Publicité

Nouvelles Zeiss Conquest HD 32

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Pratique > Équipement > Photographier les oiseaux avec un smartphone : réglages manuels et conseils

Équipement

Retour à la liste des articles de Équipement

Photographier les oiseaux avec un smartphone : réglages manuels et conseils

Alisa Opar présente des conseils simples pour améliorer votre pratique de la mobilescopie ou "phonescoping".

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Photographier les oiseaux avec un smartphone : réglages manuels et conseils

La mobilescopie ou "phonescoping" consiste à prendre des photos avec son smartphone via une longue-vue. Il existe différents systèmes permettant de coupler ces deux éléments, comme cet ensemble composé de l'étui Phoneskope et de l'adaptateur C-3.
Source : Newprouk.co.uk

En 2015, l'équipement le plus utilisé sur le site web de partage de photos Flickr était l'iPhone d'Apple. Les smartphones occupent déjà 10 des 20 premières places des équipements favoris des utilisateurs du site. Ces chiffres ne font que confirmer ce que l'on sait déjà : ces téléphones intelligents sont pratiques car ils sont toujours dans notre poche et ils sont faciles à utiliser. Et effectivement leurs performances augmentent vite : le nouvel iPhone 6s bénéficie ainsi d'un capteur de 12 mégapixels, et le G5 Android de LG possède deux objectifs, un grand angle et un plus étroit (78 degrés). Bien sûr, photographier les oiseaux est un peu plus difficile que faire un autoportrait ("selfie"), mais pas beaucoup plus finalement. Alisa Opar a publié en mai 2016 sur le site web de l'Audubon Society une série de conseils pratiques concernant notamment les réglages manuels à appliquer.
Nous remercions les photographes qui nous ont aidés à illustrer cet article et dont les noms figurent sous leurs clichés.

Abstract

In 2015, the most used photographic equipment on the Flickr photo sharing website was Apple iPhone. Smartphones already occupy 10 of the top 20 slots (and 8 of the top 11) in a list of devices favored by the site’s users. These figures merely confirm what we already know: smartphones are convenient because they are always in our pocket and they are easy to use. And their performances increase quickly: the new iPhone 6s has a 12-megapixel sensor, and the LG Android G5 has two lenses, a wide angle and a narrow 78 degrees. Of course, photographing birds is a bit more difficult than making a selfie, but not much in the end.
Alisa Opar published an article in May 2016 on the Audubon Society website with several tips concerning the phonescoping. We thank the photographers who helped us to illustrate this article.

La mobilescopie ou "phonescoping"

Pour pratiquer la mobilescopie ou "phonescoping", qui consiste à prendre des photos en associant un téléphone portable et une longue-vue (lire La mobilescopie ou phonescoping). Vous aurez besoin :

  • d'une longue-vue, de préférence coudée (plus pratique) et munie de verres spéciaux (HD ou ED) et d'un grand diamètre (80 mm ou plus) pour de meilleurs résultats quand les conditions de lumière ne sont pas optimales (mais vous pouvez aussi utiliser une longue-vue compacte et droite) ;

  • d'un trépied stable muni d'une tête (appelée aussi rotule) fluide ;

  • d'un adaptateur pour ajuster votre smartphone sur l'oculaire de votre longue-vue (lire Comparaison de deux adaptateurs pour smartphones : l'USH d'Olivon et le Novagrade Standard). Vous pouvez aussi placer à main levée votre smartphone devant l'oculaire ;

  • et bien sûr d'un smartphone muni d'un appareil photo de bonne résolution et d'un bon capteur. Les Samsung Galaxy S5 et S7 font partie des meilleurs modèles dans ce domaine.

Vous pouvez aussi pratiquer la mobilescopie avec une paire de jumelles car il existe des adaptateurs pour cela (par exemple l'USH d'Olivon avec une bague de 44 mm). Des supports (comme celui de Bresser) permettent de fixer vos jumelles sur un trépied afin d'améliorer la stabilité de l'ensemble.
Pour diminuer encore les risques de flou, vous pouvez acheter un déclencheur à distance avec ou sans fil (Bluetooth) pour smartphone pour moins de dix euros.

Ensemble pour la mobilescopie

Ensemble pour le phonescoping ou mobilescopie : longue-vue Olivon + adaptateur USH d'Olivon + smartphone + trépied (image extraite d'une vidéo).
Source : Gunnar Olssons Foto
Utilisation d'un déclencheur souple pour pratiquer la mobilescopie

Utilisation d'un déclencheur souple pour pratiquer la mobilescopie (image extraite d'une vidéo).
Source : Gunnar Olssons Foto


Utiliser les réglages manuels du smartphone

L'appareil photo de la plupart des smartphones dispose d'un autofocus (mise au point automatique), et parfois même d'une mise au point continue ("tracking focus") pour les sujets en mouvement. Mais pour plus de précision et de souplesse, il est conseillé de passer en mode manuel. Les applications ProCamera pour iPhones et Camera FV-5 pour modèles Android vous permettent de régler plusieurs fonctions importantes. Pour bien les maîtriser, entraînez-vous dans votre jardin.

Pygargue à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus)

Pygargue à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus) photographié dans la Magee Marsh Wildlife Area (États-Unis) le 8 mai 2016 avec un iPhone 6S et une longue-vue Opticron MM3 50 mm (cliquez sur la photo pour l'agrandir)
Photographie : Franck Dickman / Sa page Facebook
Pic ouentou (Hylatomus lineatus)

Pic ouentou (Hylatomus lineatus) photographié au Belize le 7 mai 2016 avec un ensemble iPhone 6 Plus + longue-vue Swarovski ATX 95 + adaptateur Phone Skope (cliquez sur la photo pour l'agrandir)
Photographie : Tim Schreckengost / Sa page Facebook

Déclenchement de l'obturateur avec un minuteur ("time shutter")

Si vous zoomez sur un oiseau avec l'oculaire de votre longue-vue, le moindre contact avec votre smartphone peut provoquer un tremblement et donc rendre l'image floue. Pour éviter cela, réglez la minuterie de l'obturateur de votre téléphone pour retarder la prise de vue.
On peut aussi déclencher une prise de vue à distance en utilisant le bouton de réglage de volume de votre casque audio : par exemple, avec celui d'origine de l'Iphone, il faut appuyer sur le bouton de volume "+".

Sensibilité (ISO)

Par défaut, les smartphones règlent automatiquement la sensibilité ISO (unité de mesure de la sensibilité à la lumière de votre capteur numérique). Si votre sujet est posé dans un endroit sombre, augmentez donc l'indice ISO (400 ou 800 ISO) : cela permettra à l'appareil photo de votre smartphone d'être plus réceptif à la lumière disponible.
Plus la valeur ISO est basse (100 à 200 ISO), moins le capteur est sensible, ce qui veut dire qu’il lui faut plus de lumière pour créer une image. Plus la valeur ISO est élevée, plus votre capteur est sensible à la lumière. Attention toutefois, en augmentant l'indice d'ISO, vous allez augmenter aussi le bruit numérique ou grain, ce qui dégradera l'image : il faut donc trouver un compromis.

Résolution de la photo (pixels)

La résolution correspond à la quantité de pixels présents sur une surface donnée. Cette valeur s’exprime en ppp (point ou pixel par pouce) traduit en anglais par dpi (dot per inch). Plus cette valeur est élevée, plus la densité de pixels est importante et plus vous aurez de liberté pour retravailler l'image par la suite. Réglez donc votre smartphone pour enregistrer les photos avec les résolutions les plus élevées et dans le format TIFF (pas de compression).

Vitesse d'obturation

Pour photographier un oiseau en mouvement, vous aurez besoin d'une vitesse d'obturation rapide (et d'une sensibilité ISO plus élevée pour maintenir une exposition suffisante). En jouant sur la vitesse d'obturation, vous pouvez également obtenir des effets particuliers pour illustrer le mouvement (par exemple en laissant les ailes floues). Attention également à ne pas "dénaturer" les couleurs originelles de l'oiseau.

Zoom, format carré et vidéo

Cygne tuberculé (Cygnus olor)

Cygne tuberculé (Cygnus olor) photographié à Measham (Royaume-Uni) le 16 mai 2016 à 60 mètres avec un iPhone et une longue-vue Kowa Prominar 883 (zoom 50 x) (cliquez sur la photo pour l'agrandir)
Photographie : Paul Simpson / Sa page Facebook

Votre smartphone vous donne l'occasion de zoomer, mais attention, il ne s'agit pas d'un vrai grossissement, et l'image sera pixelisée. Il vaut mieux donc éviter cette fonction quand vous photographiez un oiseau, utilisez le zoom de votre longue-vue.
Évitez le format carré pour vos photos, les sites web de partage de photos et de vidéos comme Instagram acceptant désormais les formats larges.
Lorsque vous réalisez une vidéo, faites pivoter votre téléphone à l'horizontale ou sur le côté : rien n'est en effet plus inesthétique que des vidéos bordées de chaque côté par des barres noires.

Utiliser les applications de retouche d'image

Si votre photo n'est pas parfaite (un peu floue, un peu sombre...), vous pouvez utiliser des applications mobiles de retouche d'image comme Photoshop Express ou Snapseed (versions disponibles pour les systèmes Android et IOS d'Apple): elles vous permettront entre autres de régler le contraste, la saturation, la température de couleur. Elles vous donnent aussi la possibilité d'enregistrer vos images modifiées sur la carte de votre mobile ou de les partager directement sur les médias sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest...).

S'inscrire à un groupe de mobilescopie

Pour progresser dans la pratique de la mobilescopie, vous pouvez vous inscrire dans un groupe de discussion, comme Phonescoping sur Facebook.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans les forums d'Ornithomedia.com

Participez à la discussion "Digiscopie avec un Iphone 5"

Dans la boutique d'Ornithomedia.com

Source

Alice Opra (2016). How to Photograph Birds With a Smartphone. Audubon. www.audubon.org/magazine/may-june-2016/how-photograph-birds-smartphone

Vos commentaires sur :
"Photographier les oiseaux avec un smartphone : réglages manuels et conseils"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Newsletter

Tenez-vous informé(e) des articles publiés chaque mois sur Ornithomedia.com




Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest