Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Une association méconnue entre les Conures magellaniques et les araucarias

Brèves

Retour à la liste des brèves

Une association méconnue entre les Conures magellaniques et les araucarias

En mangeant partiellement les graines de ce conifère menacé, ces perruches les rendent moins attractives pour les humains et elles ne sont donc pas récoltées.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Une association méconnue entre les Conures magellaniques et les araucarias

Conures magellaniques (Enicognathus ferrugineus), parc national de Torres del Paine (Argentine).
Photographie : Eleanor Briccetti / Wikimedia Commons

L'Araucaria du Chili (Araucaria araucana), surnommé "désespoir des singes" à cause de ses feuilles rigides et pointues, est un conifère menacé de la famille des Araucariacées poussant dans une zone réduite de la cordillère des Andes en Argentine et au Chili (lire Voyage ornithologique du sud au nord de l'Argentine entre février et juin 2018). Ses cônes femelles produisent de 120 à 200 graines ressemblant à de gros pignons. Elles sont comestibles, leur goût est agréable, et elles sont très appréciées au Chili par certaines tribus Mapuches, qui les récoltent en grandes quantités et empêchent la régénération des boisements.  

Dans un article publié en 2018 dans le journal Royal Society of Open Science, on apprend qu'il existerait une forme de mutualisme entre les auracarias et la Conure magellanique (Enicognathus ferrugineus), une perruche qui mange également ces pignons. En les prélevant, elles contribuent en effet à leur dispersion (jusqu'à 50 mètres de l'arbre producteur) car une proportion significative d'entre elles tombent au sol ou ne sont que partiellement mangées. Or les indigènes qui collectent les semences évitent de ramasser celles qui ont été entamées par les conures, qui ont ainsi une chance de germer.

Les auteurs de l'article ont mené leur étude dans le parc national de Lanin (Chili) durant l'automne 2016, la qui correspond au pic de dispersion des graines. Ils ont montré que le taux de germination des pignons ne diminuait pas quand les conures avaient commencé à les manger, et même qu'au contraire, leurs coups de bec sur le tégument stimulaient la germination. Ils ont aussi pu vérifier que humains ne s'intéressaient pas aux graines abîmées par ces oiseaux du fait de leur aspect moins attractif pour les consommateurs (seules 2 % des graines ramassées avaient été au préalables entamées par les perruches).

La Conure magellanique contribue donc fortement à la régénération des forêts d'araucarias exploitées pour leurs pignons en dispersant les semences, en stimulant leur germination et en évitant qu'une partie significative d'entre elles ne soient récoltées par les humains. Cet oiseau est présent dans près de 85 % des peuplements de ce conifère andin, et son rôle est donc essentiel pour cette essence : mais il ne pourra à lui seul sauver les Araucarias du Chili s'il n'y a pas par ailleurs un changement de comportement des tribus Mapuches. Heureusement, des opérations de plantation de graines et des créations de pépinières ont éé menées localement au Chili depuis quelques années.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Ouvrages recommandés

Source

Karina L. Speziale, Sergio A. Lambertucci, Gabriela Gleiser, José L. Tella, Fernando Hiraldo et Marcelo A. Aizen (2018). An overlooked plant–parakeet mutualism counteracts human overharvesting on an endangered tree. Royal Society of Open Science. https://royalsocietypublishing.org/doi/pdf/10.1098/rsos.171456

Vos commentaires sur :
"Une association méconnue entre les Conures magellaniques et les araucarias"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest