jusqu’à édifier un toit. Ils accumulent à l’entrée ou à l’intérieur de ces structures des objets de couleur et de forme variables selon les espèces (coquillages, feuilles, fleurs, plumes, pierres, baies, articles en plastique, pièces de monnaie, clous, coquilles, morceaux de verre…). Ils passent beaucoup de temps à mettre en place et à entretenir cette ornementation.
Après avoir consacré récemment un livre très complet aux paradisiers, Michel Ottaviani, un auteur connu pour ses monographies sur les fringilles ou les faisans, a publié en décembre 2014 aux éditions Prin un ouvrage exhaustif sur les oiseaux à berceau, richement illustré et contenant des informations souvent inédites en français. Il a répondu à plusieurs de nos questions sur ces passereaux « artistes ». Les photos ayant servi à illustrer cet article sont extraites de l’ouvrage.

Abstract

The bowerbirds live in the dry or humid tropical forests of Australia and New Guinea. They belong to a family of the Ptilonorhynchidae which includes 20 species. They are best known for their unique and elaborate courtship. The most notable characteristic of bowerbirds is their extraordinarily complex courtship and mating behaviour, where males build a bower to attract mates. Some bowerbirds build maypoles, sometime with a roof. The other major bowerbuilding clade builds an avenue type-bower made of two walls of vertically placed sticks. In and around the bower, the male places a variety of brightly colored objects he has collected. These objects -usually different among each species- may include hundreds of shells, leaves, flowers, feathers, stones, berries, and even discarded plastic items, coins, nails, rifle shells, or pieces of glass. The males spend hours arranging this collection.
Having recently written a very comprehensive book about the birds of paradise, Michel Ottaviani, have just an author known for his monographs about finches and pheasants, published in December 2014 a richly illustrated book about all the bowerbirds species. He answered our questions about these fascinating birds.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !