Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Forums

L'inscription et la connexion à nos forums sont indépendantes de l'inscription/connexion générale sur le site web.
Pour participer à nos forums, vous devez vous connecter avec votre identifiant (login) si vous en avez déjà ou vous inscrire pour en créer un.

Généralités et Environnement

Abordez dans ce forum tous les sujets d'ordre général sur l'environnement, les énergies, l'écotourisme, ...

Changer de sujet : Page précédente | Suivant


Elargissement de l'UE et trafic d'espèces

Envoyé par : Fabrice Dufat (Adresse IP journalisée)
Date : ven. 25 octobre 2002 12:34:03

Bonjour,

Vous savez que le traité de Nice a été ratifié le 20/10 par l'Irlande, ouvrant la voie à l'élargissement de l'Union Européenne à 10 paus d'Europe de l'Est et du Sud.
Dans cet article (source Univers Nature)ci-dessous, on voit que cela n'est pas sans poser des problèmes de contrôle des trafics d'animaux :

"Afin d’éviter que l’adhésion à l’Union Européenne (UE) de 13 nouveaux pays ne soit synonyme d’augmentation du commerce illégal des espèces de faune et de flore, un rapport commandité par la Commission européenne et réalisé par TRAFFIC (programme conjoint du WWF et de l’UICN - Union mondiale pour la nature) analyse la mise en œuvre et les aides nécessaires pour une meilleure application de la législation.

Bien que tous les pays candidats (Bulgarie, Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Turquie) soient signataires de la CITES (convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), le rapport relève que certains participent pour une part importante au commerce international d'espèces européennes, mais également d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud.

Dans ces pays, les mesures d’application de la réglementation sont souvent insuffisantes, étant donné le manque d’outils nécessaires à la répression du commerce illégal et à l’instauration complète de la CITES.

Selon Caroline Raymakers, directrice de TRAFFIC Europe, "... avec l’élargissement de l’UE, la responsabilité des contrôles des entrées et sorties d’espèces vers et en provenance de la Communauté va se déplacer vers ces nouveaux Etats Membres. Dans les années à venir, un travail considérable doit être fait pour s’assurer que des relations étroites soient crées entre les services des douanes de ces pays et de l’UE. Ceci, afin de permettre une détection plus efficace des cargaisons contenant des espèces illégalement acquises."

Pour le commerce des espèces illégalement acquises, la République Tchèque, la Pologne et Malte sont les pays les plus souvent mentionnés. Ainsi, en République Tchèque, 11 840 saisies ont été enregistrées de 1992 à 1999, essentiellement des plantes et des reptiles; Malte a enregistré 1 912 saisies, principalement des reptiles, des plantes et des oiseaux; en Pologne de 1998 à 2000, plusieurs cas de commerce illégal ont été mentionnés (ivoire, corail, tortues, peaux d’ours, caviar...).

Aussi, afin d’aider les pays candidats à instaurer une gestion efficace du commerce de la vie sauvage, TRAFFIC, avec le soutien du WWF et du ministère autrichien de l’environnement, va ouvrire un nouveau bureau ce mois-ci en Hongrie.

Par ailleurs, dans le cadre des échanges commerciaux légaux, les sources d'approvisionnement en espèces protégées par la CITES sont potentiellement suspectes pour certains des futurs membres de l'UE. Ainsi, on peut noter :
- la Bulgarie et la Roumanie, qui ont pour spécialité l’exportation de caviar issu de l’espèce la plus rare de l’esturgeon : le béluga (4 tonnes en 1999). La Pologne et la Turquie sont également concernées avec 11 tonnes de caviar (soit 30% du commerce mondial en 1999) qui y ont transité.

- en 1999, la République Tchèque était le leader du commerce de spécimens vivants de perroquets, via l’exportation de 800 oiseaux (quasiment 50% du commerce mondial répertorié de ces espèces). Selon les déclarations, la plupart des spécimens (93%) est élevée en captivité et peut donc faire l’objet d’un trafic à des fins commerciales (ce qui n’est pas le cas pour des spécimens sauvages). Cependant, l’identification claire des animaux nés en volières reste un gros problème.

- la Hongrie est un pays de transit important pour les produits du cuir à base de peaux de reptile.


Re: Elargissement de l'UE et trafic d'espèces

Envoyé par : Claude (Adresse IP journalisée)
Date : ven. 25 octobre 2002 12:59:50

Concernant la CITES : voir le site web
[www.cites.org]

Bonne lecture.

Claude



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
Afin d'éviter les problèmes de spams, une connexion préalable (indépendante de la connexion générale au site) est nécessaire avant de pouvoir envoyer ou répondre à un message.


Note : donnez des émotions à vos messages avec un smiley ! Toute la liste des smileys ici

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest