Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Le Cormoran pygmée poursuit sa progression en Italie

Brèves

Retour à la liste des brèves

Le Cormoran pygmée poursuit sa progression en Italie

Le Cormoran pygmée s'est récemment installé dans la province de Mantoue (Lombardie), et en Vénétie, le nombre de couples est passé de 752 en 2013 à 1 195 en 2017.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Le Cormoran pygmée poursuit sa progression en Italie

Cormoran pygmée (Microcarbo pygmeus) en plumage nuptial dans le delta du Danube (Roumanie) le 16/05/2016.
Photographie : Jean-Marc Lemercier

Le Cormoran pygmée (Microcarbo pygmeus) ressemble globalement au Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo), mais il s'en distingue nettement par sa taille inférieure (45-55 cm de long, contre 68-78 cm), comparable à celle d'une Foulque macroule (Fulica atra). Sa queue est proportionnellement plus longue que celle du Grand Cormoran, et son bec et son cou sont plus courts. L'adulte en plumage nuptial est brun sombre avec des mouchetures blanches sur la tête et le cou. En plumage internuptial, les mouchetures sont absentes et la gorge est plus pâle. Le juvénile est brun plus clair.

Il niche en groupes dans des arbres au bord des lacs et cours d'eau peu profonds, souvent au sein de colonies mixtes de Grands Cormorans et de grands échassiers (hérons, aigrettes, spatules et ibis). Il hiverne sur les plans d'eau côtiers et à l'intérieur des terres. Son aire de répartition est limitée au sud-est du Paléarctique occidental (lire Qu'est-ce que le Paléarctique occidental ?), de l'Italie et de l'Autriche à l'Azerbaïdjan, l'Iran et l'Irak. Sa population mondiale, qui avoisinerait les 50 000 couples, est surtout concentrée dans quelques pays (Azerbaïdjan, Ukraine, Roumanie, Grèce, Turquie et Serbie).

Le Cormoran pygmée est parfois observé en France (voir une synthèse d'observations récentes), la population nicheuse la plus proche de l'hexagone étant celle d'Italie, où elle est en expansion continue. En 2013, la population transalpine atteignait environ 2 125 couples répartis dans 18 sites. Dans un article publié en 2018 dans la Rivista Italiana di Ornitologia, on apprend que l'espèce s'est récemment installée dans la province de Mantoue (Lombardie) : cinq couples ont ainsi niché en 2015. En Vénétie, le nombre de couples est passé de 752 en 2013 à 1 195 en 2017.

Le premier cas confirmé de nidification de l'espèce en Italie est relativement récent : il ne remonte en effet qu'à 1981, dans la réserve naturelle ("oasi") de Punte Alberete, au sud du delta du Pô, en Émilie-Romagne (lire Séjour dans le delta du Pô et les Valli di Comacchio en mars 2003). En Vénétie, il a niché pour la première fois dans la lagune de Venise en 1997 (trois couples), puis dans les gravières ("cave") de Cinto Caomaggiore en 1999. Dans les Pouilles, le premier cas confirmé remonte à 2006 dans la réserve WWF de Daunia Risi. Dans la région de Frioul-Vénétie julienne, au moins 28 couples ont été comptés en 2012 dans la Valle Noghera. Dans la province d'Ancône (région des Marches), il s'est reproduit pour la première fois en 2010, dans la réserve naturelle Ripa Bianca di Jesi. De petits groupe sont régulièrement observés à l'ouest (Lombardie, Piémont, Ligurie) et au sud (Basilicate, Toscane, Latium...) des bastions de l'espèce (Vénétie et  Émilie-Romagne).

Cette progression numérique laisse espérer que l'espèce nichera dans un futur proche en France (lire Pourquoi le Cormoran pygmée nichera sûrement un jour en France), suivant ainsi l'exemple de la Grande Aigrette (Ardea alba), une autre espèce orientale qui est désormais bien établie dans l'hexagone (lire Pourquoi voit-on plus de Grandes Aigrettes en France ?).

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la rubrique Observations d'Ornithomedia

Cormoran pygmée (Microcarbo pygmeus)

Sources

  • Nunzio Grattini, Stefano Bellintani et Paolo Gialdi (2018). Prima nidificazione di Marangone minore, Phalacrocorax pygmeus, in provincia di Mantova (Lombardia, Italia). Rivista Italiana di Ornitologia - Research in Ornithology. Volume : 87. Numéro : 2. Pages : 59-60.
  • Faunistiveneti (2017). Censimento delle garzaie di Veneto, Trento e Bolzano - Anno 2017. www.faunistiveneti.it

Vos commentaires sur :
"Le Cormoran pygmée poursuit sa progression en Italie"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest