Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > À propos du houspillage de la Chevêchette d'Europe par les passereaux

Brèves

Retour à la liste des brèves

À propos du houspillage de la Chevêchette d'Europe par les passereaux

La période allant du 1er février au 1er avril est favorable à l'écoute du chant de la Chevêchette d'Europe, qui provoque souvent une réaction vive de la part des passereaux du secteur.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

À propos du houspillage de la Chevêchette d'Europe par les passereaux

Chevêchette d'Europe (Glaucidium passerinum) "surveillée" par un Rougegorge familier (Erithacus rubecula) dans le secteur de Névache (Hautes-Alpes) le 12 octobre 2016.
Photographie : Philippe Poiré

La Chevêchette d'Europe (Glaucidium passerinum) est la plus petite chouette d'Europe, avec une taille d'environ 16 cm. Elle est en partie diurne. Elle se nourrit principalement de petits oiseaux (mésanges, roitelets) et de petits rongeurs (musaraignes, campagnols), et plus rarement de petits reptiles et insectes. Elle affectionne les vieux boisements clairsemés de résineux ou d’essences mixtes, comprenant des espaces dégagés (clairières, tourbières, chemins forestiers), en montagne et en plaine. En Europe, elle se reproduit dans les forêts mixtes de plaine et dans la taïga du nord et du nord-est de l'Europe, en Russie, dans plusieurs massifs montagneux d'Europe centrale et dans les Balkans.

Elle est peu commune en France, où elle se reproduit dans plusieurs massifs montagneux (Alpes, Jura, Vosges, Massif Central), et elle semble localement en expansion, par exemple en Auvergne. La nidification de l'espèce a été découverte dans l'est de la Belgique en 2012 (lire La Chevêchette d'Europe est en cours d'installation en Belgique). Marc Fasol nous a précisé que l'espèce a également niché avec succès dans ce pays en 2015, et le 4 avril 2017, il a observé, entendu et photographié un mâle, a priori célibataire, près de Sourbrodt, à la frontière belgo-allemande, non loin du parc naturel des Hautes Fagnes Eifel (lire Observer le Tétras lyre depuis un podium) : il lançait inlassablement son chant depuis la cime des épicéas près du hêtre mort qui accueillait un couple il y a deux ans, et était sans cesse houspillé par des petits passereaux (lire Le houspillage chez les oiseaux: Pinsons des arbres (Fringilla coelebs) et du Nord (Fringilla montifringilla), Tarin des aulnes (Carduelis spinus), Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra), Mésange huppée (Lophophanes cristatus)...

Si ce comportement des petits oiseaux envers le chevêchette est bien connu, les facteurs l'influençant ont été moins étudiés. Dans un article publié en février 2017 dans la revue Ibis, des ornithologues avaient présenté les résultats de plusieurs expériences visant à évaluer l'intensité de la réaction de 22 espèces de passereaux en fonction de leur importance respective dans le régime du petit rapace. Ils ont diffusé son chant au printemps et en automne. Ils ont constaté que plus une espèce de passereau était chassée par la chevêchette, plus elle réagissait violemment à son chant, et que contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'intensité du houspillage était plus importante en automne qu'au printemps.

Dans un autre article publié en 2013 dans la même revue, on apprend que les passereaux savent évaluer la dangerosité d'un rapace : ils réagissent violemment à la diffusion du chant de le chevêchette mais pas à celle de la Chouette de Tengmlam (Aegolius funereus), qui chasse plutôt des rongeurs. D'autre part, ils ne réagissent pas à la diffusion du chant de la chevêchette si l'espèce est absente du secteur (ce qui peut servir aux ornithologues à repérer sa présence). La diffusion d'un enregistrement de cris d'alarme provoque un comportement de houspillage (et donc de coopération entre des "victimes" potentielles s'unissant pour essayer de chasser le danger) même si la chevêchette ne niche pas dans la zone. Une chevêchette hésitera d'ailleurs à attaquer un oiseau alarmant, et cela a pu être montré avec des Mésanges boréales (Poecile montanus) empaillées, le rapace ne s'approchant que des spécimens "silencieux".

Chevêchette d'Europe (Glaucidium passerinum) houspillée par des Tarins des aulnes (Carduelis spinus)

Chevêchette d'Europe (Glaucidium passerinum) houspillée par des Tarins des aulnes (Carduelis spinus) près de Sourbrodt (Belgique) le 4/04/2017.
Photographie : Marc Fasol
Chevêchette d'Europe (<em>Glaucidium passerinum</em>) houspillée par un Pinson des arbres (<em>Fringilla coelebs</em>)

Chevêchette d'Europe (Glaucidium passerinum) houspillée par un Pinson des arbres (Fringilla coelebs) près de Sourbrodt (Belgique) le 4/04/2017.
Photographie : Marc Fasol

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Sources

Vos commentaires sur :
"À propos du houspillage de la Chevêchette d'Europe par les passereaux"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest