Publicité

Découvrez la boutique de vêtements griffés Ornithomedia.com !

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Pratique > Identification > Identifier les Oies cendrée, rieuse, des moissons (de la taïga), de la toundra et à bec court (Archive)

ARCHIVES DE LA RUBRIQUE "Identification"

Retour à la liste de résultats des articles archivés

Identifier les Oies cendrée, rieuse, des moissons (de la taïga), de la toundra et à bec court

En cette période de passage des Oies cendrées, voici les critères pour identifier cinq espèces d'oies "grises" visibles en Europe.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Identifier les Oies cendrée, rieuse, des moissons (de la taïga), de la toundra et à bec court

Oies cendrées (Anser anser anser) (notez le bec orangé), Zélande (Pays-Bas), le 06/02/2016.
Photographie : Marc Fasol

Les rassemblements de dizaines de milliers d’oies sur certains sites d’Europe de l’Ouest constituent l’une des attractions ornithologiques de l’hiver, les manifestations visuelles et sonores de ces grandes troupes étant en effet spectaculaires. Plusieurs sites sont particulièrement favorables, comme les polders autour de Damme et de Uitkerke Belgique, la réserve naturelle de Holkham et le golfe de Solway en Grande-Bretagne, les Wexford Slobs en Irlande, les environs du lac Durankulak en Bulgarie ou la réserve de Fochteloërveen aux Pays-Bas.
La France n'est pas vraiment un "pays d’oies" pour différentes raisons (chasse, situation géographique méridionale), mais lorsque les conditions hivernales deviennent rigoureuses, des milliers d’oiseaux peuvent venir s’y réfugier. Et même lors d’un hiver classique, certains sites de l'hexagone accueillent chaque année des troupes pouvant atteindre quelques centaines d’individus.
L’identification des différentes espèces d’oies "grises" (= au plumage globalement gris-brun) visibles en Europe de l'Ouest peut s’avérer difficile du fait de la distance, de la luminosité, du mouvement incessant des oiseaux, de la présence de boue sur les parties nues (bec et pattes) et de la variabilité des individus en fonction de l’âge et/ou de la sous-espèce. Dans cet article, nous vous rappelons les critères pour identifier les Oies cendrée (Anser anser) (sous-espèces occidentale A. a. anser et orientale A. a. rubrirostris), rieuse (Anser albifrons) (sous-espèces nominale/eurasienne A. a. albifrons et du Groenland A. a. flavirostris), des moissons (A. fabalis fabalis), de la toundra (Anser serrirostris ou A. f. rossicus selon les auteurs) et à bec court (A. brachyrhynchus). L’Oie naine (A. erythropus), bien plus rare, ne sera pas traitée ici car nous lui avons déjà consacré deux articles spécifiques : Identifier l'Oie naine en vol et Comment identifier l'Oie naine et où l'observer en Europe ?.
Nous remercions les photographes qui nous ont aidés à illustrer cet article et dont les noms figurent sous leurs clichés.

Abstract

Gatherings of tens of thousands of geese in some Western European sites are one of the birding attractions of winter: the visual and sound show offered by these large flocks is indeed magical. Several sites are particularly favorable, such as the polders around Damme and Uitkerke in Belgium, the Holkham Nature Reserve and the Solway Firth in Britain, the Wexford Slobs in Ireland, the Durankulak lake in Bulgaria or the Fochteloërveen reserve in the Netherlands. France is not a "country of geese" because of the hunting pressure and its southern location, but when winter conditions become severe, thousands of birds can come refuge. And even during a “normal” winter, some spots attract each year some flocks.
The identification of the different “grey” geese that can be watched in Western Europe can sometimes be difficult due to the distance, the bad light, the incessant movement of the birds, the presence of mud on the bare parts (legs and bill) and the variability of individuals based on age and / or subspecies. In this article, we remind you the criteria to identify the Greylag Goose (Anser anser) (western A. a. anser and oriental A. a. rubrirostris subspecies), the White-fronted Goose (Anser albifrons) (Eurasian A. a. albifrons and Greenland A. a. flavirostris subspecies), the Taiga Bean Goose (A. fabalis fabalis), the Tundra Bean Goose (A. f. serrirostris or A. f. rossicus according the authors) and the Pink-footed Goose (A. brachyrhynchus). The Lesser White-fronted Goose (A. erythropus), which is very rare, is not treated in this article here because we have already published two specific articles about it.
We thank the photographers who helped us illustrate this article and whose names appear under their photos.

Cet article a été archivé...

Comment consulter cet article ?


  • Si vous n'êtes pas inscrit(e), vous devez remplir le formulaire d'inscription puis sélectionner le type d'abonnement souhaité afin d'accéder aux archives.

  • Si vous êtes déjà identifié(e)/connecté(e) et abonné(e), utilisez l'un des moteurs de recherche des archives accessibles parmi les 3 rubriques (Brèves, Magazine ou Pratique) dans laquelle se trouve votre article.

Le service d'archives d'Ornithomedia.com vous donne accès à l'ensemble des articles publiés dans les rubriques Brèves, Magazine et Pratique (et leurs sous-rubriques) depuis le lancement d'Ornithomedia.com en 2001.

Note : les personnes ayant contribué à la rédaction ou à l'illustration des articles publiés bénéficieront d'un accès gratuit aux archives : si c'est votre cas, merci de nous contacter par e-mail.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la boutique d'Ornithomedia.com

Ouvrages recommandés

Sources

Vos commentaires sur :
"Identifier les Oies cendrée, rieuse, des moissons (de la taïga), de la toundra et à bec court"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest