Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Forums

L'inscription et la connexion à nos forums sont indépendantes de l'inscription/connexion générale sur le site web.
Pour participer à nos forums, vous devez vous connecter avec votre identifiant (login) si vous en avez déjà ou vous inscrire pour en créer un.

Généralités et Environnement

Abordez dans ce forum tous les sujets d'ordre général sur l'environnement, les énergies, l'écotourisme, ...

Changer de sujet : Page précédente | Suivant


Aux Galapagos, les animaux vont comme au zoo voir les hommes

Envoyé par : @lex (Adresse IP journalisée)
Date : mar. 11 mars 2003 12:00:14

Bonjour à tous...

Toujours pour info ...


mardi 11 mars 2003, 11h34

Aux Galapagos, les animaux vont comme au zoo voir les hommes

BAIE DIVINE (AFP) - Berceau des tortues géantes, fous à pattes bleues et iguanes préhistoriques, les Galapagos sont devenues un tel trésor mondial de la faune que les animaux vont comme au zoo voir les hommes.

"Ne touchez surtout pas les bêtes, elles sont ici chez elles!", répètent tous les guides aux touristes sur Santa Cruz, l'une des 13 îles de cet archipel de 8.000 km2 dans le Pacifique, devenu Patrimoine de l'humanité.

Le conseil devient inutile dès que l'on pose le pied sur ces volcans qui se sont hissés hors de l'océan, un million d'années plus tôt pour les plus jeunes, à force d'éruptions subaquatiques accumulées, à 960 km à l'ouest de l'Equateur.

Un crustacé de l'espèce "Sally aux pieds légers", rouge côté face, bleu sur le ventre, ne s'offusque en rien au passage de touristes dans une calanque, et s'en approche même au lieu de fuir. Dans ses gènes, il semble avoir intégré qu'aucun maraudeur ne va le déposer dans sa bourriche pour le cuire au bleu.

Cet héritage est partagé par toutes les créatures de l'archipel. Sur la plage de la baie Divine, l'un de ces pinsons chers au naturaliste britannique Charles Darwin n'hésite pas à dialoguer avec le promeneur. "Il a frôlé ton appareil photo! Il allait se poser si tu n'avais pas bougé", s'exclame Diego Herrera, l'un des passants, à l'intention de son voisin.

Le gazouillis du pinson, l'un des 6.000 à s'époumonner dans les mangroves de la baie Divine, répond sans vergogne aux sifflets de l'humain soudain en panne de dièses dans un échange vers les aigus. Déçu, l'oiseau aux ailes de colibri part à tire d'aile vers un musicien davantage doué.

Sur le premier plan d'eau aperçu à la sortie du port Ayora, au sud de Santa Cruz, un canard sauvage, baptisé Philippe pour de mystérieuses raisons, fait la loi tous les soirs, dès le crépuscule. "Durant deux heures, il happe insectes, mouches et papillons", s'amuse Willy Timm, gérant du Finch Bay Hotel, face à la baie Divine.

15.000 tortues géantes, autant d'iguanes aux formes de dragons, 12.000 albatros, 150 espèces d'oiseaux, dont 13 différentes pour les seuls pinsons, 60.000 lions de mer et 307 sortes de poissons vaquent à leurs occupations sans jamais se soucier ni s'effrayer de la présence de l'homme dans les Galapagos.

Personne ne songerait à dissiper Philippe de son entreprise, et il ignore les nageurs indiscrets. Consciencieusement, il laboure la piscine, à petits coups secs de ses pieds palmés, en long, puis en large, jamais en travers.

"Le seul mécontent reste le préposé au nettoyage de la piscine, car si Philippe fait le ménage en surface, il laisse les cadeaux de sa digestion au fond", poursuit Willy Timm.

Ce patron de l'un des rares hôtels du bord de mer, dans une île où les nouvelles constructions y sont interdites, envisage, sérieusement, de permettre aux crabes du type "Sally aux pieds légers", ainsi baptisé par un naturaliste en l'honneur de sa fille du même prénom, de récurer la piscine.

Les iguanes marins, à la ramure dentelée, ressemblent à des dinosaures en miniature. Ils se prélassent au soleil, pour réchauffer un sang froid par nature, et jettent un regard que l'on suspecte de mépris sur les appareils photos des touristes à plat ventre devant eux. Les déclencheurs ne parviennent jamais à les déranger dans leur repos.

Un peu plus loin, Antonio, une tortue géante de plus de 100 ans, tend son cou vers une feuille de cactus. "Sa tête a été copiée, elle a servi de modèle pour le film E.T.", assure Sylvia Moncayo.

Directrice des ventes au Metropolitan Touring, principal service de tourisme sur l'archipel, elle finit par avouer un secret, "la présence assurée de trésors abandonnés par les pirates au XVIIème siècle, près de la crique de Tagus Cove", dans l'île Isabela, à l'ouest de Santa Cruz...



Ahh, ... si la planète pouvait se résumer aux galapagos :-)

@lex


Re: Aux Galapagos, les animaux vont comme au zoo voir les hommes

Envoyé par : Locksley (Adresse IP journalisée)
Date : mar. 11 mars 2003 12:09:54

hé oui, cela serait le rève :-)

mais bon, plus de routes, plus de maisons, plus de citées HLM, plus d'autoroutes, etc, etc, etc et puis , etc................bin ça serait pas si mal non plus :-)


Christophe


Re: Aux Galapagos, les animaux vont comme au zoo voir les hommes

Envoyé par : Nameless (Adresse IP journalisée)
Date : mar. 11 mars 2003 13:39:40

ça me rappelle un flyers des témoins de Jéhovas ton texte là...
Bah tu sais, le monde était comme ça avant que l'homme arrive, alors je propose qu'on se casse.

Nameless


Re: Aux Galapagos, les animaux vont comme au zoo voir les hommes

Envoyé par : @lex (Adresse IP journalisée)
Date : mar. 11 mars 2003 14:21:17

Non, non, ... source : Yahoo !!!
Ya pas que les sectes qui aspirent à une harmonisation avec Dame Nature !

@lex


Re: Aux Galapagos, les animaux vont comme au zoo voir les hommes

Envoyé par : Laurent (Adresse IP journalisée)
Date : mar. 11 mars 2003 14:27:37

Y a moi aussi !
T'en veuuuuuuxxxxxxxxxxx ???????



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
Afin d'éviter les problèmes de spams, une connexion préalable (indépendante de la connexion générale au site) est nécessaire avant de pouvoir envoyer ou répondre à un message.


Note : donnez des émotions à vos messages avec un smiley ! Toute la liste des smileys ici

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest