Starling
Nature Experience
Kite Optics

Magazine | Interviews

James Barnett et l’American Prairie Reserve

La fondation American Prairie Reserve veut protéger près de 1,4 million d’hectares de prairies dans le nord du Montana (États-Unis) en achetant des terres.
04/10/2014 | Validé par le comité de lecture

Introduction

Lors de leur expédition entre Camp Dubois (Illinois) et l’océan Pacifique au début du 19ème siècle, Lewis et Clark ont été émerveillés par la beauté et la richesse des vastes prairies américaines peuplées par des millions de Bisons et d’Antilopes d’Amérique. Depuis, ces espaces ont été en grande partie convertis en zones agricoles. Une fondation à but non lucratif l’American Prairie Reserve (APR), créée en 2001, s’est lancée dans un projet ambitieux dont le coût est estimé à près de 500 millions de dollars : protéger à terme près de 1,4 million d’hectares de prairies dans le nord du Montana en achetant plus de 200 000 hectares de terrains privés afin de relier les réserves et les refuges existants. Le but est de contribuer à la protection et au retour de plusieurs oiseaux et mammifères menacés et de favoriser l’écotourisme et des pratiques d’élevage durable.
James Barnett, le gestionnaire de la réserve, a répondu à nos questions.

Abstract

During their expedition at the beginning of the 19th century between Camp Dubois (Illinois) and the Pacific Ocean, Lewis and Clark were amazed by the beauty and richness of the vast American prairies populated by millions of American Bisons and Pronghorns. Since this period, these areas have been largely converted to farmland. American Prairie Reserve (APR), a non-profit foundation created in 2001, manages on an ambitious project whose cost is estimated at nearly $ 500 millions: protecting nearly 1.4 million hectares of grasslands in Northern Montana by purchasing more than 200,000 hectares of private lands to connect existing reserves and refuges. Its aim is to contribute to the protection of several endangered mammals and birds and to promote eco-tourism and sustainable farming practices.
James Barnett, the reserve manager, answered our questions.

Vous devez vous connecter pour consulter cet article Se connecter

Poursuivez la lecture de cet article, en vous abonnant dès maintenant !

Découvrez les Archives d’Ornithomedia.com

Pour seulement 10,00 €TTC/an (ou 6,00 € les 6 mois)

Profitez de plusieurs centaines d’articles en accès illimité et sans aucun engagement.

Aucun commentaire sur ce sujet

Participer à la discussion !