Publicité

Découvrez la boutique de vêtements griffés Ornithomedia.com !

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Pratique > Conseils > La variole aviaire ou poxvirose (Archive)

ARCHIVES DE LA RUBRIQUE "Conseils"

Retour à la liste de résultats des articles archivés

La variole aviaire ou poxvirose

Le Centre Vétérinaire de la Faune Sauvage et des Ecosystèmes (CVFSE) des Pays de la Loire lance une nouvelle enquête afin de mieux comprendre la situation de cette maladie en France.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

La variole aviaire ou poxvirose

Mésange charbonnière (Parus major) touchée par la variole aviaire de la forme "sèche".
Photographie : Fabrice Jallu

La variole aviaire ou poxvirose est une infection causée par des virus de la famille des Poxviridae et du genre Avipoxvirus. Elle peut toucher un grand nombre d'espèces d’oiseaux sauvages ou domestiques, allant de l'Autruche d'Afrique aux passereaux. Il existe deux formes, la variole "sèche" et la variole "humide", qui provoquent des symptômes différents. La première est la plus visible et la plus courante : elle se traduit par l'apparition de nodules cutanés ou pustules sur les zones faiblement emplumées, surtout sur la tête (autour des yeux et du bec notamment) mais aussi sur les pattes ou sur les ailes.
La Mésange charbonnière (Parus major) est parfois touchée par une forme particulière et atypique de poxvirose se traduisant par des nodules cutanés verruqueux particulièrement volumineux. Cette variante a été observée pour la première fois en Norvège dans les années 1970, et d'autres cas ont ensuite été signalés dans les années 2000 en Europe centrale et au Royaume-Uni, mais aussi en France (dans l'estuaire de la Gironde, dans la Sarthe et en région parisienne notamment).
Le Centre Vétérinaire de la Faune Sauvage et des Ecosystèmes des Pays de Loire (site web : www.oniris-nantes.fr), qui mène une enquête sur cette maladie en France, nous a aidés à rédiger cet article.

Abstract

Avian pox is a well known disease of captive and wild birds caused by dsDNA viruses in the genus Avipoxvirus that affects a wide range of species globally (278 species from 70 families and 20 orders to date). Avian poxvirus typically causes discrete, proliferative, ‘wart-like’ lesions on the featherless regions of the head, legs and feet. This clinical presentation is frequently self-limiting, with lesions restricted to the skin, and described as ‘dry’ pox. But severe cases of avian pox concerning great tits (Parus major), presenting large, often with an ulcerated surface and caseous core, have been reported in Europe since the early 1970s. Since 2005, there has been a marked increase in reports of avian pox in this species in Europe,  including Great-Britain and France. In Great-Britain, there's a possibility of an emergent infection.  In France too, several observations of ill Great Tits have been reported, and the Centre Vétérinaire de la Faune Sauvage et des Ecosystèmes des Pays de la Loire (Oniris)  launched a national survey. We publish here an article presenting this disease and explaining what to do when one finds a Great Tit with lesions.

Cet article a été archivé...

Comment consulter cet article ?


  • Si vous n'êtes pas inscrit(e), vous devez remplir le formulaire d'inscription puis sélectionner le type d'abonnement souhaité afin d'accéder aux archives.

  • Si vous êtes déjà identifié(e)/connecté(e) et abonné(e), utilisez l'un des moteurs de recherche des archives accessibles parmi les 3 rubriques (Brèves, Magazine ou Pratique) dans laquelle se trouve votre article.

Le service d'archives d'Ornithomedia.com vous donne accès à l'ensemble des articles publiés dans les rubriques Brèves, Magazine et Pratique (et leurs sous-rubriques) depuis le lancement d'Ornithomedia.com en 2001.

Note : les personnes ayant contribué à la rédaction ou à l'illustration des articles publiés bénéficieront d'un accès gratuit aux archives : si c'est votre cas, merci de nous contacter par e-mail.

Contact

Transmettez toutes vos observations de Mésanges charbonnières (et d'autres espèces) infectées au CVFSE - Oniris - Site de la Chantrerie – CS 40706 - 44307 Nantes Cedex 3 - France - Téléphone : 02 40 68 77 76 - Courriel : cvfse.poxvirose@oniris-nantes.fr. Merci de préciser vos coordonnées, la date et le lieu d'observation, la proximité ou non d'un poste de nourrissage, et en joignant, si possible, une ou plusieurs photos de(s) l'oiseau(x) atteint(s).

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Sources

Vos commentaires sur :
"La variole aviaire ou poxvirose"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest