Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Les périples de deux jeunes Aigles impériaux slovaques entre 2017 et 2018

Brèves

Retour à la liste des brèves

Les périples de deux jeunes Aigles impériaux slovaques entre 2017 et 2018

Alors qu'un possible Aigle impérial immature est présent depuis quelques jours dans le Gard, des balises satellitaires posées sur de jeunes oiseaux slovaques a permis de suivre leurs déplacements.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Les périples de deux jeunes Aigles impériaux slovaques entre 2017 et 2018

Aigle impérial (Aquila heliaca) slovaque de première année équipé en 2017 d'une balise satellite.
Source : Raptor Protection of Slovakia

L'Aigle impérial (Aquila heliaca) est un grand rapace proche de l'Aigle royal (Aquila chrysaetos), mais il est plus petit, avec des ailes plus rectangulaires et une queue plus courte. Ses ailes sont tenues pratiquement à l'horizontale lors du vol plané, alors qu'elles sont tenues en un "V" ouvert chez l'Aigle royal. L’adulte typique est brun-noir, avec une nuque jaune-crème et deux zones blanches (scapulaires) sur le dos. Les rémiges sont gris foncé et contrastent avec les couvertures sous-alaires noirâtres. La queue est grise avec une large bande terminale noire. Les juvéniles sont très clairs, brun clair ou sable, leur dos est rayé de brun, le dessous est plus clair et les rémiges, les rectrices et les couvertures sus-alaires sont noirâtres avec une extrémité blanchâtre.

La population de la péninsule ibérique, autrefois rattachée à l'Aigle impérial, est désormais considérée comme une espèce à part entière l'Aigle ibérique (Aquila adalberti) (lire La population d'Aigles ibériques semble avoir poursuivi sa progression en 2017).

En Europe, l’Aigle impérial est présent de façon discontinue de la Slovaquie et de la Hongrie à l'Ouest à la Turquie, au sud de la Russie et à la Sibérie centrale à l'Est. C’est une espèce très menacée en Europe. Moins de 300 couples nichent en Pannonie, une ancienne région de l'Europe centrale, limitée au nord par le Danube et située à cheval sur l'Autriche, la Hongrie, la Slovaquie, la Slovénie, la Croatie, la Serbie et la Bosnie-Herzégovine. En Slovaquie, l'espèce est en progression grâce à une active politique de conservation (lire Étudier, observer et protéger l'Aigle impérial en Slovaquie) : sa population est passée de 38 couples en 2004 à environ 60 en 2017.  Il se nourrit principalement de rongeurs, mais il peut aussi manger des charognes ou même voler des proies à d'autres rapaces (lire L’Aigle impérial peut assez fréquemment se comporter comme un voleur). Dans les plaines de l'est de l'Europe, il chasse principalement les Sousliks d'Europe ou Spermophiles d'Europe (Spermophilus citellus) (lire Trois bons secteurs dans les plaines slovaques).

Le suivi satellitaire du périple 2017-2018 de l'Aigle impérial "Zora"

Le suivi satellitaire du périple de l'Aigle impérial (Aquila heliaca) slovaque "Zora" entre le 4/08/2017 et le 21/12/2017 (cliquez sur la carte pour l'agrandir).
Source : Raptor Protection of Slovakia

L'Aigle impérial peut se reproduire pour la première fois à partir de sa troisième année, et avant d'atteindre cet âge et de chercher un territoire pour nicher, il visite de vastes zones.

Afin de mieux comprendre leurs déplacements, six aiglons nés dans l'est et l'ouest de la Slovaquie ont été équipés dans leur aire en 2017 de balises GPS alimentées par un petit panneau solaire. Il a été ainsi possible de suivre de façon complète  les mouvements de deux de ces oiseaux appelés Zora et Štefánia entre août 2017 et l'été 2018. On a ainsi pu constater que ces deux jeunes femelles avaient effectué de grands périples avant de revenir en Slovaquie : Zora a visité neuf pays (Hongrie, Serbie, République tchèque, Autriche, Roumanie, Pologne, Ukraine et Biélorussie), tandis que Štefánia a parcouru en plus la Slovénie et la Lituanie. Elles ont ensuite passé l'été 2018 dans le district de Trebišov, dans l'est de la Slovaquie. Les voyages de ces deux oiseaux ont été relatés dans plusieurs journaux slovaques, suscitant un grand intérêt auprès du grand public.

La surveillance satellitaire de ces oiseaux a un grand intérêt : outre une meilleure connaissance de la biologie de ce rapace menacé, elle permet de déterminer les causes de mortalité, car les cadavres peuvent être localisés précisément. Au cours des deux dernières années, grâce aux données GPS, quatre aigles morts ont été retrouvés : l'un était décédé suite à une maladie, un autre après un choc contre une ligne à haute tension, et les deux derniers (Zuzana, née en Slovaquie et Petenyi, né en Hongrie) ont été victimes d'une intoxication au carbofuran, un insecticide pourtant interdit dans toute l'Union européenne depuis 2008. 

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la rubrique Observations d'Ornithomedia

Aigle impérial (Aquila heliaca)

Dans la galerie d'Ornithomedia.com

Aigle impérial (Aquila heliaca)

Sources

  • Tomáš Veselovský  (2018). Orlie dámy Zora a Štefánia trávia prázdniny na Slovensku. Date : 07/08. www.dravce.sk
  • Lucia Deutschová et Tomáš Veselovský (2017). Orlia kráľovná Zora navštívila Srbsko. Date : 22/12. www.dravce.sk

Vos commentaires sur :
"Les périples de deux jeunes Aigles impériaux slovaques entre 2017 et 2018"

Newsletter

Tenez-vous informé(e) des articles publiés chaque mois sur Ornithomedia.com




Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest