Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > 5 livres pour observer, comprendre ou évoquer poétiquement les oiseaux

Brèves

Retour à la liste des brèves

5 livres pour observer, comprendre ou évoquer poétiquement les oiseaux

Présentations et critiques des livres "Where to Watch Birds in Northern and Eastern Spain", "The Danube Delta", "Les oiseaux ont (beaucoup) de caractère", "Plumes de poèmes" et "Mes Ornithiades".

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

5 livres pour observer, comprendre ou évoquer poétiquement les oiseaux

Le livre "Les oiseaux ont (beaucoup) de caractère" de Guilhem Lesaffre.

Quand on observe les oiseaux, on se concentre souvent sur les caractéristiques de son plumage et/ou de son chant permettant de l'identifier en oubliant que chacun d'entre eux a sa propre personnalité, sa propre histoire... Dans son livre "Les oiseaux ont (beaucoup) de caractère" publié en mars 2017 aux éditions Rustica, Guilhem Lesaffre, qui a plus de quarante-cinq ans de pratique de l'ornithologie de terrain, nous propose de regarder les oiseaux un peu différemment, d'une façon plus "intime", afin de mieux les "individualiser". Au fil des chapitres, il s'appuie sur les résultats de travaux de chercheurs, sur ses observations et sur d'amusantes anecdotes personnelles pour proposer une autre approche de l'ornithologie.
Dans le chapitre "De l'espèce à l'individu", il évoque notamment l'utilité du baguage et des inventaires, il nous incite à noter chez chaque oiseau les subtilités de son plumage pour essayer de reconnaître sa sous-espèce, les particularités de son plumage (par exemple la largeur de la cravate de la Mésange charbonnière), ses éventuels handicaps (maladies visibles) ou défauts (doigts manquants), les caractéristiques propres de son chant (par exemple un motif répété uniquement par le Merle noir de son jardin, une imitation originale repérable dans le chant de la Grive musicienne du bois voisin...)..
Dans le chapitre "À chacun sa personnalité", Guilhem Lesaffre aborde les caractères particuliers de certains oiseaux, qui peuvent être par exemple plus habiles, plus intelligents ou plus audacieux que leurs congénères. Il décrit par exemple le cas d'une Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) baguée née en Tchéquie âgée de plus 20 ans qu'il a observée plusieurs années au jardin des Tuileries à Paris : elle était observatrice, débrouillarde et se posait souvent sur la tête d'une statue pour scruter les visiteurs. Tout en rappelant le piège de l'anthropomorphisme, il souligne l'opportunisme, les capacités d'adaptation (par exemple des Faucons pèlerins qui ont appris à chasser de nuit en profitant des éclairages), d'évolution du comportement (par exemple, les Fauvettes à tête noire de Grande-Bretagne et d'Allemagne qui ne migrent plus grâce au nourrissage hivernal dans les jardins), de transmission ou d'apprentissage de nouvelles connaissances (par exemple, les Mésanges charbonnières qui ont diffusé dans toute la Grande-Bretagne l'astuce de manger la crème du lait en perçant l'opercule des bouteilles) de certaines espèces. Guilhem admire les oiseaux jardiniers qui personnalisent leur tonnelle ou berceau de parade en rassemblant certains éléments colorés et qui vont même jusqu'à peindre les brindilles en utilisant des baies mélangées avec de la poussière de charbon (lire Michel Ottaviani nous dit tout sur les oiseaux à berceau(x) ou jardiniers).
Dans le chapitre "L'imagination au pouvoir", l'auteur évoque plusieurs adaptations morphologiques (comme la forme du bec ou la couleur des plumes) et comportementales, comme le Tétras lyre (Lyrurus tetrix) qui supporte le froid en s'immobilisant dans une sorte d'igloo, ses fientes sèches lui évitant d'être en contact avec la neige, ou les gangas qui imbibent les plumes ventrales d'eau pour nourrir leurs petits (lire Gangas à tête noire adultes abritant leurs poussins du soleil brûlant). Il admire ces oiseaux qui ont réussi à saisir les opportunités de la vie urbaine pour trouver se nourrir, nicher et éviter certains dangers.
Dans le chapitre "La peur est bonne conseillère", il aborde les stratégies de coopération entre oiseaux d'une même espèce pour éloigner les prédateurs, mais aussi les querelles parfois violentes entre congénères. Guilhem rappelle aussi les qualités que doivent avoir les photographes et les ornithologues pour bien observer : être patients, respectueux et connaître un peu les comportements des oiseaux (notamment tenir compte des signes d'inquiétude et des distances de fuite de chaque espèce).
Enfin, dans le dernier chapitre "Contacts avec l'Homme", l'auteur explique comment essayer de gagner la confiance des oiseaux, décrit certains situations où l'on peut être amené à toucher les oiseaux (par exemple lors du baguage), parle du nourrissage des oiseaux dans son jardin et de ses conséquences, et traite du phénomène de l'imprégnation.
En conclusion, voici un ouvrage atypique qui contribuera à ouvrir l'horizon des observateurs.
Informations : broché - 143 pages - Éditeur : Rustica éditions - Langue : Français - ISBN-10: 2815309491 - ISBN-13: 978-2815309493 - Dimensions : 22 x 1,5 x 17,1 cm - Prix : 14,95 euros - Commander ce livre.



"Where to watch birds in Northern and Eastern Spain" d'Ernest Garcia.

L'Espagne est une destination populaire parmi les ornithologues du reste de l'Europe car on peut y observer des espèces absentes du reste de l'Europe comme le Sirli de Dupont ou l'Aigle ibérique. Des informations sur les secteurs à visiter pour les observer sont disponibles sur Internet ou dans plusieurs ouvrages, mais elles sont dispersées et parfois dépassées. La troisième version du guide "Where to watch birds in Northern and Eastern Spain" d'Ernest Garcia, parue au début du mois d'avril 2017, est donc la bienvenue. Ernest Garcia est un ornithologue espagnol confirmé membre de la Sociedad Española de Ornitología, ancien membre du comité d'homologation espagnol, cofondateur de la Gibraltar Natural et éditeur du Gibraltar Bird Report. Son livre couvre près de 200 sites répartis dans 13 communautés autonomes du nord et du nord-est de l'Espagne.
Pour chaque site, l'auteur propose une description, l'histoire et les habitats naturels, les espèces visibles selon les saisons, la meilleure période, l'accès et les endroits pour se garer. Les 125 cartes sont claires et précises et indiquent les endroits où se garer. Ce livre compte aussi des conseils pratiques sur le mode de vie espagnol, où se loger, les associations locales... En résumé, un ouvrage utile et complémentaire d'une visite de la rubrique "Voyages" d'Ornthomedia.com.
Informations : broché - 84 pages - Éditeur : Featherstone Education - Langue : Anglais - ISBN-10: 1472936752 - ISBN-13: 978-1472936752 - Dimensions : 21,5 x 2,4 x 13,5 cm - Prix 31,08 euros - Commander ce livre.

The Danube Delta

"The Danube Delta" de Mihai Baciu

Le delta du Danube, partagé entre la Roumanie et l'Ukraine, constitue aussi une destination incontournable pour les ornithologues européens qui souhaitent observer des espèces à l'aire de distribution orientale comme les Pélicans blanc (P. onocrotalus) et frisé (P. crispus), le Cormoran pygmée (Microcrabo pygmeus), la Guifette leucoptère (Chlidonias leucopterus), le Faucon kobez (Falco vespertinus) ou la Rousserolle isabelle (Acrocephalus agricola).
De nombreux ouvrages, articles et documentaires ont été consacrés à cette zone humide : Mihai Baciu, guide naturaliste fondateur de la compagnie Eco Chettusia, qui été guide dans le parc ornithologique du Marquenterre en France, a décidé de publier en 2015 un petit ouvrage illustré bilingue français-anglais intitulé "The Danube delta - Birds in your trip - Le paradis d'oiseaux" présentant la plupart des espèces d'oiseaux visibles dans le delta et dans les monts Macin voisins, y compris certaines peu connues des débutants comme le Traquet isabelle.
Chaque oiseau est décrit simplement, les principaux critères d'identification étant indiqués. Les photos, plutôt de bonne qualité, ont été réalisées par Marianna et Horia Scubi et Mircea Bezergheanu.
Ce livre ne remplacera pas un vrai guide d'identification, mais il donnera des repères aux amateurs qui peut-être découvriront le delta guidés par Mihai Baciu !
Informations : www.chettusia.com.



"Plumes de poèmes" de Jean-Marie Henry, illustré par Judith Geyfier.

L'ouvrage "Plumes de poèmes" est une anthologie de poèmes sur les oiseaux sélectionnés par Jean-Marie Henry et joliment illustré par les dessins poétiques et très colorés de Judith Geyfier. Il est paru en mars 2017 aux éditions Rue du Monde. Ces textes ont été écrits par une quarantaine de poètes, parfois naturalistes éclairés comme Guillevic ou Pierre Garnier, ou simplement sensibles à la beauté des oiseaux, très célèbres comme Jean de La Fontaine, Jules Renard , Robert Desnos et Guy de Maupassant ou moins connus comme Pierre Ménateau et Gérard Le Gouic. Les 120 poèmes, parfois rares, sont classés par thèmes : "Nos frères les oiseaux", "les mésanges", "grives moineaux et p'tits zoziaux", "la pie", "Le martin-pêcheur"...
En parcourant ce livre, on rêve, on imagine, on s'apaise : on passe d'un pays à un autre, d'une saison à l'autre, d'une atmosphère à l'autre... En résumé, c'est un ouvrage idéal à offrir pour un amoureux de littérature et de nature et/ou à des parents voulant éveiller leurs enfants (âgés d'au moins sept ans d'après l'éditeur) à la beauté du monde et de ses habitants ailés.
En cette période printanière, voici un poème de Robert Vigneau extrait du livre :

L'élégante hirondelle innocente et fidèle
À faire le printemps
L'hirondelle en chantant
bondit de ses nuages,
orne de gribouillages
la page de l'étang,
défie les météores
- et dévore, dévore !

La vaillante hirondelle
Franchit les parallèles
Sur les ailes des vents
Saute les continents
Pour nicher ses amours
Au doux de nos demeures
Ferveurs et tourbillons
Ces bonheurs d'oisillons
Dont elle nous honore
- Et dévore, dévore
Six mille mouches à l'heure !
Informations : broché - Éditeur : Rue du Monde - Langue : Français - ISBN-13: 9782355044557 - Dimensions : 21,5 x 2,4 x 13,5 cm - Prix : 18 euros - Commander ce livre.


"Mes Ornithiades" de Cão.

Pour terminer cette sélection hétéroclite, voici un autre livre de poésie, "Mes ornithiades" de Jean-Luc Saint-Marc, dont le pseudonyme est Cão. L'auteur est un ornithologue amateur, grand amoureux du cimetière parisien de Pantin (Seine-Saint-Denis) et de ses oiseaux qu'il fait découvrir aux amateurs, Jean-Luc est un rêveur, un poète au caractère bien trempé, un peu "anar(chiste)" sur les bords.
Il est venu à l’ornithologie par hasard, en pratiquant le tir à l’arc, et l'un de ses élèves, membre d'une association, l'invita à participer à une sortie de terrain dans l’estuaire de la Seine : séduit, il devint adhérent.
Ce petit livre de 56 pages, préfacé par Lucien Gues et illustré par Claude Rouanet, est une compilation de textes écrits et publiés sur les listes de discussion naturalistes et particulièrement ornithologiques : des portraits d'ornithologues et des évocations de sorties nature (ou "miroises" comme il les appelle) présentés sans ordre chronologique, en roue libre...
Son style est franc, précis, marqué d'une certaine tendresse, un peu moqueur et acerbe. Il observe aussi bien les comportements des animaux que les humains; il dresse de ces derniers des portraits croustillants, sans concession mais avec humanité et poésie. Il sait aussi se moquer de lui-même. Vous prendrez plaisir à parcourir des scènes de vie ordinaires ou parfois inattendues, comme lorsqu'il décrit la capture d'une Perruche à collier (Psittacula krameri) par une femelle d'Épervier d'Europe (Accipiter nisus) dans le cimetière de Pantin.
Pour vous donner un aperçu du style de Jean-Luc Saint-Marc, voici l'un de ses poèmes intitulé "Vivre ensemble" :
Ce matin, sur le canal de l'Ourcq,
un cygne tuberculé et la balayeuse des eaux allaient dans le même sens,
en plein dans le mitan.
Plus l'engin motorisé se rapprochait,
plus le cygne appuyait sur ses palmes.
Puis le timonier a orienté sur tribord,
le cygne vers l'opposé et s'est retourné.
Des regards se sont croisés.
Informations : dos carré collé - 56 pages - Langue : Français - ISBN-13: 9782955388716 - Dimensions : 21 x 29,7 cm - Prix : 10,10 euros (papier) - 8 euros (PDF) - Commander ce livre.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Ouvrages recommandés

Vos commentaires sur :
"5 livres pour observer, comprendre ou évoquer poétiquement les oiseaux"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest