Publicité

Nouvelles Zeiss Conquest HD 32

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Pratique > Débuter > L'anatomie de l'oiseau : conçu pour voler

Débuter

Retour à la liste des articles de Débuter

L'anatomie de l'oiseau : conçu pour voler

Schémas animés présentant l'anatomie des oiseaux : structure et caractéristiques du squelette, emplacements des muscles et des organes.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

L'anatomie de l'oiseau : conçu pour voler

La plupart des oiseaux volent, et leurs caractéristiques anatomiques sont souvent liées à cette capacité : leurs os sont généralement creux et légers, leur coeur est volumineux, leur système respiratoire est performant et les muscles responsables du battement des ailes et ceux de la cuisse et de la jambe sont bien développés. D'autre part, pour répondre à leurs besoins énergétiques importants, leur métabolisme est plus élevé que celui des autres vertébrés.
Grâce à une série de schémas animés, nous décrivons la structure du squelette aviaire et nous le comparons à celui des lézards, les animaux les plus proches d'un point de vue évolutif. Nous présentons aussi les emplacements des différents organes et des principaux muscles.

Abstract

Most birds fly, and their anatomical caracteristics are often associated with this ability: their bones are generally hollow and lightweight, their heart is large, their respiratory system is effective and the muscles responsible for the beating of the wings and those of the thigh and the leg are well developed. On the other hand, to respond to their high energy needs, their metabolism is higher than those of the other vertebrates.
Through a series of animated scheme, we describe the structure of the bird skeleton and we compare it to that of lizards, the nearest animals from an evolutionary point of view. We also present the locations of the various organs and major muscles.

Structure du squelette des oiseaux

Les impératifs de vol ont imposé à à la plupart des squelettes des oiseaux les mêmes caractéristiques : les squelettes d'un pigeon et d'une mouette sont donc semblables. Cependant, chez ceux ayant perdu la faculté de voler comme l'autruche ou les manchots, certains éléments (os des ailes et bréchet) se sont atrophiés ou réduits.



Structure commune des oiseaux.
Schéma : Ornithomedia.com


Détails du squelette d'un oiseau (Survolez les différentes parties de l'oiseau en médaillon pour en apprendre plus.)
Schéma : Ornithomedia.com

Détails du squelette d'un oiseau

Les os des oiseaux doivent allier robustesse et légèreté. Les os de la cage thoracique (entre autres) se sont renforcés pour se souder à la colonne vertébrale et former une charpente très rigide. Le sternum (carène saillante) a la forme d'une plaque osseuse en "V" offrant un ancrage solide aux énormes muscles porteurs qui peuvent représenter jusqu'à un tiers du poids de l'oiseau (cas des colibris). En règle générale, plus cette carène est développée, plus le vol est puissant. Le bassin doit être assez solide pouvoir supporter les atterrissages et les puissants muscles des pattes. L'humérus (le bras) est renforcé par un enchevêtrement de "traverses".



Comparaison entre les squelettes des oiseaux et des lézards.
Schéma : Ornithomedia.com

Comparaison entre les squelettes des oiseaux et des lézards

Si les lézards et les oiseaux possèdent un ancêtre commun, leurs squelettes diffèrent sensiblement.
Les oiseaux disposent en général de moins d'os que ceux des autres vertébrés mais plus de vertèbres cervicales. Leur "main" est composée de trois doigts. Les oiseaux sont les seuls vertébrés à avoir leurs clavicules fusionnées au sein d'une furcula, et un bréchet placé sur le sternum.
Les pattes des lézards comprennent une cheville et  cinq doigts et elles sont bien adaptées à la course. Leurs épaules (ceinture scapulaire) sont larges et leur sternum est étroit. Grâce à leur queue, les lézards équilibrent leur démarche qui est articulée autour de leur bassin (ceinture pelvienne).

Des muscles puissants

L'oiseau est doté de 175 muscles différents qui contrôlent les mouvements des ailes, des doigts, des ailes, de la langue...
Les muscles pectoraux sont les plus développés : ils  représentent près de 15 % de la masse musculaire. Ils sont rassemblés près du centre de gravité. Le corps ainsi ramassé, ce qui garantir la stabilité du vol. En se contractant, ils tirent sur les os auxquels ils sont fixés et les rapprochent les uns des autres.
De longs tendons permettent de transmettre l'action de traction des muscles pectoraux selon un système comparable à une poulie.
Enfin, pour pouvoir marcher et s'agripper, l'oiseau a besoin de pattes très musclées. 

Les organes des oiseaux

Les muscles ont besoin de combustible, et un processus de transformation des aliments est donc nécessaire. La nourriture traversant le gésier est broyée puis transformée dans le foie en glycogène, un sucre très énergétique. Les déchets sont éliminés par les reins et rejetés via le cloaque.
Le cœur des oiseaux bat plus vite que celui des humains : le rythme cardiaque du Rougegorge familier (Erithacus rubecula) est ainsi huit fois plus rapide que le nôtre. Il est composé de deux oreillettes qui reçoivent le sang et de deux ventricules qui le refoulent, il agit telle une pompe. Le sang revient dans l'oreillette droite après avoir traversé tout l'organisme et s'être chargé en gaz carbonique, est envoyé aux poumons par le ventricule droit, pour y être enrichi en oxygène. Une fois arrivé dans l'oreillette gauche, il est distribué à tout l'organisme par le ventricule gauche.
Le cœur tend à être plus gros chez les oiseaux qui vivent à haute altitude ou dans les climats froids.



Des muscles puissants.
Schéma : Ornithomedia.com


L'énergie motrice (les organes) des oiseaux.
Schéma : Ornithomedia.com

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Le système digestif des oiseaux

Sources

Vos commentaires sur :
"L'anatomie de l'oiseau : conçu pour voler"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Newsletter

Tenez-vous informé(e) des articles publiés chaque mois sur Ornithomedia.com




Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest