Publicité

Longue-vue Zeiss Victory Harpia

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Pratique > Identification > Les Pics épeiches en Afrique du Nord : un petit air d'exotisme

Identification

Retour à la liste des articles de Identification

Les Pics épeiches en Afrique du Nord : un petit air d'exotisme

Lorsque l'on voyage en Afrique du Nord, il faut bien observer les Pics épeiches car les deux sous-espèces présentes ont un plumage un peu particulier.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Les Pics épeiches en Afrique du Nord : un petit air d'exotisme

Pic épeiche (Dendrocopos major) mâle de la sous-espèce numidus, forêt du Djebel Ouahch, wilaya de Constantine (Algérie), le 11/08/2017. Notez la bande pectorale rouge et noire.
Photographie : Karim Haddad

Comme l'Europe, l'Afrique du Nord fait partie du Paléarctique occidental, une vaste zone biogéographique qui s'étend de l'Atlantique aux monts Oural et de l'océan Arctique à l'Irak. L'avifaune du Maghreb présente donc de nombreux points communs avec la nôtre, et on peut y observer beaucoup d'oiseaux familiers de nos parcs et de nos jardins. Toutefois, elles sont généralement représentées par des sous-espèces distinctes au plumage légèrement différent : par exemple, la sous-espèce ledouci de la Mésange noire a le dessous jaune et le Pinson des arbres africain (Fringilla coelebs spodiogenys) a le dos vert et la tête grise. C'est aussi le cas du Pic épeiche (Dendrcopos major), qui est représenté en Tunisie et en Algérie par la sous-espèce numidus, et au Maroc par la sous-espèce mauritanus.
Dans cet article, nous vous présentons les particularités du plumage de ces deux taxons. Nous remercions Abdeslam Rihane (Centre Régional des Métiers de l'Éducation et de la Formation de Casablanca), qui a publié en 2018 dans le Go-South Bulletin un article sur le plumage du Pic épeiche juvénile au Maroc, et Karim Haddad, de l'association Aquacirta, pour leurs informations et leurs photos.

Abstract

As Europe, North Africa is part of the Western Palearctic, a vast biogeographic zone stretching from the Atlantic to the Ural Mountains and from the Arctic Ocean to Iraq. The birds of Maghreb present therefore many similarities with ours, and we can watch there many familiar species of parks and gardens. However, they are generally represented there by distinct subspecies with slightly different plumage: for example, the  ledouci subspecies of the Coal Tit has yellow underparts and the African Chaffinch (Fringilla coelebs spodiogenys) has a green back and a gray head. This is also the case of the Great Spotted Woodpecker (Dendrcopos major), which is represented in Tunisia and Algeria by the numidus subspecies, and in Morocco by the mauritanus subspecies.
In this article, we present the differences of the plumage of these two taxa. We thank Abdeslam Rihane (Regional Center for Education and Training Casablanca), who published in 2018 an article about the plumage of the juvenile Great Spotted Woodpecker in Morocco, and Karim Haddad (Aquacirta association) for their informations and photos.

Le Pic épeiche, une espèce polytypique

Pic épeiche (Dendrocops major pinetorum) mâle

Pic épeiche (Dendrocops major) mâle de la sous-espèce pinetorum nicheuse en France), Saint-Thurial (Ille-et-Vilaine), le 29/04/2012. Notez (1) la poitrine blanche.
Photographie :  Patrice Julaud
Le Pic épeiche (Dendrocopos major) est le plus commun et le plus répandu des pics d'Eurasie. Son plumage est globalement noir et blanc et son bas-ventre est rouge. Chez le mâle, une tache rouge est visible sur la nuque, et le juvénile a la calotte entièrement rouge, les sous-caudales et le bas-centre rouge clair. Son bec droit et pointu est noir.  
Il vit dans des zones arborées variées : forêts, bois, haies, vergers, parcs, jardins...
Son aire de répartition s'étend des îles britanniques et de l'Afrique du Nord à la Sibérie orientale, au Japon et à la Chine. Dans cette vaste zone de répartition, un grand nombre de sous-­espèces (= il s'agit d'une espèce polytypique) ont été décrites, variable toutefois selon les auteurs : 22 pour Vaurie (1959), 24 pour Gill et Donsker (2018) ou 14 par Winkler et al. (HBW Alive ) (2018). En effet, les différences de plumage et de dimensions sont parfois très légères et il existe des individus intermédiaires ou hybrides.  
Voici ci-dessous les 14 sous-espèce selon HBW Alive :
  • D. m. major : Scandinavie et ouest de la Sibérie jusqu'à l'Oural, nord de la Pologne et nord de l'Ukraine, visiteur occasionnel en hiver à l'ouest en Grande-Bretagne voire Irlande
  • D. m. pinetorum : Irlande, Grande-Bretagne, France et Europe centrale jusqu'en Italie, Balkans, Turquie, Caucase, en général, zones pâles du plumage plus chamois gris que blanches
  • D. m. harterti : Sardaigne et Corse
  • D. m. hispanus : péninsule ibérique
  • D. m. canariensis : Ténériffe (Canaries)
  • D. m. thanneri : Gran Canaria (Canaries)
  • D. m. mauritanus : Maroc
  • D. m. numidus : nord de l'Algérie et Tunisie
  • D. m. poelzami : Transcaucasie et sud de la région de la Caspienne
  • D. m. brevirostris : ouest de la Sibérie jusqu'au cours inférieur de l'Amour, Mandchourie et Mongolie
  • D. m. kamtschaticus : péninsule du Kamtchatka et côte nord de la mer d'Okhotsk
  • D. m. japonicus : est de la Mandchourie, île Sakhaline, îles Kouriles, Corée et nord du Japon
  • D. m. cabanisi : sud de la Mandchourie jusqu'au sud est de la Chine, est du Myanmar et Indochine, Hainan en Chine
  • D. m. stresemanni : ouest de la Chine jusqu'au Myanmar, sud-est du Tibet et nord est de l'Inde
  • D. m. japonicus : nord-est de la Chine, sud-est de la Sibérie, île Sakhaline, Corée et Japon
  • D. m. stresemanni : centre de la Chine, sud-est du Tibet, nord-est de l'Inde, ouest et nord du Myanmar et Yunnan (Chine)
  • D. m. cabanisi : sud-est de la Chine, île de  Hainan (Chine), est du Myanmar, nord du Laos, nord du Vietnam.
Aires de répartition des sous-espèces du Pic épeiche en Europe et en Afrique

Aires de répartition des sous-espèces du Pic épeiche (Dendrocopos major) en Europe et en Afrique
Carte : Ornithomedia.com d'après Guide Ornitho et Abdeslam Rihane
Des études récentes (Perktaş et Quintero, 2013) proposent de les regrouper en quatre espèces phylogénétiques  :
  • Dendrocopos major en Eurasie et en ­Afrique du Nord
  • Dendrocopos poelzami en Iran et Azerbaïdjan
  • Dendrocopos japonicus au Japon
  • Dendrocopos cabanisi en Chine.

Les deux sous-espèces nord-africaines

En Afrique du Nord, on trouve donc deux sous-espèces : P. m. mauritanus au Maroc (région du Rif, plateau central et Haut-Atlas) et numidus dans le nord de l'Algérie et en Tunisie. Selon certains auteurs, la sous-espèce numidus devrait être élevée au rang d'espèce à part entière. La sous-espèce mauritanus est en quelque sorte intermédiaire entre les sous-espèces nominale (major) et numidus, mais elle est plus proche génétiquement de major. Précisons par ailleurs que la sous-espèce hispanus de la péninsule ibérique est elle-même intermédiaire entre major et mauritanus : la variation génétique serait donc du type clinal.

Les adultes de la sous-espèce D. m. mauritanus se distinguent de ceux visibles en Europe centrale (dont la France par) :
  • un bas-ventre et des sous‐caudales rouges, le rouge s'étendant davantage sur le ventre
  • une  bande pectorale rouge diffuse, parfois seulement réduite à de petites taches rouges. Certains mâles présentent une autre tache rouge entre la bande pectorale et le bas du ventre
  • un ventre blanc sale
  • un bec fort un peu plus long que celui des oiseaux ouest-européens.

Les adultes de la sous-espèce D. m. numidus se distinguent de ceux visibles en France par :

  • un bas-ventre et des sous‐caudales rouges, le rouge s'étendant encore plus largement sur le ventre que chez mauritanus
  • une bande pectorale rouge tachetée de noir
  • un ventre blanc sale
  • un bec fort un peu plus long que celui des oiseaux ouest-européens.

Les juvéniles des deux sous-espèces ont la calotte rouge, la bande noire qui relie les moustaches et la nuque est moins marquée et plus vague que chez les adultes, les moustaches sont plus fines, le rouge des sous-­caudales et du bas-ventre est plus étendu mais plus pâle que chez les adultes, les flancs sont grisâtres et striés, la bande pectorale rouge et noire est moins marquée, les scapulaires blanches sont barrées de sombre et les touffes nasales sont grises (noires chez les adultes).

Pic épeiche (Dendrocopos major) de la sous-espèce numidus

Pic épeiche (Dendrocopos major) adulte de la sous-espèce numidus, forêt de Draa Ennaga, El Khroub, wilaya de Constantine (Algérie) le 18/08/2016. Notez (1) le bec long, (2) la poitrine rouge et noire et (3) le rouge étendu du bas-ventre.
Photographie : Karim Haddad
Pic épeiche (Dendrocopos major mauritanus) mâle adulte

Pic épeiche (Dendrocopos major) mâle adulte de la sous-espèce marocaine mauritanus, forêt de Benslimane, Ain Sfirjla (Maroc), le 26/05/2017. Notez (1) le long bec, (2) les taches rouges sur la poitrine, et (3) le rouge étendu du bas-ventre.
Photographie : Abdeslam Rihane
Pic épeiche (Dendrocopos major mauritanus) femelle adulte

Pic épeiche (Dendrocopos major) femelle adulte de la sous-espèce marocaine mauritanus, forêt de Benslimane, Ain Sfirjla (Maroc), le 26/07/2017. Notez (1) le long bec, (2) les taches rouges sur la poitrine, et (3) le rouge étendu du bas-ventre.
Photographie : Abdeslam Rihane
Pic épeiche (Dendrocopos major mauritanus) juvénile

Pic épeiche (Dendrocopos major) juvénile de la sous-espèce marocaine mauritanus, forêt de Benslimane, Ain Sfirjla (Maroc), le 21/07/2017. Notez (1) la calotte rouge, (2) la tache rouge sur la poitrine, (3) les flancs gris et striés et (4) le rouge clair étendu du bas-ventre.
Photographie : Abdeslam Rihane

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la galerie photos d'Ornithomedia.com

Pic épeiche (Dendrocopos major)

Sources

  • Abdeslam Rihane (2018). Quelques caractéristiques des jeunes Pics épeiches marocains Dendrocopos major mauritanus (Brehm, 1855) dans la région de Benslimane (Casablanca-Settat, Maroc). Go-South Bulletin. Septembre. www.researchgate.net
  • Ornithologie-Aves. Pic épeiche. www.aerien.ch

Vos commentaires sur :
"Les Pics épeiches en Afrique du Nord : un petit air d'exotisme"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest