Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Les passereaux d'Alaska ne sont pas préparés à une arrivée des coucous

Brèves

Retour à la liste des brèves

Les passereaux d'Alaska ne sont pas préparés à une arrivée des coucous

Le Coucous gris et le Coucou oriental étendent leurs aires de reproduction vers l'Est et s'approchent du détroit de Béring : or une étude montre que les passereaux d'Alaska ne sont pas préparés à leur installation future possible.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Les passereaux d'Alaska ne sont pas préparés à une arrivée des coucous

Coucou oriental (Cuculus optatus).
Photographie : Aviceda / Wikimedia Commons

Depuis plusieurs décennies, le Coucous gris (Cuculus canorus) et le Coucou oriental (Cuculus optatus) ont étendu leur aire de répartition en Sibérie orientale et ils s'approchent désormais du détroit de Béring, juste en face des rives de l'Alaska : des oiseaux sont même parfois observés du côté américain, et des cas de reproduction isolés se sont peut-être déjà produits. Or les passereaux du continent américain ne semblent pas préparés à déjouer les ruses de ces oiseaux parasites, et cela pourrait avoir des conséquences sur le taux de succès de leur reproduction, les petits coucous éjectant les autres oeufs de leur nid d'accueil dès qu'ils sortent de leur coquille.

Dans un article publié en mai 2018 dans le Journal of Field Ornithology, des biologistes américains et russes ont présenté les résultats d'une étude menée de mai à juillet 2017 des deux côtés du détroit de Béring : ils ont fabriqué avec une imprimante 3D des œufs factices des deux espèces de coucous puis colorés en bleu pâle ou en gris-clair avec des taches brunes. Ils les ont placés dans les nids d'une vingtaine d'espèces-hôtes nichant à la fois en Sibérie et en Alaska pour vérifier leurs réactions. Les faux œufs ont été déposés après la ponte d'un second œuf par l'hôte. Chaque nid a été testé au moins deux fois, avec les deux types d'œufs de coucous. L'équipe a recueilli des données de 62 nids appartenant à 27 espèces d'oiseaux.

Bien que les deux coucous ne soient pas encore arrivés dans la région d'étude sibérienne, les passereaux nicheurs ont été très réactifs et ont rejeté 14 des 22 œufs factices, peut-être parce qu'ils ont déjà "croisé le chemin" des coucous. En revanche, en Alaska, les passereaux testés n'ont pratiquement pas eu de comportement antiparasitaire, et un seul œuf en 3D a été expulsé sur les 96 déposés, par un couple de Pipits à gorge rousse (Anthus cervinus). Cette différence comportementale suggère que les coucous pourront certainement facilement duper les oiseaux nord-américains s'ils s'installent un jour en Alaska.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la galerie photos d'Ornithomedia.com

Coucou gris (Cuculus canorus)

Ouvrage recommandé

Cuckoos, Cowbirds and Other Cheats de Nick Davis et N. B. Davies

Sources

Vos commentaires sur :
"Les passereaux d'Alaska ne sont pas préparés à une arrivée des coucous"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest