Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > La population sauvage mondiale d'Oies à tête barrée aurait doublé en 20 ans

Brèves

Retour à la liste des brèves

La population sauvage mondiale d'Oies à tête barrée aurait doublé en 20 ans

Un recensement hivernal récent effectué au Tibet a montré une forte augmentation en 20 ans, permettant une nouvelle estimation population mondiale.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

La population sauvage mondiale d'Oies à tête barrée aurait doublé en 20 ans

Oies à tete barrée (Anser indicus) en hivernage dans le parc national de Keoladeo (Inde) le 22/03/2007.
Photographie :  J. M. Garg / Wikimedia Commons

L'Oie à tête barrée (Anser indicus) est une espèce asiatique nichant dans les zones humides des hauts-plateaux d'Asie centrale, de l'est du Kazakhstan à l'ouest de la Mongolie et du plateau du Qinghai (Chine) au Ladakh (Inde). Elle hiverne du Pakistan au Myanmar en passant par le sud du Tibet et au nord du sous-continent indien (lire Les oiseaux du parc national de Keoladeo). Il existe aussi de petites populations férales sédentaires en Europe de l'Ouest.

Elle est facile à reconnaître grâce à sa tête blanche barrée de noir et à son bec et ses pattes jaunes. Lors de sa migration, elle peut atteindre une altitude de plus de 10 000 mètres. Sa population mondiale est estimée à 52 000 - 60 000 oiseaux (Wetland International), un chiffre basé sur les derniers recensements (incomplets) disponibles qui remontaient à la fin des années 1990. Selon Birdlife International (2016), sa population serait en déclin.

Dans un article publié en 2017 dans la revue Avian Research, des ornithologues chinois ont présenté les résultats de leurs comptages effectués entre le 16 et le 25 janvier 2014 dans les vallées des rivières Yarlung Zangbo, Lhassa et Nyang Qu, dans le centre-sud du Tibet. Ils ont recensé plus de 67 000 Oies à tête barrée, dont 38,5 % dans la vallée de la rivière Lhassa et 31 % le long de la Nyang Qu. De 13 000 à 14 5000 oies avaient été comptées dans le même secteur en 1993, un effectif ce qui représentait alors environ 25 % de la population mondiale. Les Oies à tête barrée ont essentiellement été observées dans les champs de blé d'hiver (39 %), les labours (17 %), les pâtures (15 %) et les marais (15 %). Les Grues à cou noir (Grus nigricollis), qui hivernent aussi dans le même secteur, préfèrent les chaumes.

Pour les auteurs de l'article, la population mondiale actuelle de cette espèce serait comprise entre 97 000 et 118 000 oiseaux, soit près du double de l'estimation précédente de Wetland International. Le nombre d'oiseaux hivernant au Tibet aurait augmenté de plus de 300 % en 20 ans, tandis que la population passant la mauvaise saison sur le plateau du Yunnan–Guizhou est restée stable.  Le nombre d'Oies à tête barrée séjournant en Inde aurait aussi augmenté.

L'augmentation remarquable de l'hivernage de l'Oie à tête barrée dans le sud du Tibet serait liée à l'accroissement des surfaces des champs d'orge, de blé, de pois, de patates et de colza (NDLR : une expansion agricole qui pourrait par ailleurs avoir un impact négatif sur les espèces d'oiseaux dépendant de la végétation originelle des hauts-plateaux tibétains). Ces cultures leur fournissent de la nourriture durant la mauvaise saison et leur épargnent un périlleux voyage au-dessus de la chaîne de l'Himalaya pour atteindre le sous-continent indien. Cette nouvelle estimation est une bonne nouvelle car on pensait que l'épidémie de grippe aviaire (lire La grippe aviaire) avait affecté la population d'Oies à tête barrée hivernant dans le sud du Tibet.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Ouvrages recommandés

Source

Dongping Liu, Guogang Zhang, Fengshan Li, Tian Ma, Jun Lu et  Fawen Qian (2017). A revised species population estimate for the Bar-headed Goose (Anser indicus). Avian Research. Volume : 78. Numéro : 7. https://avianres.biomedcentral.com/articles/10.1186/s40657-017-0064-7

Vos commentaires sur :
"La population sauvage mondiale d'Oies à tête barrée aurait doublé en 20 ans"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest