Starling
Kite Optics
Nature Experience

Magazine | Analyses

Afflux de Pouillots à grands sourcils et réchauffement climatique

Le changement climatique pourrait favoriser les arrivées automnales de certains passereaux sibériens en Europe de l'Ouest.
10/10/2015 | Validé par le comité de lecture

Introduction

Octobre est traditionnellement le meilleur mois de l’année pour observer en Europe de l’Ouest certains passereaux sibériens, comme le Pouillot à grands sourcils (Phylloscopus inornatus) : celui-ci était encore il y a une vingtaine d’années considéré comme rare en France et dans les pays voisins, et il fallait se rendre dans certains sites comme les îles bretonnes d’Ouessant et de Sein pour l’observer. Mais la situation change rapidement, et cette espèce est devenue régulière durant la migration post-nuptiale, certains y passant même l’hiver. Depuis le début du mois de septembre 2015, des centaines de Pouillots à grands sourcils sont observés en Scandinavie et des dizaines d’individus sont notés chaque jour en France : un nouveau record de données en Europe de l’Ouest sera certainement atteint durant l’automne 2015.
Nous avons déjà publié plusieurs articles présentant les hypothèses pouvant expliquer cette augmentation des données de Pouillots à grands sourcils à l’ouest de notre continent depuis les années 1990, mais nous n’avions jamais abordé le rôle que pourrait jouer le réchauffement climatique : or plusieurs études ont mis en avant son influence probable sur l’accroissement des arrivées automnales de certains passereaux sibériens.

Abstract

October is traditionally the best month of the year to watch some Siberian passerines like the Yellow-browed Warbler (Phylloscopus inornatus): this species was considered as rare in France and in the neighboring countries twenty years ago, but the situation is changing rapidly, and it is now regular in Western Europe during the postbreeding migration, some of them wintering there. Since the beginning of September 2015, hundreds of Yellow-browed Warblers have been watched in Scandinavia and dozens of individuals are recorded daily in France: this autumn 2015 will certainly be best for the species in Western Europe since the beginning of the ornithology! We have already published several articles presenting several hypotheses that could explain this constant increase of the numbers of the Yellow-browed Warblers in the western part of our continent since the 1990s, but we had never presented the possible role of global warming in this phenomenon: but several recent studies have highlighted its probable influence on the increase of the arrivals of some Siberian species.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Compléments

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Les observations sur Ornithomedia.com

Pouillot à grands sourcils (Phylloscopus inornatus)

Dans la galerie photos d’Ornithomedia.com

Pouillot à grands sourcils (Phylloscopus inornatus)

Ouvrages recommandés

Sources

  • Frédéric Jiguet et Morgane Barbet-Massin (2013). Climate change and rates of vagrancy of Siberian bird species to Europe. Ibis. Volume 155, numéro 1, pages : 194–198. Janvier. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/ibi.12001/abstract
  • Richard R. Veit (2000). Vagrants as the Expanding Fringe of a Growing Population. The Auk. Volume  117. Numéro 1. Pages : 242-245. www.bioone.org

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !