Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Magazine > Voyages > Observer les oiseaux le long de l'Èbre dans la réserve de Sebes (Espagne)

Voyages

Retour à la liste des articles de Voyages

Observer les oiseaux le long de l'Èbre dans la réserve de Sebes (Espagne)

Alors que la Catalogne fait la une de l'actualité, nous vous présentons un site naturel peu connu où plus de 210 espèces d'oiseaux ont déjà été observées.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Observer les oiseaux le long de l'Èbre dans la réserve de Sebes (Espagne)

Vue de la réserve naturelle de Sebes et du méandre de Flix, Catalogne (Espagne), septembre 2017.
Photographie : Ornithomedia.com

Le fleuve Èbre est surtout connu des ornithologues pour son delta, la plus vaste zone humide de Catalogne et l'une des plus importantes de l'ouest de la Méditerranée. Malgré les barrages et les endiguements, certaines portions de son cours long de 930 km ont conservé leur aspect naturel et sont bordées de phragmitaies (roselières) et de boisements dominés par les Peupliers blanc et noir, le Saule blanc, le Frêne à feuilles étroites et les tamaris : c'est le cas de la réserve naturelle de Sebes et du méandre de Flix située dans la province de Tarragone, en Catalogne (Espagne). Elle protège sur 200 hectares une mosaïque complète d'écosystèmes fluviaux : bras morts, étangs, roselières (dont la plus vaste de Catalogne), ripisylve et prairies inondables. En outre, le fleuve serpente entre des collines calcaires qui augmentent encore la biodiversité du secteur.
Plus de 210 espèces d'oiseaux ont été recensées dans la réserve par l'Estació Ornitològica de Sebes (EOS), et un programme de réintroduction de la Cigogne blanche a été lancé avec succès en 2001.
Grâce à l'office de tourisme des Terres de l'Èbre et à la compagnie Vueling Airlines, nous avons avons eu l'occasion de visiter cette zone protégée en 2017 lors de la quatrième édition du festival international d'ornithologie du delta de l'Èbre (Festival Internacional d'Ornitologia del Delta de l'Ebre ou Delta Birding Festival) qui s'est tenue du 22 au 24/09.

Abstract

The Ebro River is famous among birders for its delta, the largest wetland in Catalonia and one of the most important of the western Mediterranean. Despite several dams and dykes, some portions of this river have retained their natural appearance and are bordered with reedbeds and riparine woodlands dominated by white and black poplars, white willows, ashes and tamarisks. This is the case of the Sebes Nature Reserve located in the province of Tarragona, Catalonia (Spain), which protects over 200 hectares of a complete mosaic of river ecosystems: waterbeds and ponds, reedbeds (the largest of Catalonia), a well preserved riverine forest and flooded meadows. In addition, the river meanders between hills covered withMediterranean scrub that increases the biodiversity of the area. More than 210 bird species have been recorded by the Estació Ornitològica de Sebes (EOS), and the reintroduction program of the White Stork launched in 2001 was successful.
Thanks to the Terres de l'Ebre office of tourism and Vueling Airlines, we had the opportunity to visit the Sebes Nature Reserve in 2017 during the fourth edition of the International Delta Birding Festival that held from the 22 to the 24th of September, and we present you this area.

Le festival international ornithologique du delta de l'Èbre

Situation de la réserve naturelle de Sebes (Espagne)

Situation de la réserve naturelle de Sebes (Espagne).
Carte : Ornithomedia.com

Le delta de l'Èbre est la plus vaste zone humide de Catalogne et l'une des plus importantes du bassin méditerranéen. Près de 360 espèces d'oiseaux y ont déjà été observées (lire Observer les oiseaux dans le Delta de l'Èbre et Le delta de l'Èbre et les steppes près de Belchite en mai 2012). Le festival international d'ornithologie du delta de l'Èbre (Festival Internacional d'Ornitologia del Delta de l'Ebre ou Delta Birding Festival) est organisé par la boutique en ligne Oryx, l'Institut Català d’Ornitologia et la Fundació Catalunya-La Pedrera (FCLP). Il est basé au MónNatura Delta de l'Ebre, le centre d'information de la  Fundació Catalunya-La Pedrera (FCLP).
Les activités proposées aux visiteurs durant le festival sont variées : conférences, ateliers (photographie, techniques de prise de son...) et sorties guidées. Des fonds sont d'autre part collectés pour des actions de conservation des oiseaux.
Les organisateurs nous ont invités lors de la quatrième édition du festival qui s'est déroulée du 22 au 24 septembre 2017, et nous avons eu la possibilité de visiter plusieurs sites intéressants : le delta de l'Èbre, le parc naturel d'Els Ports (un massif montagneux calcaire riche en rapaces et en oiseaux méditerranéens rupestres) et la réserve naturelle de Sebes et du méandre de Flix.

La réserve naturelle de Sebes et du méandre de Flix

La réserve naturelle de la faune de Sebes et du méandre de Flix protège près de 5 km du cours de l'Èbre. Dans ce secteur, le débit du fleuve est faible. Il est bordé par une belle ripisylve dominée par les Peupliers blanc (Populus alba) et noir (P. nigra), le Saule blanc (Salix alba), trois espèces de tamaris (Tamarix gallica, T. africana et T. canariensis), le Frène à petites feuilles (Fraxinus angustifolia) et l'Orme champêtre (Ulmus minor). Près du barrage de Flix s'est formée une vaste roselière. Autour du fleuve s'étend un paysage méditerranéen composé de collines couvertes de garrigue et d'oliveraies.
Du fait de l'intérêt floristique et faunistique de la zone, la Généralité de Catalogne l'a classée en 1992 en "Pla d’Espais d’Interès Natural". En 1995, une réserve naturelle a été créée : celle-ci a été inscrite au réseau Natura 2000. En 1999, un centre d'information a été installé dans le  Mas del Director.
Le Mas de Pitoia a été transformé en centre d'interprétation, le "Cami de Singa". Une volière a été construite près du Mas de les Cigonyes dans le cadre d'un projet de réintroduction de la Cigogne blanche (Ciconia ciconia) lancé en 2001. Des chevaux originaires de Camargue pâturent dans les prairies inondables pour les entretenir.
Trois observatoires accessibles par des sentiers sur pilotis ont été installés au niveau du Val de Sant Joan, au bord d'un étang réhabilité et près du Mas de les Cigognyes.
Le plan de gestion a été financé par la fondation Territori Paisatge, et la réserve est gérée par la Généralité de Catalogne, la municipalité de Flix et le Grup de Natura Freixe. 

Collines sèches et roselière dans la réserve naturelle de Sebes

Collines sèches et roselière dans la réserve naturelle de Sebes (Espagne).
Photographie : Ornithomedia.com
Roselière dans la réserve naturelle de Sebes (Espagne)

Roselière dans la réserve naturelle de Sebes (Espagne).
Photographie : Ornithomedia.com
Passerelle dans la ripisylve

Passerelle dans la ripisylve de la réserve naturelle de Sebes.
Source : reserva natural de Sebes
Chevaux camarguais

Chevaux camarguais dans la réserve naturelle de Sebes.
Photographie : Ornithomedia.com


Accès

Carte de la réserve naturelle de Sebes (Espagne)

Carte de la réserve naturelle de Sebes (Espagne) : en rouge, circuits de découverte et en vert, limites de la réserve.
Carte : Ornithomedia.com

Depuis Lérida (ou Lleida) (une ville connue pour ses steppes, lire L'étang d'Ivars i Vila-Sana et les steppes de Lleida), suivre la C-12 jusqu'à Flix. Juste avant le pont sur le fleuve, prendre à droite un chemin carrossable jusqu'à l'entrée de la réserve. On peut observer le long du chemin jusqu'au Mas del Director, le centre d'accueil de la réserve (qu'il est conseillé de visiter). Laisser son véhicule au niveau de l'aire de stationnement.
Heures d'ouverture du Mas del Director :

  • du lundi au vendredi : 09h00 à 14h00
  • le samedi de 9h00 à 14h00 et de 16h00 à 18h00 
  • le dimanche de 9h00 à 14h00.

Si l'on vient de Mora d’Ebre au sud, il faut prendre la route C-12 vers Flix, traverser le fleuve au niveau du pont sur le barrage, s'engager sur le rond-point dans la zone industrielle, puis suivre à droite le chemin carrossable vers la réserve.
Pour visiter le méandre de Flix, il faut rejoindre Flix puis suivre la route C-233 vers Bovera en faisant des arrêts réguliers.
Plusieurs parcours sont possibles dans la réserve :

  • depuis le Mas del Director, on peut suivre un sentier qui traverse un peuplement de tamaris, puis une passerelle qui aboutit à un observatoire construit au bord d'une lagune. Depuis le mas, on peut également monter sur une colline qui domine une grande roselière.
  • Depuis le Mas de Pitoia, situé à 1 km du Mas del Director, et où a été installé le centre d'interprétation "Cami de Singa", on peut rejoindre 400 mètres plus loin un sentier sur pilotis qui traverse la forêt riveraine
  • Près du Mas de les Cigognyes, on peut rejoindre un observatoire.
  • Depuis la route asphaltée qui borde le méandre de Flix, il est conseillé de monter sur la colline où se situe le château du village. Dans le méandre, le fleuve est bordé d'un sentier sur chaque rive.

Les oiseaux nicheurs

Busard des roseaux (Circus aeruginosus)

Le Busard des roseaux (Circus aeruginosus) est le symbole de la réserve naturelle de Sebes (Espagne)
Photographie (prise en France) :  Bernardin Pascal

Même si la réserve est intéressante toute l'année, une promenade au printemps (avril-mai) sera particulièrement productive. Dans les vastes roselières nichent le Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis), le Râle d'eau (Rallus aquaticus), la Gallinule poule-d'eau (Gallinula chloropus), le Canard colvert (Anas platyrhynchos), le Busard des roseaux (Circus aeruginosus) (c'est le symbole de la réserve), le Héron pourpré (Ardea purpurea) (petite "colonie"), le Blongios nain (Ixobrychus minutus), les Rousserolles effarvatte (Acrocephalus scirpaceus) et turdoïde (A. arundinaceus) et le Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus). La Bouscarle de Cetti (Cettia cetti) préfère les arbres et les arbustes en bordure de roseaux, comme le Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos).  
La Cisticole des joncs (Cisticola juncidis) fréquente les jonchaies des prairies inondables, un habitat également fréquenté par la Cigogne blanche, une espèce réintroduite avec succès dans la réserve depuis le début des années 2000 (elle avait disparu de la région comme nicheuse dans les années 1930), et dont les nids sont visibles sur plusieurs pylônes. Le Héron gardeboeufs (Bubulcus ibis), une espèce non nicheuse, se nourrit aussi dans les zones découvertes de la réserve.
Dans la forêt riveraine nichent notamment le Héron cendré (Ardea cinerea), le Bihoreau gris (Nycticorax nycticorax) et le Milan noir (Milvus migrans). Le Loriot d'Europe (Oriolus oriolus) lance son chant mélodieux dans les frondaisons, tandis que quelques couples de Rémiz pendulines (Remiz pendulinus) suspendent leur nid dans les saules au-dessus de l'eau. Il faut être attentif aux oiseaux qui grimpent sur les troncs car outre le Pic épeiche (Dendrocopos major), on peut aussi observer le Pic de Sharpe (Picus sharpei), légèrement différent de notre Pic vert (Picus viridis) (lire Pics vert, de Sharpe et de Levaillant : où en sommes-nous ?). Tout un cortège de petits passereaux est aussi visible dans cet habitat luxuriant, incluant le Grimpreau des jardins (Certhia brachydactyla) et plusieurs mésanges.

Nid de Cigogne banche (Ciconia ciconia)

Nid de Cigogne banche (Ciconia ciconia) dans la réserve naturelle de Sebes (Espagne)
Photographie : Ornithomedia.com

Le Martin-pêcheur d'Europe (Alcedo atthis) est assez facile à observer, et plusieurs couples creusent leur terrier le long du fleuve.
Une promenade sur les collines rocailleuses qui dominent le fleuve vous permettra d'augmenter la liste des espèces observées : Monticole bleu (Monticola solitarius), Cochevis de Thékla (Galerida theklae), Moineau soulcie (Petronia petronia), Pie-grièche méridionale (Lanius meridionalis) et Fauvettes mélanocéphale (Sylvia melanocephala) et pitchou (Sylvia undata) sont assez répandus. Le Traquet rieur (Oenanthe leucura) est par contre un nicheur rare et en déclin. L'Hirondelle rousseline (Cecropis daurica) et le Guêpier d'Europe (Merops apiaster) peuvent être vus en vol pendant qu'ils chassent les insectes, tout comme le Circaète Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus) qui lui recherche des reptiles sur les versants ensoleillés.
Les oliveraies et les peuplements de Chênes kermès (Quercus coccifera) sont enfin le domaine du Pouillot de Bonelli (Phylloscopus bonelli), de la Huppe fasciée (Upupa epops), du Bruant cini (Emberiza cirlus), de la Pie-grièche à tête rousse (Lanius senator), du Petit-duc scops (Otus scops), du Torcol fourmilier (Jynx torquilla), de l'Étourneau unicolore (Sturnus unicolor) et du Serin cini (Serinus serinus).  

Durant les migrations et en hiver

De nombreux migrateurs passent au printemps et en automne. Le passage post-nuptial (août-octobre) est particulièrement intéressant, et d'ailleurs un camp de baguage, l'Estació Ornitològica de Sebes (EOS), est installé chaque automne dans les roselières de la réserve.

Baguage d'une rousserolle (Acrocephalus sp.)

Baguage d'une rousserolle sp. (Acrocephalus sp.) dans la réserve naturelle de Sebes.
Source : reserva natural de Sebes

Parmi les nombreuses fauvettes paludicoles communes et autres passereaux "classiques" (pouillots, hirondelles...), des espèces plus rares ont déjà été capturées, comme le Phragmite aquatique (Acrocephalus paludicola) la Rousserolle isabelle (A. agricola). Le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) et la Cigogne noire (Ciconia nigra) sont réguliers en automne. La réserve de Sebes est aussi renommée pour son passage de marouettes en bordure de roselière durant les migrations de printemps et d'automne : outre la Marouette ponctuée (Porzana porzana), les Marouettes poussin (Porzana parva) et de Baillon (P. pusilla) sont vues assez régulièrement. Quelques limicoles se nourrissent aussi sur les zones exondées.
Des dizaines de canards de surface font une halte aux passages sur les étangs de Sebes : citons notamment la présence régulière de la Sarcelle d'été (Anas querquedula) en mars-avril.
En hiver, des dizaines de Hérons cendrés (Ardea cinerea) pêchent le long du fleuve, et ils sont alors rejoints par la Grande Aigrette (Ardea alba). Le Butor étoilé (Botaurus stellaris) et la Bécassine des marais (Gallinago gallinago) sont des hivernants réguliers. Les roselières accueillent parfois la Talève sultane (Porphyrio porphyrio), qui ne se reproduit pas encore dans le secteur. Des groupes de Grands Cormorans (Phalacrocorax carbo), de Sarcelles d'hiver (Anas crecca) et de Foulques macroules (Fulica atra) sont visibles durant la mauvaise saison, et le passage d'un Faucon pèlerin (Falco peregrinus) ou d'un Busard des roseaux peut provoquer de grands envols. 

Les autres animaux

Acanthodactyle de l'Atlas (Acanthodactylus erythrurus)

l'Acanthodactyle de l'Atlas (Acanthodactylus erythrurus), un rare reptile qui atteint dans la réserve de Sebes la limite septentrionale de son aire de répartition.
Photographie : reserva natural de Sebes

La richesse en reptiles et en amphibiens de la réserve naturelle de Sebes est remarquable : citons notamment le long des étangs et dans les prairies inondables l'Émyde lépreuse (Mauremys leprosa), le Crapaud calamite (Epidalea calamita) et la Grenouille de Pérez (Pelophylax perezi).
Sur les collines rocailleuses qui dominent le fleuve vivent le Lézard ocellé (Timon lepidus), le Psammodrome algire (Psammodromus algirus) et surtout le rare et menacé Acanthodactyle de l'Atlas (Acanthodactylus erythrurus), un lézard qui atteint ici la limite nord de son aire de répartition. Un gecko, la Tarente de Maurétanie (Tarentola mauritanica), affectionne les murets de pierres et les vieux troncs.
L'Èbre lui-même accueille une faune aquatique variée. Parmi les poissons présents, citons en particulier le Barbeau ibérique (Barbus bocagei), un poisson qui atteint ici la limite septentrionale de son aire de répartition, et la sous-espèce miegii du Toxostome (Chondrostoma toxostoma).
Différentes naïades (ou moules d'eau douce) vivent aussi dans le lit du fleuve : Margaritifera auricularia (l'Èbre est le seul cours d'eau européen à l'accueillir), Mulette des rivières (Psilunio littoralis), Unio elongatulus et Anodonte des cygnes (Anodonta cygnea). Elles sont hélas menacées par l'arrivée récente de la Moule zébrée (Dreissena polymorpha), originaire de la mer Caspienne.
La Loutre commune (Lutra lutra) et le Campagnol amphibie (Arvicola sapidus) sont deux mammifères typiques des rives du cours d'eau.

Une vidéo de la réserve naturelle de Sebes et du méandre de Flix

Voici ci-dessous une vidéo de la réserve de Sebes et du méandre de Flix réalisée durant notre visite en septembre 2017 :

À lire aussi sur Ornithomedia.com

À lire sur le web

Ouvrages recommandés

Vos commentaires sur :
"Observer les oiseaux le long de l'Èbre dans la réserve de Sebes (Espagne)"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest