Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Forums

L'inscription et la connexion à nos forums sont indépendantes de l'inscription/connexion générale sur le site web.
Pour participer à nos forums, vous devez vous connecter avec votre identifiant (login) si vous en avez déjà ou vous inscrire pour en créer un.

Généralités et Environnement

Abordez dans ce forum tous les sujets d'ordre général sur l'environnement, les énergies, l'écotourisme, ...

Changer de sujet : Page précédente | Suivant


Epandage aérien de pesticides dans la vallée du fleuve Sénégal

Envoyé par : Seb (Adresse IP journalisée)
Date : jeu. 21 novembre 2002 10:17:46

Bonjour,

Selon des informations récentes diffusées par l'AFP, le Sénégal et la Mauritanie, par un accord de coopération, s'engagent à "éliminer" les oiseaux granivores dévoreurs de cultures, dans la vallée du fleuve Sénégal.

Cette lutte se fera par des moyens "chimiques, terrestres et aéroportés".

Cette nouvelle inquiète de nombreux naturalistes et scientifiques car l'utilisation à grande échelle de poisons chimiques aura des effets catastrophiques sur l'ensemble de la faune et des écosystèmes en détruisant de nombreuses espèces non ciblées (prédateurs, insectivores, hirondelles, bergeronnettes) en polluant l'air (lors des épandages) et l'eau potable (notamment les nappes phréatiques), avec des risques sanitaires importants pour les populations locales. Le Parc National du Djouj, classé au patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1981 et récemment inscrit sur la liste du Patrimoine Mondiale en péril (2001), constitue la première zone humide d'importance au sud du Sahara pour l'hivernage des oiseaux migrateurs européens. Troisième parc du monde pour ses oiseaux, le Djoudj est essentiel pour l'hivernage des oiseaux migrateurs européens. Chaque année, environ 3 millions d'oiseaux transitent par ce parc.

Le traitement aérien par des pesticides dans le Nord du Sénégal aurait inévitablement des retombées sur le Parc cet sur tout l'écosystème du fleuve Sénégal : les oiseaux piscivores (flamants, cormorans, pélicans, hérons) sont abondants et les poissons nombreux sont une ressource alimentaire capitale pour les populations locales et l'avifaune. La LPO est intervenue auprès des autorités euroépennes (financeurs de projets de développement africains) et nationales pour demander la suspension du projet et la mise en oeuvre d'autres solutions alternatives (effarouchements) non préjudiciables aux écosystèmes et à la faune.



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
Afin d'éviter les problèmes de spams, une connexion préalable (indépendante de la connexion générale au site) est nécessaire avant de pouvoir envoyer ou répondre à un message.


Note : donnez des émotions à vos messages avec un smiley ! Toute la liste des smileys ici

Newsletter

Tenez-vous informé(e) des articles publiés chaque mois sur Ornithomedia.com




Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest