Publicité

Nouvelles Zeiss Conquest HD 32

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Pratique > Débuter > Pourquoi certains oiseaux chantent-ils en hiver ?

Débuter

Retour à la liste des articles de Débuter

Pourquoi certains oiseaux chantent-ils en hiver ?

En hiver, on peut entendre les notes mélancoliques du Rougegorge familier, mais ce n'est pas la seule espèce à chanter à cette saison : quelles sont les explications possibles ?

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Pourquoi certains oiseaux chantent-ils en hiver ?

Rougegorge familier (Erithacus rubecula) chanteur, La Beylie (Corrèze), le 6/11/2015.
Photographie : Jean Morillon

Les oiseaux chantent principalement au printemps et en été, aussi en hiver, les bois et les jardins sont généralement silencieux. Toutefois, en décembre et en janvier, on peut entendre le chant cristallin et un peu mélancolique du Rougegorge familier, y compris à l'aube et au crépuscule, quand il fait encore nuit. Dès janvier, d'autres espèces comme la Grive musicienne recommencent à chanter, surtout quand il fait beau. L'on sait aussi que plusieurs espèces migratrices qui hivernent en Afrique, comme les Rousserolles verderolle et turdoïde, chantent régulièrement. Mais pourquoi chanter durant la mauvaise saison, quand il n'y a pas de femelles à séduire et qu'il serait plus raisonnable d'économiser de l'énergie pour accumuler des réserves ? Dans cet article, nous recensons les raisons possibles.

Abstract

Birds sing mainly in spring and summer, and in winter, woods and gardens are generally silent. However, in December and January, we can hear the crystalline and somewhat melancholy song of the familiar Eurasian Robin, including at dawn and dusk, when it is still dark. And by the end of January, other species such as the Song Thrush begin to sing again, especially when the weather is sunny. And it is also known that several migratory species that overwinter in Africa, such as the Marsh and Great Reed Warblers, sing regularly in their wintering grounds. But why singing during the postnuptial season, when there is no female to seduce and when it would make more logical to save energy to accumulate reserves? In this article, we identify the possible reasons.

Plusieurs espèces d'oiseaux chantent en hiver

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus)

la Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) peut chanter dès janvier.
Photographie : Thierry Degrandcourt / DGT TITI

Le Rougegorge familier (Erithacus rubecula) est le chanteur hivernal le plus connu, mais ce n'est pas le seul. C. J. Alexander avait recensé dans un article publié dans British Birds l'activité vocale des oiseaux durant cinq hivers dans les environs de Rome (Italie), et il avait noté que les espèces suivantes chantaient en hiver : l'Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) (tout l'hiver, surtout le soir), le Gros-bec cassenoyaux (Coccothraustes coccothraustes) (à partir de la fin du mois de janvier), le Chardonneret élégant (Carduelis carduelis), le Tarin des aulnes (Carduelis spinus) et le Serin cini (Serinus serinus) à partir de Noël, le Verdier d'Europe (Chloris chloris) (à partir de la mi-janvier) le Roitelet huppé (Regulus regulus) (à partir de février), les Grives draine (Turdus viscivorus) (à partir de décembre) et musicienne (Turdus philomelus) (tout l'hiver, sauf lors des jours venteux).
Plusieurs observateurs ont par ailleurs signalé que le Merle noir (Turdus merula) chantait dès février, les Mésanges bleue (Cyanistes caeruleus), charbonnière (Parus major) et noire (Periparus ater) dès janvier, le Pic vert (Picus viridis) dès janvier...
François Hénin nous signale d'autre part qu'en forêt de Soignes (Belgique), les Troglodytes mignons (Troglodytes troglodytes) et les Sittelles torchepots (Sitta europaea) chantent tout l'hiver...
Les chants hivernaux sont toutefois généralement plus simples et plus courts qu'au printemps car ces oiseaux doivent passer beaucoup de temps à se nourrir pour survivre.

La défense d'un territoire

Certains oiseaux restent dans le même secteur tout au long de l'année, et ils doivent aussi défendre leur territoire en hiver : c'est le cas du Rougegorge familier (Erithacus rubecula). Des rougegorges et d'autres espèces venues du Nord et de l'Est de l'Europe arrivent à cette saison, et les individus sédentaires doivent donc empêcher leurs intrusions pour protéger leur dortoir et leurs ressources alimentaires, et le chant est un moyen d'affirmer leur présence. Il est intéressant de noter qu'à cette période de l'année, la femelle du rougegorge chante aussi parfois. Les rougegorges migrateurs peuvent aussi chanter occasionnellement, en particulier à l'aube.
Certains oiseaux migrateurs chantent dans leur zone d'hivernage : c'est le cas d'au moins 57 espèces recensées dans la littérature. On a par exemple observé en Afrique que des Pouillots fitis (Phylloscopus trochilus) se nourrissant en groupe en allant d'un endroit à l'autre réagissaient vocalement à la diffusion du chant d'un intrus : il s'agirait en quelque sorte d'une défense groupée d'un territoire commun dont les dimensions sont variables.
Toujours en Afrique, on a constaté que des Rousserolles verderolles (Acrocephalus palustris) baguées chantaient régulièrement sur une longue durée (incluant la période de mue) pour défendre leur zone d'alimentation.

L'augmentation de la durée du jour dès janvier

En décembre et en janvier, les oiseaux qui chantent sont très peu nombreux, mais quand la durée du jour augmente, notamment à partir de la mi-janvier, le nombre d'espèces actives vocalement augmente. En Amérique du Nord, le Moqueur polyglotte (Mimus polyglottos) commence ainsi à chanter dès la mi-janvier. L'allongement de la durée du jour détermine en effet le début de la période de reproduction et les activités qui y sont liées comme le chant.

Les éclairages artificiels

Plusieurs études semblent montrer que les éclairages artificiels dans les zones urbaines pourraient stimuler l'activité vocale de certaines espèces comme le Merle noir, y compris en hiver.

Rousserolle turdoïde (Acrocephalus arundinaceus)

La Rousserolle turdoïde (Acrocephalus arundinaceus) s'entraînerait au chant dans ses zones d'hivernage africaines.
Photographie : Jean-Pascal Weber / Les oiseaux dans leur environnement

Un entraînement au chant

Une étude récente menée par Marjorie Sorensen sur des Rousserolles turdoïdes (Acrocephalus arundinaceus) hivernant dans des marais de Zambie (Afrique) a montré que ces dernières émettaient un chant puissant, varié, changeant constamment : la biologiste a noté qu'il ressemblait davantage à un chant nuptial qu'à celui associé à la défense d'un territoire, tout en étant plus lent, plus complexe, plus varié et plus long. Après avoir éliminé deux explications possibles (la défense d'un territoire et l'attraction d'une femelle) grâce à des expériences, Marjorie Sorensen a émis l'hypothèse que ces Rousserolles turdoïdes s'entraînaient vocalement avant de revenir en Europe, testant de nouveaux motifs. D'autres études seraient toutefois nécessaires pour rassembler d'autres données permettant de confirmer cette hypothèse.

Un taux de testostérone élevé

Des expériences menées chez différentes espèces ont montré que le taux de testostérone contrôlait en partie l'activité vocale : l'on a ainsi mesuré chez plusieurs femelles de Rougegorge familier chantant en hiver que la concentration de cette hormone dans leur plasma sanguin était particulièrement élevée. Le taux de testostérone n'a par contre pas d'effet sur l'agressivité des oiseaux : même s'il est faible, ce qui est par exemple le cas en hiver chez les mâles du Bruant chanteur (Melospiza melodia), ces oiseaux réagissent très violemment vis-à-vis des intrus.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la boutique d'Ornithomedia.com

MP3-CD "Oiseaux en vol

Sources

Vos commentaires sur :
"Pourquoi certains oiseaux chantent-ils en hiver ?"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Commentaires postés :

JOJO

Bonjour,
?! Vous ne citez pas l'accenteur mouchet.
Il chante aussi l'hiver quelques fois en janvier dans mon jardin en Loire-Atlantique.
Cordialement.

10/02/2017

Répondre

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest