Publicité

Zeiss Victory SF 8x42

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Pratique > Équipement > Choisir son trépied

Équipement

Retour à la liste des articles de Équipement

Choisir son trépied

Comment bien choisir son trépied ? Guide pratique pour sélectionner un bon trépied pour votre longue-vue.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Choisir son trépied

Le choix d'un  trépied est souvent négligé, mais c'est pourtant un outil indispensable pour les ornithologues et les observateurs.

Un bon trépied est pratiquement aussi important qu'une bonne longue-vue. En effet, si vous avez un trépied instable, même si votre optique est parfaite, votre confort d'observation sera mauvais. Si vous allez dépenser une certaine somme pour une bonne longue-vue, préparez-vous à dépenser 200 à 300 € supplémentaires pour son support. La grande majorité des observateurs utilisent deux marques de trépieds : Manfrotto et Gitzo. Bogen ainsi que Davis et Sandford sont aussi d'excellentes marques moins connues. Les trépieds Velbon sont plus économiques, mais encore moins connus.
Nous avons pour notre part sélectionné dans notre boutique la marque Olivon, au bon rapport qualité-prix, plusieurs modèles de Bresser aux prix très abordables le trépied Kite Ardea, dont la conception est  très proche de celle d'un Manfrotto.  Il existe d'autres accessoires complémentaires, comme les monopodes ou les supports pour fenêtre.

Abstract

A good tripod is as important as a good scope. This article deals with the characteristics of good birding tripods (heavy enough to minimize vibrations, light enough to facilitate easy transportation, compact enaugh to facilitate easy transportation, tall enough to allow comfortable viewing for long periods, quick to set up and take down, and independently adjustable legs for rough terrain).
The most common brands of tripods are presented, with their main qualities. Others supports are also described, such as monopods, finnsticks, window mounts and shoulder stocks, which can be a good alternative to tripods during a trip,a walk, or inside a car or a hide.

Un trépied = des jambes et une rotule

Un trépied est constitué d’une rotule ("tête"), amovible et rotative, et de trois "jambes" ("pieds"). Elles sont généralement vendues ensemble, mais il est aussi possible de les acheter séparément. Nous avons abordé dans deux articles détaillés le choix de ces deux éléments : Dix points à étudier pour choisir son trépied (hors rotule) et Comment choisir une rotule de trépied ?

Quelques points importants à prendre en compte avant d'acheter un trépied

  • La stabilité : il doit être assez lourd afin de minimiser les vibrations du vent.
  • La légèreté : son poids doit rester raisonnable.
  • La compacité, pour le faciliter le transport.
  • La hauteur : il doit pouvoir être suffisamment grand une fois déplié pour un bon confort observation sur de longues-durées. Si vous comptez utiliser votre trépied pour photographier des fleurs, vérifiez que les pieds s'ouvrent sur un angle suffisamment large.
  • La possibilité de régler indépendamment chaque pied, pour s'adapter facilement à la topographie du terrain.

Si vous comptez utiliser votre trépied dans un environnement humide, choisissez un modèle avec des pieds sans ouverture à leur base, et imperméabilisés à l'intérieur (avec du nylon par exemple).

Quelques astuces

  • Pour minimiser le bruit lorsque vous dépliez les pieds, tenez votre trépied horizontalement, puis ouvrez les loquets et dépliez les segments.
  • Pour augmenter la stabilité de votre trépied, suspendez un objet lourd à son centre. Par exemple, accrochez-y votre sac à dos !
  • Envelopper les pieds avec des bandes en caoutchouc les empêchera de faire du bruit.
Les trépieds de marque Bogen sont renommés pour leur stabilité.

Les trépieds Manfrotto sont les plus connus par les observateurs européens.

Les fabricants ci-dessous proposent des modèles réputés et fiables. Une précision : de nouveaux produits peuvent avoir été mis sur le marché depuis la mise en ligne de l'article. 

Manfrotto

Manfrotto est la marque la plus renommée : cette société réalise des modèles en fibre de carbone et en magnésium conçus pour être utilisés à la fois en randonnée et pour les photographes "statiques" : en effet, ils sont environ 30 % plus légers et aussi robustes que leurs équivalents en aluminium.
Les modèles 190 CX3, 055 CX3 et 055 XPROB sont fréquemment utilisés par les observateurs.

Gitzo

C'est l'autre marque bien connue des observateurs européens. La marque propose plusieurs modèles de trépieds et de monopieds en fibre de carbone.
Cette marque est célèbre pour la stabilité de ses modèles. Les produits Gitzo sont garantis àsur de très longues durées. D'autre part, ils sont inoxydables, et leurs articulations sont assez silencieuses.
Les modèles Gitzo GT 2531 et GT 3530LS sont fréquemment utilisés par les observateurs.

Bogen

Les trépieds de cette marque moins connue en Europe, mais populaire aux Etats-Unis, sont en fait construits par Manfrotto, d'où des équivalences entre les modèles des deux sociétés : le Bogen 3001 est ainsi l'équivalent du Manfrotto 190, et le Bogen 3021 celui du Manfrotto 055. Ce dernier est bien connu des observateurs. Les modèles plus petits ne sont pas assez solides, les plus grands sont trop volumineux. Avec la tête pivotante 701 HDV, il pèse environ 3,5 kg sans la longue-vue, ce qui nécessite une courroie pour le transport. Cependant, ce poids le rend très stable, même avec un vent fort.

Tête pivotante Mini Fluid Qk de Bogen

La tête pivotante de Bogen 701 HDV est très polyvalente, ce qui permet de permuter facilement une longue-vue et un appareil photo.

La tête est très polyvalente, ce qui rend la permutation appareil photo / longue-vue rapide et facile.
Les loquets de libération des pieds sont pratiques, mais ils nécessitent une certaine force et ils ont tendance à se desserrer, d'où des problèmes de dévissage général du pied !
Les brindilles, cheveux et courroies des jumelles ont tendance à s'y coincer.
Un autre défaut est le bruit causé par l'ouverture des pieds, si l'on veut aller trop vite : ce n'est pas l'idéal alors qu'on tente d'approcher des limicoles !
Par contre, la hauteur est tout à fait adaptée aux grands observateurs.
En conclusion, malgré ses petits défauts, et avec un bon entretien, les propriétaires sont généralement satisfaits de cette marque.

Davis & Sanford

Les trépieds Davis & Sanford/Tiffen (D&S) ne sont pas très répandus. On les achète principalement auprès des revendeurs d'appareils photo qui proposent les fameux filtres Tiffen. Ils sont plus légers que les Bogen, donc ils sont un peu moins stables. Les pieds sont très rapides à déployer, grâce à un système "twist-to-unlock"; L'inconvénient avec ce mécanisme est que l'on ne peut pas dire si les pieds sont bien "loqués" en jetant un simple coup d'oeil. La tête de fixation est facile à utiliser. Le modèle RTS est solide, léger (2,2 kg) et facile à déplier. Sa hauteur totale est 1,72 m.
La réputation de cette marque est très bonne, même avec des longues-vues lourdes.
Si vous êtes grand et que vous cherchez un trépied plus léger que le Bogen 1021, vous devriez considérer le Davis et Sanford Magnum. Il est plus cher, mais plus grand (1,77 m) et légèrement plus lourd (2,5 kg) que le D&S RTS. Vous pouvez ajouter aux pieds en caoutchouc des pointes pour améliorer la stabilité.
Les pieds sont réglables indépendamment, mais il existe moins de positions possibles que pour le trépied Bogen. La tête pivotante RTH 1 est la plus adaptée au D&S RTS. Une petite astuce : si vous placez la poignée de direction de la RTH 1 en arrière, cela augmente sa stabilité horizontale.

Velbon

Trépied Kite Ardea CF avec la rotule 128 RC en carbone

Le trépied Ardea CF équpé de la la rotule 128 RC  (disponible dans la boutique d'Ornithomedia.com).

Pour des longues-vues d'entrée de gamme, beaucoup d'observateurs recommandent la marque Velbon (bien connue outre-Atlantique), car elle est bon marché. Le modèle le plus utilisé est le Stratos 470, avec une tête VelFlo8 PH258. C'est surtout un trépied de caméra vidéo avec la colonne centrale renforcée.
Ce modèle mesure 63 cm une fois replié, et 1,58 m totalement déplié. Il pèse 2,3 kg. Les extensions des pieds ont des loquets. Il n'est pas adaptée à une Swarovski de 80 mm, mais convient tout à fait à un modèle 60 mm avec un oculaire 20x-30x.
Il a un avantage sur les trépieds Bogen : quand vous ajustez la hauteur, la tête reste stable car la colonne centrale ne peut pas tourner. C'est utile si vous partagez votre longue-vue avec une personne de hauteur différente.

Olivon, Kite et Swarovski

Olivon est une marque canado-chinoise qui propose des équipements optiques (jumelles et longues-vues) et de trépieds au bon rapport qualité-prix. Nous avons sélectionné dans notre boutique trois modèles en aluminium stables conçus pour les longues-vues compactes et de grand diamètre : le TR154 + rotule TRH11, le TR154 + rotule TRH16 et le TR150 + rotule TH10.
Kite Optics propose d'autre part le trépied Ardea CF avec la rotule 128 RC en carbone très proche du Swarovski CT 101.

Monopodes

Monopode Manfrotto

Les monopodes constituent un excellent alternative au trépied en voyage ou en randonnée.

Un monopied (ou monopode) ne remplace pas un trépied. Toutefois, cet accessoire est complémentaire dans certaines occasions, surtout quand le poids de l'équipement est pénalisant (en randonnée).
Lorsque l'on voyage en avion, il est intéressant par exemple de mettre dans sa valise son monopied, sa longue-vue, ses jumelles et son guide ornitho, ce qui permet de garder les mains libres pour un bagage supplémentaire.
Le monopied manque de stabilité (particulièrement s'il y a du vent) et sa hauteur est limitée (il est possible toutefois de s'appuyer sur une hauteur naturelle, comme un rocher ou une souche). Mais dans les observatoires, il est particulièrement pratique à placer, et rapide à déplier.
Lorsque les conditions sont venteuses, il conviendra de s'adapter en n'utilisant que les grossissements inférieurs de son optique (pour maximiser la netteté de l'image afin de compenser la vibration du support).
Dans tous les cas, placer une main sur sa longue-vue permet d'assurer une stabilité supplémentaire.
Si un monopied ne peut être meilleur qu'un trépied, il peut quand même permettre d'emporter sa longue-vue en randonnée.
Les fabricants reconnus sont : Manfrotto (avec par exemple ses modèles 449 ou 679 B) et Bogen, en gros les mêmes que ceux produisant des trépieds.

"Bâton finlandais"

Un Bâton finlandais ("finnstick") est comme son nom l'indique, un bâton, généralement avec une fourche à son extrémité, sur lequel vous maintenez vos jumelles au niveau de l'oeil, vous permettant de reposer vos bras. Cela est utile pour des périodes d'observation longues, comme le suivi de la chasse d'un faucon, l'observation des oiseaux de mer depuis la côte ou sur un bateau.
Ces bâtons sont originaires de Finlande où ils sont appelés staijikeppi.
On peut fabriquer soit-même ces bâtons, avec une branche de 4 à 6 cm de diamètre et de 60 - 100 cm de longueur, avec une fourche naturelle à son bout, placée sous la barillet des jumelles.

Support pour vitre de voiture de Kite Optics

Le support pour vitre de voiture de Kite Optics   (disponible dans la boutique d'Ornithomedia.com).

Crosse

Une crosse est un dispositif semblable à celle d'une arme à feu, sur laquelle vous placez une longue-vue ou un appareil-photo. Certaines personnes préfèrent ce système pour sa mobilité et sa portabilité. Sa mise en place est beaucoup plus rapide que l'installation d'un trépied. C'est également très agréable pour suivre le déplacement d'un oiseau. Mais son emploi nécessite une certaine pratique, et votre bras risque de fatiguer assez vite. En outre, il existe des endroits où cela risque d'être un peu dangereux d'utiliser ce système avec une arme à feu : imaginez-vous observer une outarde en bordure de terrain militaire, avec un ensemble ressemblant à une carabine ! L'adaptation d'une crosse d'arme à feu pour un usage ornithologique est relativement simple à mettre en oeuvre, mais il existe des fabricants spécialisés.

Support pour fenêtre

Plusieurs fabricants proposent des supports de longue-vue pour fenêtre de voiture. Ils sont très utilisés pour observer discrètement (et au chaud !) en terrain découvert. Mais cet accessoire transmet toutes les vibrations du véhicule : vous devrez donc couper le moteur. La fixations sur la fenêtre peut être aussi assez long.
L'astuce consiste à se préparer chez soi un petit sac de haricots qui se placera sur le support (fenêtre, toit de la voiture, rocher, etc.).
Les principaux fabricants sont Bogen/Manfrotto, Bushnell, Olivon, Bresser et Kite Optics.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la boutique d'Ornithomedia.com

Dans les forums d'Ornithomedia.com

Participez à des discussions sur les trépieds dans notre forum "Optique et Photographie"

Vos commentaires sur :
"Choisir son trépied"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Commentaires postés :

Vini

Bonjour, il y a 5 ans j'ai acheté un trépied et une rotule Olivon pour faire quelques économies. Mauvais choix: la rotule n'est pas stable et bouge lors des observations (pb de fixation que je n'ai pas réussi à résoudre), les éléments du trépied, coulissant et se bloquant par rotation, se bloquent et empêchent de replier l'ensemble. Démontés j'ai pu remarquer que les éléments de blocage, en plastique, étaient cassés. Bref, à déconseillé d'autant que la différence de prix avec un matériel Manfrotto est minime.

23/10/2017

Répondre

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest