Publicité

Découvrez la boutique de vêtements griffés Ornithomedia.com !

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Pratique > Conseils > Quelques conseils pour observer l'Autour des palombes

Conseils

Retour à la liste des articles de Conseils

Quelques conseils pour observer l'Autour des palombes

Les journées ensoleillées de février et de mars sont idéales pour observer l'Autour des palombes lors de sa parade au-dessus des zones boisées.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Quelques conseils pour observer l'Autour des palombes

Autour des palombes (Accipiter gentilis) adulte en vol : notez sa large poitrine.
Photographie : Mike Prince / Wikimedia Commons

L’Autour des palombes (Accipiter gentilis) est présent en Amérique du nord et centrale, en Europe, en Afrique du Nord et en Asie jusqu'au Japon et en Chine. Malgré cette vaste aire de répartition, il est peu connu des observateurs pour plusieurs raisons : c'est un rapace discret, peu abondant, nichant dans les zones boisées et ressemblant à d'autres rapaces forestiers comme 'Épervier d'Europe (Accipiter nisus) en Eurasie : voir un autour reste donc occasionnel, mais une absence d’observation ne signifie pas qu'il est absent d'un secteur donné.
Les journées ensoleillées entre la fin du mois de janvier et mars sont très favorables à l'observation de l'Autour des palombes : en effet, c'est la période de la parade nuptiale, au cours de laquelle les deux partenaires planent très haut dans le ciel en criant, en battant lentement des ailes et en effectuant des piqués vertigineux au-dessus de leur territoire.
Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pratiques pour chercher et observer cette espèce. Nous remercions Thomas Krumenacker (site web "Vogel und Naturfotografie"pour ses photos.

Abstract

The Northern Goshawk (Accipiter gentilis) breeds in North and Central America, in Europe, in North Africa and in Asia to Japan and China. Despite this wide range, this species is not familiar to birders for several reasons: it is a discreet and shy raptor, breeding in wooded areas, and it resembles different species of sparrowhawks, including the Eurasian Sparrohawk (Accipiter nisus): wtaching a Northern Goshawk is thus occasional, but an absence of observation does not mean that it is absent from a given sector.
The sunny days between the end of January and March are very favorable to search for it: indeed, it is the period of the courtship, during which both partners hover high up in the sky, shouting, slowly flapping their wings and dizzying over their territory.
In this article, we give you some practical tips to look for and watch this powerful predator. We thank Thomas Krumenacker (website: "Vogel und Naturfotografie") de Thomas Krumenacker : www.krumenacker.de) for allowing us using his photos.

Distinguer l'Autour des palombes de l'Épervier d'Europe

Autour des palombes (Accipiter gentilis)

Autour des palombes (Accipiter gentilis) adulte à Berlin (Allemagne).
Photographie : Thomas Krumenacker

Longueur /envergure du mâle : de 49 à 56 cm / de 93 à 105 cm.

Longueur / envergure de la femelle : de 58 à 64 cm / de 108 à 127 cm.

Description : l'Autour des palombes est un rapace diurne de taille moyenne (de la taille d'une buse pour la femelle), massif, avec les ailes larges, courtes et arrondie, une longue queue barrée de sombre et des sourcils clairs. La femelle est nettement plus grande que le mâle.
Chez l'adulte, le dessus est gris ardoisé sombre, le dessous est blanchâtre finement barré de gris sombre, et l'iris est jaune à rouge-orange.
Le juvénile est brun-roux dessus et a le dessous blanc strié de brun-roux. Son iris est jaune pâle.
En Europe, il est surtout possible de confondre l'Autour des palombes avec l'Épervier d'Europe, et en particulier le mâle, qui est de la taille d'une femelle d'épervier, mais plusieurs critères peuvent aider à identifier l'autour, notamment : 

  • une silhouette plus massive, rappelant la forme d'une quille de bowling, avec en particulier une poitrine plus large
  • des ailes proportionnellement plus longues, avec un bord de fuite (arrière) plus arrondi (en "S")
  • des battements d'ailes plus lents
  • une queue proportionnellement plus courte et plus large, avec un bord plus arrondi (quand elle est étalée).

Pour en savoir plus sur les critères d'identification de ces deux espèces, lire notre article Différencier l'Épervier d'Europe de l'Autour des palombes.

Un rapace discret plus actif à la fin de l'hiver

L'Autour des palombes est un oiseau discret et il est donc assez facile de ne pas le détecter, malgré sa taille moyenne, si l'on visite un secteur de façon occasionnelle. C'est toutefois une espèce sédentaire en Europe occidentale et centrale et assez territoriale, et les chances de la repérer (s'il est présent) sont plus élevées à la fin de l'hiver, lors de la parade nuptiale, quand les deux partenaires volent haut dans ciel en poussant des cris et en alternant vol battu et piqués par beau temps, tôt le matin et entre 10 et 15 heures. Le pic d’activité est atteint au cours des deux dernières semaines de février.
Pour repérer ce comportement, il faut essayer de se placer un point haut dominant un secteur donné, offrant une vue dégagée. 

Écoutez ci-dessous un enregistrement du chant de parade de l'Autour des palombes réalisé en Finlande le 24/05/2017 par Eetu Paljakka (source : Xeno-Canto Foundation) :

Une vidéo de la parade 

La vidéo ci-dessous montre un couple d'Autours des palombes (Accipiter gentilis) paradant dans le Norfolk (Royaume-Uni) en février 2017.



Vidéo montrant un couple d'Autours des palombes (Accipiter gentilis) paradant dans le Norfolk (Royaume-Uni) en février 2017.
Source : John Kramer




Repérer les "plumées"

En Europe, l'Autour des palombes chasse  surtout des Pigeons ramiers (Columba palumbus) et ls Pigeons semi-domestiques (Columba livia), qu'il capturer dans les clairières, les lisières, les champs et les prairies. Il consomme aussi des passereaux comme le Geai des chênes (Garrulus glandarius), et l'Écureuil roux (Sciurus vulgaris) est localement une proie fréquente.
La présence d'un tas de plumes au sol constitue un indice intéressant de sa présence, mais il est difficile de distinguer ces "plumées" de celles de l'Épervier d'Europe. L'autour a toutefois tendance à emporter ses proies ailleurs, alors que son "cousin", plus petit et moins fort, nettoie en général ses proies sur place et laisse donc davantage de plumes.

Les habitats les plus favorables pour chercher l'autour 

Aire d'Autours des palombes (Accipiter gentilis)

Aire d'Autours des palombes (Accipiter gentilis) à Berlin (Allemagne).
Photographie : Thomas Krumenacker

L'Autour des palombes niche dans les bois et les forêts de feuillus, de conifères ou mixtes. La superficie nécessaire à sa nidification est très variable, allant d'un à plusieurs centaines d'hectares en fonction de la densité de proies disponibles. Pour construire son aire, qui est volumineuse et qui ressemble beaucoup à celle de la Buse variable (Buteo buteo) (les deux espèces peuvent occuper successivement le même nid), il a besoin de grands arbres à cime dense, de préférence des conifères (pins, épicéas ou sapins) mais pas uniquement : dans la forêt de Soignes près de Bruxelles (Belgique), les nids sont presque toujours construits dans de grands hêtres de plus de 30 mètres de haut.
Les parcelles choisies sont souvent situées à l'intérieur d'une parcelle boisée, mais il évite les boisements uniformes : il préfère nidifier non loin d’un secteur ouvert (étang, marais, coupe rase, jeunes plantations, clairières, lisières, cultures ou prairies) : on peut donc essayer de repérer sur une carte les parcelles a priori favorables et parcourir le secteur entre novembre et mars, quand il n'y a pas encore de feuilles.
En Europe occidentale, les densités sont généralement comprises entre 0,5 et 6,2 couples/100 km², mais elles peuvent dépasser les 15 couples/100 km² en Pologne ou en Allemagne.
En France, l'Autour des palombes est surtout présente dans les massifs boisés des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Grand Est (lire Observer les oiseaux près de Verdun : forêt de Spincourt et environs), mais il est en progression dans le nord-ouest et le sud-est. 
La sous-espèce arrigoni niche dans les forêts de Pins laricios de la chaîne centrale corse (lire Où chercher la Sittelle corse ?). 

En ville également

En Europe, l'Autour des palombes niche de plus en plus souvent dans les zones urbaines (lire L’Autour des palombes devient urbain), par exemple dans les grands jardins, les cimetières (lire Observer les oiseaux dans les cimetières) et les parcs publics. Il tolère les activités humaines du moment qu'elles ne le gênent pas directement : il se perche ainsi parfois dans les arbres le long de rues animées ou dépèce ses proies dans les jardins calmes des quartiers résidentiels ! 
En Allemagne, la présence de l'espèce en ville est bien connue  : on avait recensé 42 territoires à Berlin en 2001, 22 à Cologne, et 17 à Hambourg en 2000. Aux Pays-Bas, il y avait cinq couples à Amsterdam en 2003 et six couples à Groningue en 2000. On comptait 25 couples à Moscou en 2000.

À lire sur le web

Dans la galerie d'Ornithomedia

Autour des palombes (Accipiter gentilis)

À lire sur le web

Le site web "Vogel und Naturfotografie" de Thomas Krumenacker : www.krumenacker.de

Sources

  • Marc Fasol (2011). Adaptation comportementale et progression de l’Autour des palombes Accipiter gentilis en Moyenne-Belgique. Aves. Volume : 48. Numéro : 1. Pages : 1-18. www.aves.be
  • Raphael Gamand (2008). La recherche de l'Autour des palombes Accipiter gentilis : du mythe à la réalité; Ar Vran. Volume : 19. NUméro : 1. Pages : 16-19. http://pmb.bretagne-vivante.org:8090

Vos commentaires sur :
"Quelques conseils pour observer l'Autour des palombes"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest