Publicité

Nouvelles Zeiss Conquest HD 32

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Pratique > Débuter > L'origine de la teinte rosée de certaines mouettes et sternes

Débuter

Retour à la liste des articles de Débuter

L'origine de la teinte rosée de certaines mouettes et sternes

Les adultes de certaines espèces de sternes et de mouettes, comme la Mouette de Ross, présentent parfois une belle teinte rosée.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

L'origine de la teinte rosée de certaines mouettes et sternes

Mouette de Ross (Rhodostethia rosea) adulte, port de Douarnenez (Finistère), le 21 janvier 2007 : notez la teinte rosée du ventre.
Photographie : Frantz Barrault

Les adultes de plusieurs mouettes, goélands et sternes présentent une teinte rosée sur leurs plumes blanches, souvent au niveau du ventre. C'est par exemple le cas de la très belle Mouette de Ross (Rhodostethia rosea), un oiseau arctique très rare en dehors des eaux glaciales et dont quelques individus (surtout des jeunes sans coloration rosâtre) ont été découverts durant l'hiver 2013-2014  le long des côtes ouest-européennes suite à la succession des tempêtes : ce fut par exemple le cas le dimanche 23 février 2014 sur les bassins de décantation de l'île d'Oléron en Charente-Maritime. L'origine de cette teinte délicate est encore discutée, mais la présence de caroténoïdes a été confirmée à chaque fois.
Dans cet article, nous évoquons quelques espèces de sternes et de goélands concernées et nous présentons les résultats d'analyses publiées sur le sujet. Nous abordons aussi le cas de Cygnes tuberculés présentant de curieuses plumes dispersées rose saumon.

Abstract

Adults of several gulls and terns present a pinkish hue on their white feathers, often on their underparts. This is for example the case of the beautiful Ross' Gull, an Arctic bird very rarely watched outside the icy waters; a few birds (especially juveniles without the nice pinkish colour) were discovered during the 2013-2014 winter along the west European coasts following the succession of storms. It was for example the case the 23th of February on the Saint-Denis d'Oléron ponds in Charente-Maritime, Western France. The origin of this delicate hue is still debated, but the presence of carotenoids was confirmed each time.
In this article, we enumerate some species of terns and gulls which present this characteristic and we present the results of analysis published on the subject. We also present the case of Mute Swans with curious salmon-pink feathers.

Les caroténoïdes

Spatule rosée (Platalea ajaja)

Spatule rosée (Platalea ajaja), Tarcolés (Costa Rica).
Photographie : Marc Fasol

Les caroténoïdes sont des pigments répandus chez de très nombreux organismes vivants. Liposolubles, ils sont en général facilement assimilables par les organismes et s'accumulent à la surface de l'écorce des barbes des plumes (lire Les plumes des oiseaux). Ils sont à l'origine de la plupart des teintes rose, rouge, orange, jaune et crème des plumes des oiseaux, et servent en particulier pour la parade nuptiale. Une modification de l'alimentation (par exemple en captivité, quand le régime est moins riche et moins varié) peut entraîner un pâlissement.
Les flamants sont célèbres pour leurs belles teintes rosées et rougeâtres (lire Un Flamant rose entièrement noir dans le sud d'Israël) d'origine caroténoïdique, principalement de la canthaxanthine, de la  phoenicoxanthine et de l'astaxanthine fournies par leur alimentation (cyanobactéries, crustacés). Pour accentuer encore l'intensité de leur plumage, les Flamants roses enduisent leurs plumes avec une sécrétion colorée produite par leur glande uropygienne située près de leur croupion.
Le plumage de la Spatule rosée (Platalea ajaja) est également dû à plusieurs caroténoïdes, dont la canthaxanthine et l'astaxanthine qui sont stockées dans ses plumes. On a aussi découvert que l'astaxanthine était emmagisinée dans la peau de ses pattes et dans son plasma sanguin, cette dernière caractéristique semblant unique parmi les oiseaux.

Une teinte rosée particulière

Chez plusieurs espèces de goélands et de sternes, comme les Goélands railleur (Larus genei) et à bec cerclé (Larus delawarensis) (lire Comment identifier et où chercher le Goéland à bec cerclé en France), les Mouettes de Ross, rieuse (Chroicocephalus ridibundus) et de Franklin (Larus pipixcan), les Sternes élégante (Sterna elegans) et de Dougall (Sterna dougallii), une délicate teinte rosée apparaît parfois sur le plumage habituellement blanc pur des adultes, surtout sur les parties inférieures (ventre, poitrine) et selon des proportions très variables selon les individus et les populations. L'origine caroténoïdique de cette couleur a été déterminée, par exemple chez la Sterne élégante, mais il n'est pas certain que ce soit le cas chez tous les Laridés concernés.
Des chercheurs ont examiné la teneur en caroténoïdes des plumes rosées de la Mouette de Franklin et du Goéland à bec cerclé et ils n'ont trouvé qu'une seule molécule, l'astaxanthine. C'est aussi le principal responsable de la couleur rosée des Sternes élégantes adultes, mais il est accompagné chez cette dernière espèce d'autres caroténoïdes comme la canthaxanthine et la zéaxanthine, un mélange classique. Chez la Sterne élégante, la Mouette de Franklin et le Goéland à bec cerclé, les caroténoïdes sont contenus à l'intérieur des plumes et ne sont pas étalés à leur surface via l'huile produite par la glande uropygienne, comme certains auteurs l'avaient avancé dans un premier temps. R. Debruyne (1980) pensait en effet que la nuance rose de certaines Mouettes rieuses provenait de cette substance huileuse colorée dont s'enduisent les oiseaux. La décoloration des spécimens naturalisés serait causée par l'oxydation de l'air. L'absence de teinte rose chez les juvéniles s'expliquerait par une trop faible concentration pigmentaire liée à un régime pauvre en caroténoïdes.
Certains Goélands à bec cerclé deviennent roses parce qu'ils ingèrent des quantités anormalement élevées d'astaxanthine au moment de leur mue. L'augmentation de la fréquence d'observation d'individus rosés depuis la fin des années 1990 coïnciderait ainsi avec le développement de la distribution d'astaxanthine synthétique pure dans les élevages de saumons !

Mouette de Ross (Rhodostethia rosea) H1

Mouette de Ross (Rhodostethia rosea) de premier hiver, port de Douarnenez (Finistère), le 1er janvier 2008 : aucune teinte rosée n'est visible dans le plumage juvénile.
Photographie : Thierry Quelennec
Goéland railleur (Larus genei)

Goéland railleur (Larus genei) de 2ème année, île de Lesbos (Grèce) : notez le ventre rosé.
Photographie : Marc Fasol

La Sterne de Dougall

Sterne de Dougall (Sterna dougallii)

Sterne de Dougall (Sterna dougallii), Farne Islands, juillet 2006.
Source : image extraite d'une vidéo postée par Paull Wetton sur Youtube

La Sterne de Dougall (lire Où observer la Sterne de Dougall en Bretagne ?) porte en anglais le nom explicite de "Roseate Tern" : les adultes présentent une nette teinte rosée, plus prononcée durant certains mois de l'année : des centaines d'oiseaux ont été observés le long de la côte de l'état de Bahia au Brésil au cours des mois de janvier et de février entre 1996 et 2003, ainsi qu'en novembre 2005. Les ornithologues ont constaté que la poitrine de la plupart d'entre elles était lavée de rose. Des analyses des plumes de cette partie du corps prélevées pendant la saison de reproduction ont permis de découvrir que cette couleur avait bien une origine caroténoïdique, l'astaxanthine étant la composante majeure. Ce pigment est notamment stocké dans les ovaires de lançons (Ammodytes sp.), des petits poissons qui constituent une proie essentielle. Sa concentration était faible (maximum de 6,2 μg par gramme de plumes) par rapport aux quantités (généralement mesurées en milligrammes) détectées dans les plumes rouges d'autres espèces, et variait considérablement selon les individus.
La couleur rosée caractérise apparemment le plumage de la Sterne de Dougall durant la plus grande partie de l'année, avec une intensité plus importante en janvier et en février que durant la saison de reproduction (mai) : cela pourrait s'expliquer par des différences de régime alimentaire ou de métabolisme en fonction des mois.

Des cygnes avec des plumes roses !

D'autres oiseaux que les sternes et les goélands peuvent présenter des teintes rosées éphémères sur les parties blanches de leur plumage, comme les lagopèdes ou les pélicans. Elles ont généralement pour origine la substance huilée colorée produite par leur glande uropygienne. Cette sécrétion n'a pas été trouvée chez les Anatidés (canards, oies, cygnes) et la couleur rosée n'est donc pas connue chez ces derniers : on peut voir des cygnes à la tête et au cou teintés de roux quand ils nagent dans des eaux riches en fer. Mais on a aussi déjà observé des cygnes avec de curieuses plumes rose-saumon dispersées sur le corps, essentiellement sur les ailes et la queue, comme sur le Cork Lough, un petit lac proche de Cork en Irlande.
Des dizaines d'individus ont ainsi été repérés entre juillet 2003 et septembre 2004 et entre juillet 2008 et janvier 2009 : 85 % des cygnes étaient concernés. Cette coloration apparaît entre juillet et août et s'assombrit ensuite. Des analyses ont été réalisées et ont montré que ce rose était issu de caroténoïdes (zeaxanthine, lutéine, béta-cryptoxanthine, astaxanthine et béta-carotène) synthétisés par les champignons Chrysonilia sitophila qui se développent sur le pain jeté par les promeneurs et sur les déjections flottant à la surface de l'eau : ils s'accumulent dans les barbules des plumes lorsque les oiseaux font leur toilette.

Pélican blanc (Pelecanus onocrotalus)

Le fameux Pélican blanc (Pelecanus onocrotalus) "Quax",  Lindre-Basse (Moselle), le 08/02/2010 : notez la teinte rosée très prononcée.
Photographie : Gilles Maria-Sube
Plumes roses chez un Cygne tuberculé

Plumes roses isolées chez un Cygne tuberculé (Cygnus olor), Cork Lough (Irlande) : cette couleur rose saumon serait causée par des champignons !
Source : Merita M. O’Connell / Wildfow

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Ouvrage recommandé

Reconnaître facilement les plumes : Collecter, Identifier, Interpréter, Conserver de Cloé Fraigneau

Dans la galerie photos d'Ornithomedia.com

Mouette de Ross (Rhodostethia rosea)

Sources

Vos commentaires sur :
"L'origine de la teinte rosée de certaines mouettes et sternes"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Commentaires postés :

Yannick.S

Bonjour

Les grands esprits se rencontrent. J'ai observé aujourd'hui des mouettes mélano et rieuse et avoue avoir été intrigué par la teinte rosé de la poitrine/ventre de deux mouettes rieuses adulte.

Merci pour ces expliquations.

Yannick

01/03/2014

Répondre

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   Carnets de voyage d'ornithologues sur notre blog   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest

Réalisé par Agence Web Conseil