Kite Optics
Starling
Nature Experience

Magazine | Interviews

Arnaud Devroute et Maxence Lamoureux : filmer la migration des Grues cendrées

Ces cinéastes nous parlent de leur premier film "Des grenouilles sur le toit" et de leur nouveau projet intitulé "Sans frontière".
12/01/2016 | Validé par le comité de lecture

Introduction

Pour beaucoup de peuples, les Grues cendrées (Grus grus) symbolisent la grâce, la beauté et la fidélité, mais aussi le retour cyclique à la vie en signalant l’arrivée du printemps. Leur migration passionne de nombreux ornithologues qui admirent leurs vols en « V », leurs cris de trompette et leurs grands rassemblements dans certains points précis de leur parcours automnal entre le nord de l’Europe et la péninsule ibérique, comme l’île d’Öland en Suède, la baie de Mataslu en Estonie, l’île de Rügen en Allemagne, les lacs de Champagne en France et la lagune de Gallocanta en Espagne.
Dans leur documentaire « Des grenouilles sur le toit » réalisé en 2010, Arnaud Devroute et Maxence Lamoureux, deux jeunes cinéastes formés à l’Institut Francophone de Formation au Cinéma Animalier de Ménigoute (IFFCAM) fondateurs de l’association Lothoff Güt, ont filmé la migration des Grues cendrées entre la Suède et l’Espagne en passant par l’Allemagne et la France avec l’aide de plusieurs étudiants. Durant les semaines de tournage, ils ont rencontré des personnages fascinés par ces grands oiseaux. Et ils travaillent actuellement sur un nouveau documentaire intitulé « Sans frontière » qui traite de la migration des Grues cendrées entre la Laponie et l’Éthiopie et pour lequel ils recherchent des fonds. Nous les avons interrogés sur ces deux films.

Abstract

The Common Cranes (Grus grus) are fascinating birds: they symbolize grace, beauty and fidelity, but also the cyclical return to life by signaling the return of spring. Their migration fascinates many ornithologists who admire their flights in « V » shape, their trumpeting calls and their large gatherings in specific points during their autumnal journey between northern Europe and the Iberian Peninsula, like the island of Öland in Sweden, the Mataslu Bay in Estonia, the island of Rügen in Germany, the lakes of Champagne in France and the lagoon of Gallocanta in Spain.
In their documentary « Des grenouilles sur le toit » realized in 2010, Arnaud Devroute and Maxence Lamoureux, who were trained at the Institut Francophone de Formation au Cinéma Animalier de Ménigoute (IFFCAM), filmed the cranes during their journey through Germany, France and Spain. During the weeks of shooting, they met several people fascinated by these large birds. We interviewed them about their first movie and about their new project titled « Sans Frontière » which deals with the migration of Common Cranes between Lapland and Ethiopia through Ukraine and for which they are seeking funds.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !