Kite Optics
Starling
Nature Experience

Magazine | Analyses

La croissance de la population française de rolliers, une exception en Europe

L’augmentation des observations de rolliers en ce mois d’août 2014 dans des départements non méditerranéens est liée à l'expansion de l'espèce en France.
21/08/2014 | Validé par le comité de lecture

Introduction

Le Rollier d’Europe (Coracias garrulus) est un bel oiseau migrateur qui niche dans des régions aux étés chauds. Il recherche des paysages variés, composés de différents types de milieux (forêts claires, oliveraies, ripisylves, friches, prairies de fauche, cultures, steppes…). Son aire de répartition s’étend de la péninsule ibérique au nord-ouest de la Chine en passant par la Turquie et la Russie. Il hiverne en Afrique tropicale. La population reproductrice du Paléarctique occidental (Europe, Afrique du Nord, Moyen-Orient) est comprise entre 55 000 et 117 000 couples, la Russie, la Turquie, la Roumanie, la Bulgarie, l’Espagne et l’Ukraine accueillant les plus gros contingents.
L’espèce est globalement en déclin en Europe : il a déjà disparu de plusieurs pays comme le Danemark, la Finlande, la Suède, l’Allemagne ou la République tchèque, et sa population continue de baisser dans d’autres comme le Portugal, la Lettonie, la Russie ou l’Ukraine. La France est l’une des rares nations du continent où le nombre de couples augmente : il est actuellement compris entre 800 et 1 000.
La multiplication des observations de rolliers (souvent des jeunes) en ce mois d’août 2014 dans des départements non méditerranéens (Jura, Côte-d’Or, Ain…), est liée à cette croissance.
Après une présentation de l’espèce, nous évoquerons le déclin de l’espèce en Europe, le cas particulier de la France et les causes possibles de ces tendances.

Abstract

The European Roller (Coracias garrulus) is a beautiful migratory bird that nests in cavities in lowland regions with hot and dry summers. It prefers habitats composed of different types of environments (woodland, olive groves, riparian woodlands, meadows, hayfields, steppes…). Its range extends from the Iberian Peninsula and Morocco to northwest China via Turkey and Russia. It winters in tropical Africa. Between 55,000 and 117,000 pairs breed in the Western Palearctic (Europe, North Africa, Middle East), Russia, Turkey, Romania, Bulgaria, Spain and Ukraine hosting the largest populations. The species is globally declining in Europe: it has disappeared from many countries such as Denmark, Finland, Sweden, Germany and the Czech Republic, and it population continues decreasing in many others like Portugal, Latvia, Russia and Ukraine.
France is one of the very few European countries where the number of couples is increasing. During this month of August 2014, several birds have been found far from the Mediterranean Sea: it’s an illustration of the expansion of the species in the country.
After a presentation of the European Roller, we will discuss about the decline of the species in Europe and about the particular case of the expanding French population, presenting some possible explanations of these evolutions.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la rubrique Observations d’Ornithomedia.com

Rollier d’Europe (Coracias garrulus)

À lire sur le web

Ouvrage recommandé

Le Guide Ornitho de L. Svensson et al

Sources

1 commentaire(s) sur ce sujet

Participer à la discussion !

Je partage tout à fait l’analyse faite dans cet article.Il est d’ailleurs symptomatique de noter aussi l’évolution favorable de plusieurs espèces fréquentant les mêmes milieux en Hérault (Chevêche d’Athéna, Faucon crècerellette, Outarde canepetière…)
Mêmes causes…mêmes conséquences?
Bien cordialement