Publicité

Nouvelles Zeiss Conquest HD 32

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Pratique > Équipement > Test des jumelles Leica Noctivid 8x42

Équipement

Retour à la liste des articles de Équipement

Test des jumelles Leica Noctivid 8x42

À l’occasion du lancement en France des jumelles Leica Noctivid 8x42 et 10x42 au cours de l’automne 2016, nous avons eu l’occasion le 14 septembre d’essayer le modèle 8x42.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Test des jumelles Leica Noctivid 8x42

Nous avons eu la possibilité d'essayer les jumelles Leica Noctivid 8x42 dans le parc Montsouris à Paris le 14/09/2016.
Source : Ornithomedia.com

Le 14 septembre 2016, Leica Camera France a proposé à plusieurs acteurs du monde de l'ornithologie, dont Ornithomedia.com, d’essayer les nouvelles jumelles Leica Noctivid 8x42 et 10x42 à l'occasion de leur lancement prochain dans l'hexagone durant l’automne 2016. Après une présentation de ces modèles par l’animateur réseau et le responsable marketing de Leica Sport Optics, nous avons eu la possibilité de les manipuler sur le terrain, dans le parc Montsouris à Paris. Le temps était lumineux, mais la tombée de la nuit nous a tout de même permis de nous faire une idée précise de la luminosité des Noctivid : cette famille de produits a en effet été baptisée ainsi d'après le nom scientifique de la Chevêche d'Athéna (Athene noctua), un rapace capable de chasser de jour comme de nuit. Donner des noms d'oiseaux à des modèles d'équipement optique semble d'ailleurs être une tendance : la nouvelle longue-vue Zeiss, qui va être lancée au cours de l’automne 2016, s'appelle en effet la Conquest Gavia 85, d'après le nom de genre (Gavia) des plongeons.
Après une présentation des spécificités techniques des jumelles Noctivid, nous vous présentons nos impressions suite au test sur le terrain du modèle 8x42

Abstract

The 14th of September 2016, Leica Camera France proposed to several actors from the world of birding, including Ornithomedia.com, to try the new Leica binoculars Noctivid 8x42 and 10x42 before their official launch on the French market during the autumn 2016. After a presentation of these models by two representatives from Leica Sport Optics, we had the ability to manipulate these binoculars in the Montsouris park in Paris. The weather was bright, but the arrival of dusk allowed us to get an idea of ​​the brightness of Noctivid binoculars. This family of products has indeed been named Noctivid after the scientific name of the Little Owl (Athene noctua), a raptor which can hunt both day and night. The adopted nomenclature also appears to be part of an emerging industry trend to name optics models after birds: the new Zeiss spotting scope, which will also been launched in the market during the fall 2016, is called Gavia Conquest 85, after the genus name of the divers ...
After a presentation of the technical specificities of the Noctivid binoculars, we will present our impressions resulting from the test of the 8x42 model in the Monstouris Park.

Les principales innovations des jumelles Leica Noctivid 8x42 et 10x42

Jumelles Leica Noctivid 8x42

Les jumelles Leica Noctivid 8x42 : notez les tubes d'une largeur presque constante.
Photo : Ornithomedia.com

Selon Leica Sport Optics, les jumelles Noctivid 8x42 et 10x42 sont le résultat de deux ans de développement. Elles constituent désormais le haut de gamme du constructeur, se plaçant en termes de performances et de prix au-dessus des jumelles Leica Trinovid HD lancées en novembre 2015 (lire Test : les jumelles Leica Trinovid HD 8x42 et 10x42). La société allemande fonde beaucoup d'espoirs sur ces deux modèles, affirmant qu'ils offrent les images "les plus lumineuses, contrastées et fidèles du marché".
Les principales innovations des jumelles Noctivid annoncées sur le site web de Leica Sport Optics sont :

  • des oculaires "surdimensionnés", au dégagement oculaire élevé (19 mm);
  • l’utilisation de 12 lentilles Schott HTTM (haute transmission);
  • des traitements optiques basés sur un plasma à haute température destinés à transmettre la lumière de façon à peu près homogène sur tout l’éventail des longueurs d’onde (donc sur un spectre de lumière large) ;
  • un revêtement "HDC" des surfaces de lentilles pour améliorer la résistance à l'abrasion ;
  • à l'intérieur des tubes, le long des parois, des écrans métalliques servent à capturer l’excès de lumière, à réduire les reflets et donc à augmenter les contrastes. L’intérieur est aussi laqué de noir pour diminuer les reflets ;
  • une modification de l’inclinaison des lentilles pour améliorer la netteté sur le contour de l‘image ;
  • une nouvelle molette de mise au point permettant de se concentrer sur les plus petits détails ou sur des sujets très éloignés ;
  • des tubes étroits et compacts, d'une largeur presque constante d’un bout à l’autre, pour une meilleure prise en main. Le centre de gravité se situe au niveau de la paume ;
  • une amélioration de l’imperméabilité permettant une submersion à 4,8 mètres de profondeur ;
  • un nouveau châssis en magnésium laqué d'un vernis breveté ultrarésistant de "classe H8" (un terme un peu mystérieux;..).

Comparaison de certaines caractéristiques des jumelles Leica Noctivid avec celles de plusieurs modèles concurrents

Leica Noctivid 10x42 Leica Noctivid 8x42 Leica Ultravid HD Plus 8x42
Swarovski EL 8,5x42 W B Zeiss Victory SF 8x42
Longueur (mm) 150 150 142 160 174
Largeur (mm) 124 124 120 131 125
Hauteur (mm) 59 59 66 61 -
Poids (grammes) 860 860 750 835 780
Distance minimum de mise au point (en m) 1,9 1,9 3,1 1,5 1,5
Champ de vision (en m pour 1 000 m) 112 135 130 133 148
Pupille de sortie (mm) 4,2 5,25 5,25 4,9 5,3
Dégagement oculaire (mm) 19 19 15,5 20 18
Prix indicatif conseillé
2 600 euros 2 500 euros 2 150 euros 2 160 euros 2 450 euros


Les résultats de notre test des jumelles Leica Noctivid 8x42 le 14 septembre 2016

Le réglage des dioptries des jumelles Leica Noctivid

Le réglage des dioptries des jumelles Leica Noctivid est précis et facile grâce à un cadran gradué.
Photographie : Ornithomedia.com

Il est très difficile d’évaluer des jumelles haut de gamme car les performances optiques des différents modèles lancés sur le marché depuis quelques années sont très proches les unes des autres. Et c’est assez normal : leurs prix élevés rendent peu pardonnables des faiblesses techniques flagrantes. Pour essayer de trouver des différences, il faut se concentrer sur des points particuliers comme la luminosité au crépuscule permettant l’utilisation la plus tardive possible, la fidélité dans la restitution de la moindre nuance du plumage d'un oiseau, l’absence d’aberrations chromatiques à contre-jour ou le confort d’observation.
Le 14 septembre 2016, Leica Camera France nous a proposé de tester les nouvelles jumelles Noctivid à l’occasion de leur lancement prochain en France. Les conditions du test étaient les suivantes : un temps ensoleillé (il aurait été intéressant de les essayer par temps nuageux), une luminosité plus faible en fin de test (du fait de la tombée de la nuit)  et un milieu arboré plus ou moins dense (le parc Montsouris à Paris) permettant de tester en particulier la distance minimum de mise au point et la restitution des nuances des feuillages et des plumages des oiseaux forestiers évoluant dans le sous-bois.
Nous avons choisi de tester le modèle 8x42, bien adapté à un environnement boisé où les distances d’observation sont généralement faibles.
Leur poids (860 grammes) est relativement important par rapport à celui d’autres modèles 8x42 du marché (à titre d’exemple, les Trinovid HD 8x42 pèsent 730 grammes et les Kite Pétrel 8x42 610 grammes), mais cela ne se ressent pas trop car le modèle est plutôt bien équilibré. Ce poids supérieur s’explique par une construction interne complexe et des oculaires plus grands que ceux des modèles concurrents. En outre, l'originale courroie Adventure (lire Test : les jumelles Leica Trinovid HD 8x42 et 10x42) livrée par défaut avec les jumelles Noctivid est confortable et compense ce surpoids.
La prise en main est bonne grâce aux tubes étroits à la largeur à peu près constante.
La molette de mise au point est facile d’utilisation, bien nervurée, précise et rapide, et l’on "échappe" à la double molette qui était proposée par exemple sur les Leica Ultravid 8x42 BR et qui est assez peu naturelle d'utilisation de mon point de vue.

Caches oculaires des jumelles Leica Noctivid

Les caches oculaires des jumelles Leica Noctivid ne se perdent pas car elles sont attachées et leur forme est moulée dans celle des oculaires.
Photographie : Ornithomedia.com

Le réglage des dioptries est central et aisé grâce à un cadran gradué transparent.
Les oculaires de grande taille, censés se rapprocher un peu des performances des yeux de la Chevêche d’Athéna, sont confortables même si je n’ai pas trouvé de grandes différences sur ce point avec ceux de la plupart des modèles récents de jumelles. Ils sont ajustables finement, mais leur réglage est un peu complexe avec un système de rotation anti-horaire offrant plusieurs positions cliquables.
Je ne porte pas de lunettes, mais le dégagement oculaire de 19 mm est un point très positif pour les personnes portant  des verres correctifs.
Le champ de vision de 135 mètres pour 1 000 mètres est élevé, même si ce n’est pas le plus grand du marché (celui des Zeiss Victory SF 8x42 est par exemple de 148 mètres) : toutefois le confort d’observation est réel et l’image est nette jusqu’au bord du champ de vision, sans distorsion. Certains testeurs ont parlé d’un "effet 3D", et en effet le contraste important de l'image, permettant de bien distinguer les contours des différents plans, pourrait expliquer cette vraie sensation de relief.
La distance minimum de mise au point est de 1,9 mètre, ce qui est très correct et à mon avis suffisant : là encore, plusieurs modèles concurrents, même beaucoup moins chers, font mieux sur ce point, mais Leica insiste sur le fait que le confort d’observation a été privilégié sur cette caractéristique.
J’ai pu vérifier la grande fidélité de la transmission des couleurs (feuillages, plumages) : l’image est neutre, contrairement à celle des Leica Ultravid qui a une légère teinte chaude et à celle des Geovid qui est plus froide, très légèrement bleutée.
La luminosité est étonnante pour des 8x42, même au crépuscule : on a presque l’impression que le sujet est éclairé. Une promeneuse qui passait par là, et qui n’avait jamais regardé dans des jumelles, m’a même dit : "c’est étonnant, c’est plus clair dans les jumelles qu’en vrai !".
J’ai essayé de repérer l’existence d’aberrations chromatiques, et avec beaucoup d’efforts, j’ai pu noter une très légère bordure colorée le long des branches à contre-jour : toutefois, c’est vraiment négligeable.
Les caches oculaires sont attachés et ne se perdront donc pas. En outre, leur forme est moulée dans celle des oculaires.
La garantie annoncée est de dix ans, ce qui est peut-être un peu faible pour un produit coûtant 2 500 euros : toutefois, ce n'est pas forcément la durée d'une garantie qui est importante, mais son efficacité lorsque l'on a un problème (toutefois, je n'ai jamais eu l'occasion de tester ce point).
Précisons pour finir que nous avons également eu la possibilité d'observer les oiseaux avec les jumelles Noctivid 10x42, qui semblent également remarquables d'un point de vue optique, mais nous n’avons pas eu le temps de les essayer aussi longtemps que les 8x42.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Sur les forums d'Ornithomedia.com

Ouvrez une discussion sur les jumelles Leica Noctivid dans notre forum optique

Dans la boutique d'Ornithomedia.com

Jumelles Zeiss Victory

Produits recommandés

Sources

Vos commentaires sur :
"Test des jumelles Leica Noctivid 8x42"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Newsletter

Tenez-vous informé(e) des articles publiés chaque mois sur Ornithomedia.com




Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest