Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Forums

L'inscription et la connexion à nos forums sont indépendantes de l'inscription/connexion générale sur le site web.
Pour participer à nos forums, vous devez vous connecter avec votre identifiant (login) si vous en avez déjà ou vous inscrire pour en créer un.

Généralités et Environnement

Abordez dans ce forum tous les sujets d'ordre général sur l'environnement, les énergies, l'écotourisme, ...

Changer de sujet : Page précédente | Suivant


Evolution des populations

Envoyé par : Damien (Adresse IP journalisée)
Date : jeu. 9 janvier 2003 12:53:38

j'aimerai savoir si l' un d'entre vous peu m'indiquer des statistiques serieuses sur l'évolution des populations des oiseaux gibiers notament. je demande ca parce que je pense qu'il faut faire un point sur la situation qui ne me parrait a moi pas très claire.
je vous donne un exemple
G entendu dire que les populations de vanneaux huppés ont fortement chuté recement et paralelement si je m'appuie sur mes observations je n'ai jamais vu autant de vanneaux que ces dernieres années et encore plus cette année.
autre exemple, je suis sovaginier et je peu vous dire que le nombre de becs plats tirés par an augmente tous les ans tou comme les oiseaux non tirés.
Je veux bien croire à un hasard mais j'aimerai quand meme une confirmation.
Si vous avez des infos je vous remercie


étude de population

Envoyé par : Valéry (Adresse IP journalisée)
Date : jeu. 9 janvier 2003 13:17:58

Re-bonjour à tous,

Faire une étude de population est une chose extrêmement délicate. Idéalement, pour une bonne étude de population d'oiseaux, il faut être excellente ornithologue, il faut une vaste équipe, il faut être mathématicien, et avoir une longévité exceptionnelle.

Je m'explique avec deux points importants:

1) Une population suit une courbe cyclique. Cela signifie que si une étude est trop courte dans le temps, elle sera influencée par la phase dans laquelle on se trouve. Ainsi, une population qui supporte très bien la chasse pourrait apparaître en diminution si elle est en phase naturelle descendante. Tout comme une population qui supporte mal la chasse ne présentera pas de diminution très spectaculaire tant qu'elle naturellement en en phase montante.

2) Si on prend un certains nombre de sites échantillons, on risque de contater qu'une population en réalité en diminution, augmente. En effet, si parmi les menaces qui pèsent sur une population, la desctruction des sites est effectives, que va-t-il ce passer? Les oiseaux vont fuire les sites détruits et alimenter les sites encore en état. Sur ces sites, l'oiseaux va paraître en augmentation. Momentanément.


Notez que les oiseaux peuvent réagir étrangement à une pression extérieure. Ainsi, un jour, dans une réserve du sud de la Belgique, on a voulu diminuer les Mouettes rieuses trop abondante, paraît-il. On a "piquer" les oeufs de manières à que le taux d'éclosion diminue. Résultat? Après (je ne sais plus combien) quelques années elle a carrément cesser complètement de nicher, on aurait envie de dire découragée.


De plus, il y a un seuil minimum de population qu'une espèce peut supporter. Cela peut aller d'un individu (Le Merle des Chatham fut sauvé alors qu'il ne restait qu'une vieille femelle, pleine, évidemment) à des millions d'individus (cfr Pigeon migrateur américain). Ce seuil n'est pas déterminable à l'avance.

Vu la complexité des études de population, et encore plus des prévisions d'avenir, je crois que la prudence devrait rester le mot d'ordre.

Qu'en pensez-vous?

Valéry Schollaert


Re: étude de population

Envoyé par : Laurent (Adresse IP journalisée)
Date : jeu. 9 janvier 2003 13:51:15

Qu'appelles tu le "Bec plat" ? Le Canard souchet ?
Pour le Vanneau, c'est surtout la population nicheuse française qui est très menacée. Et surtout par le fait de la disparition de son biotope : assèchement des amrais et des prairies humides (à des fins agricoles).


Re: étude de population

Envoyé par : Laurent (Adresse IP journalisée)
Date : jeu. 9 janvier 2003 14:50:13

Et à prendre ne compte aussi, le "développement " de l'Europe de l'Est, avec la "mise en valeur" de terre qui ne l'étaent pas avant. Cela veut donc dire encore assèchement de marais, de prairies humides... destructions des habitats.

Si on voit plus de Vanneaux, plus de trucs, plus de choses... ce n'est pas forcément dû à un accroissement de leurs populations respectives. Ce sont des oiseaux qui recherchent chez nous des conditions qu'ils ne trouvent plus ailleurs. Ils ne faut donc pas en conclure que l'on peut augmenter les prélèvements.


Re: étude de population

Envoyé par : Damien (Adresse IP journalisée)
Date : jeu. 9 janvier 2003 17:47:24

je parle en langage sovaginier désolé , bec plat ca signifie anatidés.
Je sais bien que des regroupement d'oiseaux sur un point ne veut pas dire qu'il y en a partout autant mais c'est pas toujours facile à expliquer à a quelqun qui vois tous les soirs 5000 vanneaux a la passée. La encore ya un problème de communication je crois, un chasseur qui a un peu de terres et qui chasse le vano tou ce qu'il voit lui c'est que yen a de plus en plus et personne ne lui dit que en fait c'est le contraire.
Je suis chasseur mais javoue que ya encore des progrès à faire.

Sur le vanneau j'ai aussi entendu que l'impact de la consommation de leurs oeufs ds les pays nordiques était très important par rapport à la chasse. me demandez pas mes sources je serai incapable de vous dire où j'ai entendu ca.
Par contre pour le pigeon ramier par exemple, il a été prouvé que la prédation par la chasse est un peu inferieure à 1% sur les pop migratrices. C'est quand meme pas ca qui le fait décliner!

Vous avez peu etre des infos la dessus
Damien


Re: étude de population

Envoyé par : Valéry (Adresse IP journalisée)
Date : jeu. 9 janvier 2003 17:56:42

Bonsoir,

En Hollande, notamment on consomme les oeufs de vanneaux! Et cela doit avoir, effectivement un impact important sur les populations.

Par contre, l'impact de la chasse sur le Pigeon ramier est nettement plus important que 1%. Tout simplement car il faut séparer certaines populations. Si on parle de tous les individus qui, en Europe effectuent des dépalcements, alors c'est peut-être vrai. Mais si on parle des vrais migrateurs, c'est à dire la population essentiellement Scandinave qui hiverne annuellement en Espagne et au Maroc, alors on frôle les 40%. Tout simplement qu'à cause des destruction répétée, la population scandinave est réduite à une peau de chagrin, et qu'on y est vite à 40%.

A+

Valéry


Re: étude de population

Envoyé par : Damien (Adresse IP journalisée)
Date : jeu. 9 janvier 2003 18:10:06

Ca voudrai dire que les chasseurs tuent plus de pigeons scandinaves alors qu'il y en a de moins en moins.Je suis pas un pro des statistiques mais ca me parait difficile.
Ceci étant si tu me le dit c'est que tu doit avoir tes sources.

Et concernant les becs plats à part le chipeau elles en sont ou les populations? parce que dans l'Eure le nombre de pieces à la chasse augmente tous les ans et là c'est pas parce que les oiseaux ne trouvent pas de biotope approprié ailleur!

Damien


Re: étude de population

Envoyé par : Rémi (Adresse IP journalisée)
Date : jeu. 9 janvier 2003 20:41:18

Valery a écrit :"l'impact de la chasse sur la population essentiellement Scandinave qui hiverne annuellement en Espagne et au Maroc, alors on frôle les 40%. Tout simplement qu'à cause des destruction répétée, la population scandinave est réduite à une peau de chagrin, et qu'on y est vite à 40%.

et Damien a enchainé "Ca voudrai dire que les chasseurs tuent plus de pigeons scandinaves alors qu'il y en a de moins en moins.Je suis pas un pro des statistiques mais ca me parait difficile".

Je vais essayer de te donner un exemple avec des chiffres fantaisistes mais faciles : si il y a 100 000 pigeons et qu'on en tue 20 000 on arrive à 20%. Si il ne reste plus que 100 il suffira d'en tuer 40. On en aura moins tué mais le pourcentage aura augmenté et le poids de la chasse sur les populations également.


Re: étude de population

Envoyé par : sacha (Adresse IP journalisée)
Date : mar. 14 janvier 2003 11:27:33

bonjour

dans l'état actuel des choses personne ne sait exactement quel est l'état des populations d'anatidés car personne ne sait jamais vraiment pencher sur le problème
Ainsi pennons l'exemple du vanneau, très présent il y 20 ans en baie de seine lors des periode de nidif le nombre de couple nicheur semble vouloir diminuer, quelle explication peut-on donner
j'attends vos commentaires
sacha


Re: étude de population

Envoyé par : Laurent (Adresse IP journalisée)
Date : mar. 14 janvier 2003 11:50:35

tout d'abord, le Vanneau n'est pas un Anatidé.

Ensuite, les causes de sa raréfactions sont probablement multiples :
-assèchement des zones humides sur les lieux de nidif
-assèchement sur les sites de halte migratoires et sur les zones d'hivernage
-chasse
...


Re: étude de population

Envoyé par : sacha (Adresse IP journalisée)
Date : mar. 14 janvier 2003 11:59:37

effectivement le vanneau n'est pas un anatidé
mais tu as bien synthetisé le pb, cet oiseau
souffre de le destruction de ces habitats
mais quant on sait qu'ici pour protéger une espèce patrimoniale on déteriore les biotopes d'autres sana peser les conséquences
pour info nous sommes dans un Rn
ceux des naturalistes qui gèrent les territoires

sacha


Re: étude de population

Envoyé par : Rémi (Adresse IP journalisée)
Date : mar. 14 janvier 2003 18:33:57

Sacha a écrit (en utilisant la même adresse IP que Bill ;-))

"dans l'état actuel des choses personne ne sait exactement quel est l'état des populations d'anatidés car personne ne sait jamais vraiment pencher sur le problème
Ainsi pennons l'exemple du vanneau"

Personne, personne c'est vite dit. Tu nous as vu parler du comptage wetland international je suppose. Même s'il est imparfait ce comptage des populations hivernantes à l'échelon européen, à la mi janvier, depuis 35 ans représentent une source d'info intéressantes.
Des atlas d'oiseaux nicheurs ont aussi été réalisés dans de nombreux pays européens.

Puisque tu parles aussi du vanneau des enquêtes limicoles nicheurs sont aussi régulièrement organisées.

Quant à t-on problème dans une réserve ce serait bien si tu étais moins évasif. Visiblement des naturalistes ont fait quelque chose qui ne t'a pas plu dans une Rn de la baie de seine mais comment peux t-on te répondre?



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
Afin d'éviter les problèmes de spams, une connexion préalable (indépendante de la connexion générale au site) est nécessaire avant de pouvoir envoyer ou répondre à un message.


Note : donnez des émotions à vos messages avec un smiley ! Toute la liste des smileys ici

Newsletter

Tenez-vous informé(e) des articles publiés chaque mois sur Ornithomedia.com




Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest