Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Magazine > Voyages > São Tomé, un joyau méconnu (Archive)

ARCHIVES DE LA RUBRIQUE "Voyages"

Retour à la liste de résultats des articles archivés

São Tomé, un joyau méconnu

Cet archipel est largement ignoré des naturalistes alors qu'il abrite une flore et une faune endémiques d'un très grand intérêt scientifique.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

São Tomé, un joyau méconnu

Plantations en plaine sur l'île de São Tomé.
Photographie : Alex et Marie Beauquenne

L'archipel de São Tomé et Príncipe, ancienne possession portugaise, est situé dans le golfe de Guinée à environ 300 km des côtes du Gabon. Il est formé de deux îles principales, Sao Tomé et Principe, et d'une quinzaine d'îlots. L'ensemble du territoire couvre une superficie d'environ 1 000 km². Le relief volcanique culmine à plus de 2 000 mètres, le climat est de type équatorial.
Cet archipel est largement ignoré des naturalistes alors qu'il abrite une flore et une faune endémiques d'un très grand intérêt scientifique. On y trouve 27 espèces d'oiseaux uniques au monde, un chiffre proche de celui des célèbres Galápagos sur une superficie bien inférieure. On peut ainsi rencontrer sur Sao Tomé le plus grand souimanga et le plus grand tisserin du monde, ainsi que le plus petit ibis. Alex et Marie Beauquenne (www.voyageschezlesoiseaux.eu) ont visité São Tomé du 10 au 24 décembre 2009, observant la plupart des "spécialités" et ils nous ont transmis leurs notes. Nous les avons complétées par une évocation des phénomènes évolutifs expliquant le caractère unique de la faune de l'archipel, une présentation des différents habitats et une liste des bons spots de l'île.
Nous remercions Alexandra Fonseca (voir sa galerie) et Joaquim Muchaxo (voir sa galerie) pour leurs photos.

Abstract

São Tomé and Príncipe is a Portuguese-speaking island nation in the Gulf of Guinea, off the western equatorial coast of Africa. It consists of two islands: São Tomé and Príncipe, located about 300 kilometres off the northwestern coast of Gabon. Both are part of the Cameroon volcanic mountain line, which also includes the islands of Annobón to the southwest, Bioko to the northeast and Mount Cameroon on the African west coast.
This archipelago has been virtually ignored by birders, and this is surprising given that they are home to a large number of endemic plants and birds. One can find here 27 (26 to 28) endemics birds, including the world's smallest ibis (the São Tomé Ibis) and the world's largest sunbird and weaver (the Giant Sunbird).
Sao Tome Island has 21 endemic species by itself. This is an extraordinary number because islands with the similar dimensions usually have 1 to 2 endemic bird species.
Alex and Marie Beauquenne visited São Tomé in December 2009, watching most of the endemic species: they sent us their notes and several photos of birds and habitats. We added some elements presenting the natural habitats of the island, the reasons why such a high level of endemism occurs here, and a list of the good birding spots.
See our map of São Tomé.

Cet article a été archivé...

Comment consulter cet article ?


  • Si vous n'êtes pas inscrit(e), vous devez remplir le formulaire d'inscription puis sélectionner le type d'abonnement souhaité afin d'accéder aux archives.

  • Si vous êtes déjà identifié(e)/connecté(e) et abonné(e), utilisez l'un des moteurs de recherche des archives accessibles parmi les 3 rubriques (Brèves, Magazine ou Pratique) dans laquelle se trouve votre article.

Le service d'archives d'Ornithomedia.com vous donne accès à l'ensemble des articles publiés dans les rubriques Brèves, Magazine et Pratique (et leurs sous-rubriques) depuis le lancement d'Ornithomedia.com en 2001.

Note : les personnes ayant contribué à la rédaction ou à l'illustration des articles publiés bénéficieront d'un accès gratuit aux archives : si c'est votre cas, merci de nous contacter par e-mail.

À lire sur le web

Ouvrage recommandé

Le guide des oiseaux de São Tomé et Príncipe de  P. Christy et illustré par W. Clarke (ECOFAC). Ce guide, bien qu'un peu ancien, renseigne de manière précise et détaillée sur l'avifaune de l'archipel. Il rectifie certaines idées arrêtées sur certaines espèces, explicite la présence de plusieurs endémiques. Très concret, il indique les sites d'observation pour des oiseaux qui n'avaient plus été observés depuis le début du siècle et que l'on croyait disparus. Ce guide est le fruit d'un travail de plusieurs années. On peut lire des extraits du guide sur le site web de l'ECOFAC.

Sources

Vos commentaires sur :
"São Tomé, un joyau méconnu"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest