Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Forums

L'inscription et la connexion à nos forums sont indépendantes de l'inscription/connexion générale sur le site web.
Pour participer à nos forums, vous devez vous connecter avec votre identifiant (login) si vous en avez déjà ou vous inscrire pour en créer un.

Généralités et Environnement

Abordez dans ce forum tous les sujets d'ordre général sur l'environnement, les énergies, l'écotourisme, ...

Changer de sujet : Page précédente | Suivant


Le loup, le renard et la belette

Envoyé par : Didier COLLIN (Adresse IP journalisée)
Date : mer. 20 novembre 2002 19:09:34

La Commission "Sur la présence du loup en France" sera
définitivement constituée (avec président, bureau et rapporteur)
le mercredi 20 novembre

En 2001, il y a eu en France 368 attaques de loups ayant entraîné 1830 victimes, essentiellement des moutons. Depuis novembre 1992, date de l'apparition officielle du loup sur le territoire français, la plus mauvaise année pour les éleveurs et les bergers, aura été 1999 avec 313 attaques et 1927 victimes. Les chiffres sont à la fois officiels et incontestables puisque établis, vérifiés et confirmés par le programme Life-loup, par la Commission de Bruxelles et le ministère de l'Ecologie. Au cours de la même année, les attaques de chiens " errants ", c'est-à-dire abandonnés ou ayant échappé provisoirement à leurs propriétaires, ont provoqué un peu plus de 30 000 victimes. Non remboursés alors que les brebis tuées ou blessées lors des attaques de Canis Lupus le sont, en application de la loi. Devant cette hécatombe, l'assemblée nationale a donc décidé, le 5 novembre, à l'unanimité des 32 députés présents en séance, de créer une Commission d'enquête parlementaire. Non pas sur la question des chiens errants qui deviennent pour de nombreux éleveurs de plaine ou de montagne une calamité sur tout le territoire français, mais sur le loup, "ce pelé, ce galeux".
(...)
La constitution de la Commission d'enquête a été programmée pour le
12 novembre à 15 heures. Notre association fournira en temps utile sa composition, mais pour les postulants, à commencer par le parlementaire Estrosi, président du Parc national du Mercantour, la cause est déjà entendue. Il s'agit de produire un rapport qui permettra de demander à Madame Roselyne Bachelot d'autoriser des tirs contre des loups qui sont actuellement, toujours selon les chiffres officiels, au nombre de 27 répartis entre le Mercantour, le plateau du Vercors dans la Drôme, les Alpes de Haute-Provence, l'Isère, le Queyras et les Hautes-Alpes. Contre 2500 en Espagne, au moins 800 en Italie et 350 au Portugal.
La dernière enquête menée par des parlementaires avait, il y a quelques années, déjà exigé des éliminations de loups et au cours du compte- rendu de cette mission, un député avait dénoncé les " lâchers de vipères effectués par le ministère de l'environnement ".
En ces temps où les élus locaux et régionaux réclament, en se les disputant comme des chiffonniers, tous les pouvoirs en matière d'environnement et de protection de la nature, on imagine facilement le destin du loup, si son avenir était confié à la seule responsabilité des élus de Nice et des Alpes Maritimes.
Sans aucune honte, les élus de ce département et quelques autres, alignent les éléments de la désinformation dans leurs déclarations. Ils s'en vont répétant qu'il est scandaleux d'avoir réintroduit le loup en France alors que tous les naturalistes et scientifiques, comme le Ministère de l'Ecologie savent qu'il n'en est rien.
Ils s'en vont répétant que chaque année le loup fait " des milliers de victimes ". Ils s'en vont répétant que le loup mange les proies de chasseurs, en oubliant de rappeler à leurs auditeurs que la chasse est interdite dans le parc et qu'ailleurs le gibier se porte fort bien.
Ils s'en vont répétant que le loup condamne l'avenir de l'élevage de moutons en montagne alors que celui-ci est hélas condamné par les circonstances économiques et que si l'Europe, le Parc du Mercantour et les aides de la loi d'orientation agricole n'existaient pas, il n'y aurait plus d'éleveurs ni de bergers dans les Alpes du Sud. Comme le disait il y a trois ans le conseiller pour la nature de Dominique Voynet : " à chaque fois qu'un loup mange une brebis, elle est déjà payée par les subventions ". Ce qui n'empêche pas un remboursement. Lequel est normal puisque les bergers du Mercantour et alentours, y compris ceux qui passent plus de temps dans les " bistrots du bas " qu'auprès de leurs troupeaux, participent à l'entretien de la montagne, fonction écologique qui en vaut une autre et qui n'enlève rien à la difficulté de ce métier.
Ils s'en vont répétant, les élus, que les loups font peur aux touristes alors que le contraire est largement prouvé et que dans le parc national des Abruzzes, en Italie, une centaine de loups contribue à attirer les cinq millions de touristes qui y passent chaque année, y compris pour les sports d'hiver.
Ils s'en vont répétant, les élus, que la présence du loup fait courir des (je cite) " risques permanents aux habitants des régions infestées ". Or, en Italie depuis des dizaines d'années, en Espagne, au Portugal et évidemment en France, aucune attaque de loup contre l'homme n'a été enregistrée.
Le plus intéressant, si l'on ose dire, c'est que les députés vont " enquêter " en plein hiver, la saison pendant laquelle il n'y a pratiquement pas de brebis en montagne.
Nous demanderons à être entendus au cours de cette enquête et nous la suivrons pour éviter que les uns et les autres racontent n'importe quoi. C'est notre rôle.
Par Claude-Marie Vadrot
Président des JNE


:Le loup, le renard et la belette

Envoyé par : Cpn Brabant (Adresse IP journalisée)
Date : mer. 20 novembre 2002 23:56:27

Une pétition a circulée concernant le
Parc National des Abruzzes.
Celui-ci était menacé par la construction d'un complexe touristique.
Pourriez-vous m'envoyer des renseignements à ce sujet ?

Que pouvons nous faire pour le loup ?

Voici le nom de notre site
www.cpnbrabant.be

Cpnment vôtre


Re: :Le loup, le renard et la belette

Envoyé par : Patrick Forest (Adresse IP journalisée)
Date : jeu. 21 novembre 2002 10:23:02

Bonjour Denis et Didier,

Je pense que concernant le loup en France, les pressions des pays voisins n'auront hélas que peu d'impact sur les décisions des députés français ...



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
Afin d'éviter les problèmes de spams, une connexion préalable (indépendante de la connexion générale au site) est nécessaire avant de pouvoir envoyer ou répondre à un message.


Note : donnez des émotions à vos messages avec un smiley ! Toute la liste des smileys ici

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest