Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Forums

L'inscription et la connexion à nos forums sont indépendantes de l'inscription/connexion générale sur le site web.
Pour participer à nos forums, vous devez vous connecter avec votre identifiant (login) si vous en avez déjà ou vous inscrire pour en créer un.

Généralités et Environnement

Abordez dans ce forum tous les sujets d'ordre général sur l'environnement, les énergies, l'écotourisme, ...

Changer de sujet : Page précédente | Suivant


perruches à colliers

Envoyé par : aurore (Adresse IP journalisée)
Date : mer. 13 février 2002 14:12:59

Je cherche divers documents ou informations sur les perruches à colliers(alimentation...) J'ai acheté un "couple" mais j'ai l'impression que se sont deux mâles. Comment les reconnaitre? merci de votre réponse.


Re: perruches à colliers

Envoyé par : jean-Paul Houllier (Adresse IP journalisée)
Date : mer. 13 février 2002 22:36:59

Bonjour,

On peut différencier les @#$%& des perruches à collier (Psittacula kramer) par leurs couleurs : chez le mâle adulte, le menton est noir, et un large trait noir forme un collier autour de son cou, doublé de rose sur la nuque, la femelle est moins bleue sur la nuque. Malheureusement, cette différenciation ne peut se faire qu'à l'âge adulte, vers 2 ou 3 ans.

Autrement Quelques infos :

Répartition :

Inde, Sri Lanka, Pakistan, Ceylan
Taille :

40 cm
Description :

Plumage vert gazon avec un voile bleu sur l’occiput, yeux gris-jaune à mince cercle oculaire orangé, pattes grises. Mince ligne noire relie la mandibule supérieure à l’œil. Le dessous de la queue est jaune, les deux rectrices médianes très allongées sont bleuâtres.

Jeunes :

Les jeunes oiseaux ressemblent à la femelle. Leur queue est généralement plus courte, et le rouge du bec est moins vif.

A l’état sauvage :

Elle fréquente les régions parsemées d’arbres et de buissons, les zones de cultures où elle fait des ravages. Elle se nourrit de fruits, de dattes, de graines, de céréales, des baies et des fleurs. Elle a un vol rapide impressionnant et se regroupe à plusieurs dizaines d’individus bruyants. Le nid est installé dans la cavité d’un arbre le plus élevé, parfois le couple creuse lui-même dans un tronc une cavité. La femelle pond 4 à 6 œufs qu’elle couve pendant 24 à 26 jours, le mâle nourrit la femelle et les jeunes au nid. Cette perruche a été introduite dans diverses régions comme Hopng-Kong, l’Ile Maurice, Iles du Cap Vert, Egypte, Oman, Irak, etc…

Sous-espèces : Psittacula krameri parvirostris qui vit de l’Est du Soudan jusqu’en Somalie qui est moins jaune et au bec plus rouge et plus petite ; Psittacula krameri borealis qui vit dans le nord de l’Inde, Ouest du Pakistan, Sud-Ouest de la Chine, Birmanie, qui a le bec entièrement rouge et plus gros, de taille plus grande avec les joues bleutées ; Psittacula krameri manillensis qui vit au Sri Lanka et dans le sud de l’Inde et qui a un collier plus important.

Elevage :

On peut leur distribuer un mélange pour perruches, auquel il faudra ajouter du cardy et du tournesol, sans en abuser. Des grappes de millet seront données comme friandise. Il faut également leur distribuer des fruits et des légumes le plus souvent possible (pommes, carottes, choux, épis de maïs mi-murs, etc…). Os de seiche et bloc minéral apporteront les compléments nécessaires à une bonne santé.

Lors du nourrissage des oisillons, il faut veiller à fournir une alimentation riche en eau, en alternant les graines germées ou trempées et le pain trempé dans du lait ou de l'eau. La pomme doit être distribuée quotidiennement, ainsi que la pâtée.

Pour le logement de ces perruches, une volière est indispensable. Cet oiseau étant sujet aux engelures, il faut veiller à ce qu'il dorme à l'abri du gel en hiver. La perte d'un ongle ou d'une phalange ne l'empêche cependant pas de vivre, ni de se reproduire.

La reproduction peut avoir lieu à partir du mois de mars. Le nichoir sera un nid-boîte de 50 à 70cm de hauteur, sur une base de 25 x 25cm ou 30 x 30cm. Le trou d'entrée aura un diamètre de 8cm. On peut disposer une couche de tourbe ou de copeaux dans le fond du nid.

Les perruches à collier font une seule ponte par an, de 4 à 6 œufs en moyenne, qui seront couvés pendant 23 jours environ. Les jeunes quittent le nid à l'âge de 6 ou 7 semaines et seront encore nourris par leurs parents pendant 2 ou 3 semaines.

Ces oiseaux étant d'un naturel pacifique, les jeunes peuvent cohabiter avec leurs parents pendant plusieurs mois, si leur logement le permet. Cependant, il est déconseillé de loger ces oiseaux avec d’autres espèces.

La perruche à collier est l'espèce asiatique que l'on rencontre le plus chez les amateurs.

Mutations : lutino, bleue, albinos, grise, cinnamon tête jaune, isabelle, bleue tête blanche, gris-vert, gris –isabelle, gris tête blanche, bleu turquoise, crémino, panaché etc… Plus récemment, le bleu cobalt a fait son apparition, mais ces oiseaux sont encore extrêmement rares !!!



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
Afin d'éviter les problèmes de spams, une connexion préalable (indépendante de la connexion générale au site) est nécessaire avant de pouvoir envoyer ou répondre à un message.


Note : donnez des émotions à vos messages avec un smiley ! Toute la liste des smileys ici

Newsletter

Tenez-vous informé(e) des articles publiés chaque mois sur Ornithomedia.com




Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest