Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Forums

L'inscription et la connexion à nos forums sont indépendantes de l'inscription/connexion générale sur le site web.
Pour participer à nos forums, vous devez vous connecter avec votre identifiant (login) si vous en avez déjà ou vous inscrire pour en créer un.

Généralités et Environnement

Abordez dans ce forum tous les sujets d'ordre général sur l'environnement, les énergies, l'écotourisme, ...

Changer de sujet : Page précédente | Suivant


Tricolor ... suite ! ... et fin ?

Envoyé par : @lex (Adresse IP journalisée)
Date : lun. 24 février 2003 16:26:43

Pour info :

Trouvé sur pages actu !



Renflouement du Tricolor: un chantier gigantesque


DUNKERQUE (AFP) - Le renflouement du roulier norvégien Tricolor, échoué depuis le 14 décembre au fond du détroit du Pas-de-Calais, sera un chantier gigantesque, prévu pour durer d'avril à août, au milieu d'une autoroute des mers.

L'épave est située à 35 km au nord de Dunkerque, dans un carrefour entre le rail montant côté français du détroit et les ports belges et néerlandais. Elle constitue un danger permanent dont la présence est signalée 150 fois par jour aux navires de passage.

L'enlever sera l'une des opérations les plus spectaculaires de ce type jamais réalisées, dans une des voies les plus fréquentées au monde, ont indiqué des experts lors d'une conférence de presse jeudi à Dunkerque qui réunissait aussi l'armateur, son assureur et les autorités françaises.

La technique de renflouement a déjà été éprouvée pour faire remonter le Koursk. Le sous-marin nucléaire russe avait refait surface en octobre 2001, 14 mois après avoir coulé par 108 mètres de fond en mer de Barents.

Mais le Koursk était deux fois moins lourd. Et le roulier norvégien, qui affleurait à marée basse jusqu'en février, gît désormais sous la surface par une trentaine de mètres de fond, ce qui ne facilite pas nécessairement la tâche.

"Quand l'épave est aussi loin que celle du (pétrolier) Prestige, à 3.500 mètres de fond, ce n'est pas facile, et quand elle est juste là sous l'eau, ce n'est pas facile non plus", a expliqué le préfet maritime de la Manche Hubert Pinon.

Le Tricolor, déformé par les courants et encore lesté de ses 2.862 voitures de luxe dont personne ne connaît la disposition, est fêlé de toutes parts. Des câbles tranchants du même type que pour le Koursk scieront l'épave en morceaux, de 10 à 40 selon les projets.

Les morceaux pèseront "de 500 à 1.500 tonnes", a précisé le porte-parole de Smit International, le seul des trois candidats au renflouage connu aujourd'hui. Outre Smit, deux consortiums sont en lice, pour ce marché "qui ne sera pas inférieur à 20 millions de dollars", selon l'assureur du Tricolor.

Ce dernier, Gard Services, en supportera le coût. Mais il compte faire reconnaître la responsabilité de Delmas (groupe Bolloré), armateur du Kariba, le porte-conteneurs avec lequel le Tricolor était entré en collision.

Il faudra quatre mois pour achever l'enlèvement, si la mer est favorable. Tous les interlocuteurs présents à Dunkerque s'accordaient cependant à dire que le premier objectif serait d'assurer la sécurité des personnels et de la zone.

Depuis qu'il a été coulé, le Tricolor a en effet déjà été percuté trois fois : par le cargo des Antilles néerlandaises Nicola le 16 décembre, par le pétrolier turc Vicky le 1er janvier et par un des bateaux de Smit International chargé de pomper le fuel du Tricolor le 22 janvier.

Jusqu'à l'enlèvement de l'épave, la zone continuera d'être surveillée par un navire français, et deux navires de garde affrétés par l'armateur du Tricolor, le norvégien Wilhelmsen Lines. La préfecture maritime projette d'installer à chaque extrémité de l'épave deux mâts détectables au radar, en plus des cinq balises - dont une radar - déjà disposées en mer.

L'accident du Tricolor et celui du Vicky ont touché 19.000 oiseaux, ramassés sur les plages de France, de Belgique et des Pays-Bas, dont près de 60% sont morts.





Enfin !!! On risque tout de même de retrouver pas mal de "saletés" durant l'opération !!
A suivre ...



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
Afin d'éviter les problèmes de spams, une connexion préalable (indépendante de la connexion générale au site) est nécessaire avant de pouvoir envoyer ou répondre à un message.


Note : donnez des émotions à vos messages avec un smiley ! Toute la liste des smileys ici

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest