Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Saint-Valentin : les Grues blanches se fréquenteraient longtemps avant leur première reproduction

Brèves

Retour à la liste des brèves

Saint-Valentin : les Grues blanches se fréquenteraient longtemps avant leur première reproduction

Les couples se formeraient souvent plus d'un an avant leur 1ère nidification, parfois avant la maturité sexuelle des partenaires.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Saint-Valentin : les Grues blanches se fréquenteraient longtemps avant leur première reproduction

Grues blanches (Grus americana), Quivira National Wildlife Refuge, Kansas (États-Unis).
Source : U.S. Fish and Wildlife Service Headquarters

La Grue blanche (Grus americana) mesure presque 1,5 mètre de haut et son envergure est d’environ 2,21 mètres. L’adulte est blanc immaculé, sauf ses rémiges primaires qui sont noires, le dessus de la tête qui est rouge et la face qui comporte du rouge et du noir.  Le jeune a la tête et le cou marqués de chamois. Cette espèce était autrefois présente dans une grande partie de l'Amérique du Nord, mais à cause de la chasse et de la destruction de son habitat, sa population était descendue sous les 20 oiseaux dans les années 1940.

Il n'existe plus qu'une seule population sauvage viable qui passe le printemps et l'été dans dans le parc national canadien de Wood Buffalo et ses environs et qui hiverne dans les marais côtiers du Texas, en particulier dans l'Aransas National Wildlife Refuge. Des efforts intensifs de conservation et une coopération internationale entre le Canada et les États-Unis ont permis de sauver l'espèce de l'extinction et la population est en augmentation : 431 oiseaux ont été comptés durant l'hiver 2016-2017 dans l'Aransas National Wildlife Refuge, contre 329 en 2015-2016 et 308 en 2014-2015 (lire La dernière population sauvage de Grues blanches a atteint un plus haut en 2016).

Leurs couples sont fidèles, mais l'on sait peu de choses sur leur formation avant leur première reproduction. Beaucoup d'études suggèrent que les partenaires des oiseaux monogames se rencontrent dans les zones d'hivernage, ils ont voulu savoir si c'était également le cas pour la Grue blanche. Dans une article publié en 2017 dans la revue Animal Behaviour, ils ont présenté les résultats d'un suivi de longue durée de 58 couples. Ils ont constaté que chez la majorité (62 %) d'entre eux, les partenaires avaient commencé à se rapprocher au moins un an avant leur première reproduction, 16 couples s'étant formés plus de deux ans avant. 60% de ces rapprochements ont même débuté avant que l'un des partenaires n'ait atteint sa maturité sexuelle. La plupart de ces couples se forment à la fin du printemps. Ce long processus de rapprochement permet aux partenaires de mieux se connaître et de s'apporter un soutien mutuel efficace, par exemple pour la recherche de nourriture.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Sources

Vos commentaires sur :
"Saint-Valentin : les Grues blanches se fréquenteraient longtemps avant leur première reproduction"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest