Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Magazine > Voyages > Observer les oiseaux dans les ports : l'exemple d'Ostende (Belgique)

Voyages

Retour à la liste des articles de Voyages

Observer les oiseaux dans les ports : l'exemple d'Ostende (Belgique)

Les bassins et les docks du port belge d'Ostende sont particulièrement intéressants en hiver pour observer les oiseaux marins.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Observer les oiseaux dans les ports : l'exemple d'Ostende (Belgique)

Vue du bassin du Spuikom, à l'est du port d'Ostende (Belgique).
Photographie : Marc Ryckaert / Wikimedia Commons

Les endroits intéressants pour observer les oiseaux ne sont pas forcément sauvages, beaux et naturels : ils peuvent être bruyants et très artificialisés, comme les décharges, les aéroports, les bassins de décantation ou les réservoirs pour l'irrigation. Les ports peuvent aussi être attractifs car ils offrent de la nourriture (en particulier quand les bateaux de pêche y déchargent leur cargaison), des endroits pour dormir (toits, bassins) et de la sûreté car on n'y chasse généralement pas. Le port d'Ostende (Oostende en néerlandais), situé dans la province belge de Flandre-Occidentale, rassemble toutes ces caractéristiques, et c'est ainsi un site intéressant pour l'observation des oiseaux marins (canards, plongeons, goélands, cormorans...), en particulier en automne et en hiver.
Dans cet article, nous vous indiquons quelques bons points d'observation dans cette ville, et nous vous proposons une liste d'autres ports à visiter en Belgique et en France. Nous remercions Marc Fasol pour ses informations et ses photos.

Abstract

Interesting places to birdwatch are not necessarily wild, beautiful and natural: they also can be noisy and highly artificial, such as landfills, airports, settling ponds or irrigation reservoirs. Harbours can also be attractive because they offer food (especially when fishing boats unload their fishes), places to roost (roofs, ponds) and safety because generally hunting is banned. The harbour of Ostend (Oostende in Dutch), located in the Belgian province of West-Flanders, has all these characteristics, and it is thus an interesting site for birdwatching, especially in autumn and winter. In this article, we present you some good birding points of observation in this city, and we also propose you a list of other interesting Belgian and French harbours for birdwatching. We thank Marc Fasol for his informations and photos.

Le port d'Ostende

Situation d'Ostende (Belgique)

Situation d'Ostende (Belgique).
Carte : Ornithomedia.com

Le port d'Ostende est situé sur la côte de la mer du Nord. C'est un grand port de pêche, de plaisance ainsi qu'un port de transports de passagers avec des liaisons de ferry vers le Royaume-Uni. Il est composé de différents bassins : le Visserijdok, le Tijdok, le Vlotdok et surtout le Spuikom, un ancien bassin de chasse artificiel d'environ 80 hectares communiquant avec la mer au niveau d'un déversoir. L'entrée du chenal portuaire est protégée par deux digues, dont la plus connue est l'estacade (ou "pier" en néerlandais) : la nouvelle, à l'Est , s'avance encore plus en mer.

Accès

Le port d'Ostende est facilement accessible depuis Bruxelles puis Gand via la route E40. Rejoignez ensuite le port et faites des arrêts le long des différents bassins (Visserijdok, Tijdok, Vlotdok, Spuikom) pour observer les oiseaux qui y stationnent ou y pêchent, ou les laridés qui se reposent sur les toits. En automne, il est aussi conseillé de visiter le Maria Hendrikapark pour chercher les oiseaux migrateurs, et de rejoindre l'estacade pour suivre le passage des oiseaux marins, ou la nouvelle plus à l'Est, qui s'avance encore d'avantage en mer. En automne et en hiver, le Faucon pèlerin (Falco peregrinus) stationne sur l'église Sint-Jozefskerk. 
Il peut aussi être intéressant de visiter les plages voisines en automne et en hiver.

Observer les oiseaux dans le port d'Ostende

Il peut être intéressant de visiter Ostende au printemps pour observer les quelques limicoles qui font une halte sur les vasières qui bordent par endroit le Spuikom, pour surveiller un éventuel passage d'oiseaux marins depuis l'estacade, pour rechercher des passereaux de passage dans les terrains vagues du port (par exemple, une Pie-grièche à tête rousse (Lanius serrator) vue le 1er mai 2005) et pour vérifier si les plateformes flottantes couvertes de coquillages installées dans ce bassin pour favoriser la nidification des Sternes pierregarin (Sterna hirundo) et caugek (Thalasseus sandvicensis) sont bien utilisées. Vous pourrez aussi repérer les Goélands argentés (Larus argentatus) et les Goélands bruns (Larus fuscus) qui nichent sur les toits de certains docks, de l'établissement de commerce de bois Lemahieu et de la gare.

Bons sites d'observation dans le port d'Ostende (Belgique)

Bons sites d'observation dans le port d'Ostende (Belgique).
Carte : Ornithomedia.com d'après Google Maps

Mais le port d'Ostende est surtout attractif en automne et en hiver. En septembre et en octobre, visitez les buissons et les arbres du Maria Hendrikapark, pour observer les passereaux migrateurs. Parmi les espèces communes, des oiseaux plus rares sont possibles : le Gobemouche nain (Ficedula parva) (voir des photos prises en octobre 2016 à Ostende) et le Grimpereau des bois (Certhia familiaris) ont déjà été notés. Les quelques terrains vagues qui subsistent dans le port peuvent aussi accueillir des surprises : un Pipit de Godlewski (Anthus godlewski) a ainsi été trouvé en novembre 2015 près du Spuikom.
À cette période de l'année et jusqu'en automne, une séance de "seawatching" depuis l'estacade, à l'entrée du port, vous permettra de suivre le passage des Labbes pomarin (Stercorarius parasiticus) et parasite (S. parasiticus) (80 vus le 10 novembre 1985), du Grand Labbe (Stercorarius skua), du Fou de Bassan (Morus bassanus), des plongeons et des macreuses. Le Mergule nain (Alle alle), le Phalarope à bec large (Phalaropus fulicarius) et l'Océanite tempête (Hydrobates pelagicus) sont possibles en novembre. La Mouette de Sabine (Xema sabini) a déjà été vue.
À partir du mois d'octobre et tout au long de l'hiver, le Faucon pèlerin fréquente l'église Sint-Jozefskerk et chasse les pigeons et les goélands dans les environs, y compris dans le Maria Hendrikapark.

Grèbe jougris (Podiceps grisegena)

Grèbe jougris (Podiceps grisegena), Spuikom, port d'Ostende (Belgique), décembre 2016.
Photographie : Marc Fasol

En hiver, les bassins, essentiellement le Spuikom, attirent plusieurs oiseaux pêcheurs : le Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo), les Plongeons imbrin (Gavia immer), arctique (G. arctica) et catmarin (G. stellata), la Macreuse brune (Melanitta fusca), le Fuligule milouinan (Aythya marila), le Garrot à oeil d'or (Bucephala clangula) (près d'une centaine à la mi-décembre 2016), le Canard siffleur (Anas penelope) (une centaine à la mi-décembre 2016), la Harelde boréale (Clangula hyemalis) (quatre le 1/12/2016) et cinq espèces de grèbes, ces derniers pêchent de préférence au niveau du déversoir du Spuikom.
Des Pipits maritime (Anthus petrosus) et spioncelle (A. spinoletta) et la Bergeronnette grise (Motacilla alba) se nourrissent aussi dans le port.
Parmi les nombreux Goélands argentés et bruns qui fréquentent en hiver les toits des bâtiments bordant les bassins, en particulier celui du Vlotdok, il faut chercher deux espèces rares, les Goélands bourgmestre (Larus hyperboreus) (un vu par exemple le 25 octobre 2006) et à ailes blanches (Larus glaucoides).
Des limicoles comme l'Huîtrier pie (Himantopus ostralegus), le Tournepierre à collier (Arenaria interpres), le Vanneau huppé (Vanellus vanellus) (800 le 24/12/2016), la Bécassine des marais (Gallinago gallinago), le Bécasseau variable (Calidris alpina) et le Courlis cendré (Numenius arquata) fréquentent les petites vasières bordant les bassins du port, en particulier le Visserijdok et le Spuikom.
En automne et en hiver, après une tempête, des oiseaux marins épuisés (mouettes, alcidés) peuvent être observés sur les plages proches d'Ostende : le le 7 octobre 2011, Marc Fasol a par exemple pu approcher de près une Mouette pygmée (Hydrocoloeus minutus).

Grèbe esclavon (Podiceps auritus)

Grèbe esclavon (Podiceps auritus), Spuikom, port d'Ostende (Belgique), décembre 2016.
Photographie : Marc Fasol
Grands Cormorans (Phalacrocorax carbo) harcelés par des Mouettes rieuses (Chroicocephalus ridibundus)

Grands Cormorans (Phalacrocorax carbo) harcelés par des Mouettes rieuses (Chroicocephalus ridibundus), Spuikom, port d'Ostende (Belgique), décembre 2016 (cliquez sur la photo pour l'agrandir).
Photographie : Marc Fasol

D'autres ports français et belges intéressants pour observer les oiseaux

D'autres ports français et belges sont connus pour leur potentiel ornithologique, surtout en automne et en hiver. Voici ci-dessous quelques exemples, n'hésitez pas à nous transmettre vos suggestions :

Contact

Marc Fasol : marc.fasol@icloud.com

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la boutique d'Ornithomedia.com

Sources

Vos commentaires sur :
"Observer les oiseaux dans les ports : l'exemple d'Ostende (Belgique)"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest