Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Magazine > Observer en France > Croisière ornithologique dans le Mor Braz (Morbihan) en septembre 2018

Observer en France

Retour à la liste des articles de Observer en France

Croisière ornithologique dans le Mor Braz (Morbihan) en septembre 2018

Marc Le Moal a participé le 8/09 à une sortie en bateau dans cette baie du sud de la Bretagne, et il a notamment pu observer la Mouette de Sabine et le Puffin des Baléares.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Croisière ornithologique dans le Mor Braz (Morbihan) en septembre 2018

Halte sur l'île Hoëdic (Morbihan) lors d'une croisière en mer à bord du navire "Le Kerpenhir" organisée par la LPO Loire-Atlantique le 08/09/2018.
Photographie : Marc Le Moal

Le Mor Braz (du breton "mor bras"qui signifie "grande mer") est une baie située au sud de la Bretagne. Il est délimité par la presqu'île de Quiberon à l'ouest, les îles d'Hoat et d'Hoëdic au sud, le golfe du Morbihan au nord, et la presqu'île de Guérande à l'est. Il s'agit d'une zone marine très riche, aux eaux enrichies par le fleuve La Vilaine. À la fin de l'été et en automne, de nombreux oiseaux marins la traversent et s'y nourrissent, comme le Fou de Bassan, les Sternes caugek et pierregarin, le Grand Labbe, le Labbe parasite, les Puffins des Anglais et majeur, l'Océanite tempête et surtout le Puffin des Baléares, une espèce globalement menacée, et la Mouette de Sabine, une espèce peu commune nichant dans la toundra en Alaska, au Canada et au Groenland. Pour observer dans de bonnes conditions cette avifaune pélagique, des croisières ornithologiques sont organisées en août et en septembre par plusieurs associations, dont la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) de Loire-Atlantique. Marc Le Moal a participé le 8 septembre 2018 à l'une de ces sorties qui est partie du port de La Turballe (Loire-Atlantique), et il nous a transmis des photos.

Abstract

The Mor Braz is a bay located in the south of Brittany, France. It is bordered by the peninsula of Quiberon to the west, the islands of Hoat and Hoedic to the south, the Gulf of Morbihan to the north, and the peninsula of Guerande to the east. It is a very rich marine area, with waters enriched by the river Vilaine. At the end of summer and in autumn, many seabirds cross or stay there, such as the Northern Gannet, the Sandwich and the Common Terns, the Great Skua, the Arctic Skua, the European Storm-petrel, the Manx, Balearic and Greater Shearwaters, and the Sabine's Gull, a rare bird species breeding in Arctic North America. To have a chance to watch this diversity in good conditions, pelagics cruises are organized in August and September by several associations such as the LPO Loire-Atlantique. Marc Le Moal participated in a pelagic trip the 8th of September 2018 from the harbour of La Turballe (Loire-Atlantique), and he sent us some photos.

Le Mor braz, une zone importante pour le Puffin des Baléares

Carte du Mor Braz (Morbihan)

Carte du Mor Braz (Morbihan), avec ses limites (pointillés bleus).
Carte : Ornithomedia.com

Le Mor braz est une étendue marine qui s'étend de la presqu'île de Quiberon (Morbihan) au port du Croisic (Loire-Atlantique). Au nord, le Mor Braz communique avec le golfe du Morbihan au niveau du goulet de Port-Navalo. L'estuaire de la Vilaine s'y jette au nord-est. Les îles d'Houat et d'Hoëdic la délimitent au sud.
Cette zone joue un rôle important pour les oiseaux marins de passage en été et en automne, et en particulier pour le Puffin des Baléares (Puffinus mauretanicus), une espèce globalement menacée dont la population mondiale est comprise entre 20 000 et 30 000  individus (lire Découverte de nouveaux sites de nidification du Puffin des Baléares). Comme son nom l'indique, cet oiseau est endémique de l’archipel des Baléares. À la fin de sa période de reproduction, il passe par le détroit de Gibraltar (lire Séjour ornithologique dans le parc naturel du détroit de Gibraltar (Espagne) en octobre 2017) et se disperse dans l'océan Atlantique, des côtes africaines aux îles britanniques. Il ressemble au Puffin yelkouan (P. yelkouan), mais il s'en distingue par plusieurs critères (lire Identifier les Puffins des Anglais, yelkouan et des Baléares).
Entre juin et octobre principalement (les premiers oiseaux arrivent en mai et les derniers repartent en novembre), des groupes importants de Puffin des Baléares, pouvant représenter au total jusqu'à 40 % de la population mondiale, stationnent et pêchent le long des côtes bretonnes dans certains secteurs riches en nourriture comme les baies de Lannion (parfois des milliers d’oiseaux notés ensemble), de Saint-Brieuc et du Mont-Saint-Michel ou le Mor Braz. Ils restent parfois durant plusieurs mois dans les mêmes zones et forment des "radeaux" (rassemblements d'oiseaux posés). Ils se reposent dans des eaux peu profondes, entre 500 et 5 000 mètres de la côte.  
Le Mor Braz constitue une zone importante pour la protection du Puffin des Baléares : des centaines d'individus y passent ou y séjournent de la fin juillet au début du mois d'octobre. Il est possible de l'observer depuis la côte, par exemple depuis Le Croisic (Loire-Atlantique), mais une croisière permettra de le voir dans de meilleures conditions.

Puffin des Baléares (Puffinus mauretanicus)

Puffin des Baléares (Puffinus mauretanicus) entre La Turballe (Loire-Atlantique) et l'île d'Hoëdic (Morbihan) le 08/09/2018.
Photographie : Marc Le Moal
Puffin fuligineux (Ardenna grisea)

Puffin fuligineux (Ardenna grisea) entre La Turballe (Loire-Atlantique) et l'île d'Hoëdic (Morbihan) le 08/09/2018.
Photographie : Marc Le Moal


D'autres oiseaux marins visibles en été et en automne

Fous de Bassan (Morus bassanus) immatures

Fous de Bassan (Morus bassanus) immatures entre La Turballe (Loire-Atlantique) et l'île d'Hoëdic (Morbihan) le 08/09/2018.
Photographie : Marc Le Moal

Outre le Puffin des Baléares, plusieurs espèces d'oiseaux marins passent ou stationnent dans le Mor Braz en été et durant la migration postnuptiale. C'est le cas notamment du Fou de Bassan (Morus bassanus) : le site étant riche en nourriture (chinchards et maquereaux), les juvéniles restent sur place un certain temps pour accumuler des réserves.
Les Labbes parasite (Stercorarius parasiticus) et pomarin (Stercorarius pomarinus) peuvent être observés en migration entre août et le début du mois de novembre. Le Grand Labbe (Catharacta skua) est présent dans le secteur tout au long de l'année, mais on note un pic des données au large de l’estuaire de la Vilaine et sur le plateau sous-marin du Four au mois de novembre.
En été, de nombreux Océanites tempête (Hydrobates pelagicus) sont présents dans le Mor Braz, où ils forment parfois des "radeaux" de centaines d'individus, et ce n'est qu'en bateau qu'on peut les voir correctement. L'Océanite de Wilson (Oceanites oceanicus), qui niche dans l’hémisphère Sud et remonte vers les côtes d’Amérique du Nord après sa reproduction durant l'été australe, est rare dans le Mor Braz, mais quelques oiseaux peuvent être recherchés parmi les Océanites tempête, en septembre principalement (lire Les quatre océanites visibles dans les eaux françaises métropolitaines).
Les Puffins des Anglais (Puffinus puffinus), fuligineux (Ardenna grisea)) et majeur (A. gravis) (rare) (lire Le Puffin majeur : peu connu et pourtant abondant en août dans l'Atlantique Nord) sont aussi visibles à cette période.

Mouette de Sabine (Xema sabini) de deuxième année

Mouette de Sabine (Xema sabini) de deuxième année entre La Turballe (Loire-Atlantique) et l'île d'Hoëdic (Morbihan) le 08/09/2018.
Photographie : Marc Le Moal

Si les Mouettes tridactyle (Rissa tridactyla) et mélanocéphale (Ichthyaetus melanocephalus) sont communes en mer, la Mouette de Sabine (Xema sabini), une belle petite espèce peu connue qui se reproduit dans la toundra (Alaska, Arctique canadien, Groenland, Sibérie orientale et parfois Svalbard), est peu abondante : le Mor Braz est l'un des meilleurs secteurs de France pour l'observer en août-novembre (avec un pic en septembre), quand passent les populations canadiennes et groenlandaises qui migrent vers l’Atlantique sud, au large des côtes est-américaines et ouest-africaines. Cet oiseau est surtout pélagique et se rapproche donc peu des côtes, sauf quand des vents le poussent vers le littoral.
Les Goélands argenté (Larus argentatus), brun (L. fuscus) et marin (L marinus), ainsi que les Sternes caugek (Thalasseus sandvicensis) et pierregarin (S. hirundo) complètent le tableau.
De grands rassemblements d'oiseaux marins de différentes espèces suivent volontiers les chalutiers qui sillonnent la mer.
Lors des croisières, les participants auront aussi l'opportunité de voir des Dauphins communs à bec court (Delphinus delphis), des Grands Dauphins (Tursiops truncatus) et des Marsouins communs (Phoconena phocoena), qui aiment nager près de la proue des navires, mais aussi, avec plus de chance, l'étrange Môle ou Poisson lune (Mola mola).

Le Mor Braz en hiver

À partir du mois d'octobre, de nombreux Grèbes huppés (Podiceps cristatus) stationnent le long des côtes. En hiver, le Mor Braz est un site de grande importance pour les plongeons, notamment catmarin (Gavia stellata), mais aussi pour les alcidés : Guillemot de Troïl (Uria  aalge) et Pingouin torda (Alca torda).
Les effectifs maximums de Mouettes tridactyles sont notés entre novembre et février, dans un premier temps au large de l’estuaire de la Vilaine, puis entre Le Croisic, le secteur des Grands Cardinaux et l’île Dumet. La Mouette pygmée (Hydrocoloeus minutus) est également présente à cette période, ainsi que lors de son passage prénuptial (mars-avril).
Des troupes de Macreuses noires (Melanitta nigra) et de Fuligules milouinans (Aythya marila) stationnent dans les eaux peu profondes pour se nourrir de coquillages, et quelques Hareldes boréales (Clangula hyemalis) se mêlent parfois à eux.

Les sorties en mer de la LPO 44 en août-septembre

Situation de La Turballe (Loire-Atlantique)

Situation de La Turballe (Loire-Atlantique), le point de départ des sorties pélagiques organisées par la LPO Loire-Atlantique en août-septembre.

Chaque année, en août et en septembre, la LPO Loire-Atlantique propose des sorties en mer à bord du "Kerpenhir", un navire de La Compagnie des Îles. Le rendez-vous est généralement fixé à 8 heures à l’embarcadère du bateau dans le port de La Turballe (il faut se garer sur le parking gratuit ou au coeur de la ville pour éviter les contraventions), et le retour a lieu vers 18 h 30. Un débarquement à l'heure du déjeuner sur l'île d'Hoëdic (lire Observer les oiseaux sur l'île d'Hoëdic) est effectué (prévoir de quoi manger).
Les tarifs (2018) sont de 45 € par personne à partir de 16 ans, de 28 € pour les demandeurs d’emploi, étudiants et adolescents de 12 à 16 ans révolus (sur justificatif), et de 20 € pour les enfants jusqu’à 11 ans révolus.
Le bulletin de réservation, accompagné de votre règlement par chèque à l’ordre de la LPO 44, est à envoyer à l’adresse suivante : LPO Loire-Atlantique - 5 rue Maison David - 44340 Bouguenais. En cas de conditions météorologiques défavorables, un report ou une annulation de la sortie est possible.
Outre la LPO 44, l'association Bretagne Vivante propose aussi des croisières pélagiques guidées dans le Mor Braz en août-septembre à partir des ports de Locmariaquer (à bord du "Logoden 2", de la compagnie Navix,) et du Croisic (à bord du bateau "La Pimpante").

La sortie en mer du 8 septembre 2018

Marc Le Moal a participé à la sortie en mer du 8 septembre 2018, entre 8 h 30 et 18 h, avec un arrêt entre midi et 15 h sur l'île Hoëdic, et il nous a décrit sa croisière : depuis le port de la Turballe, le navire s'est dirigé vers le plateau du Four, puis vers Hoëdic. Après l'escale, il est reparti vers les Grands Cardinaux, puis vers l'île Dumet avant de rejoindre La Turballe. Du "chum", c'est-à-dire de la nourriture composée d’abats, de morceaux et d'huile de poisson ayant macéré plusieurs jours puis congelés, a été jetée en mer à l'arrière du navire pour attirer les oiseaux jusqu'à l'escale à Hoëdic (mais il n'y en avait plus pour la suite du parcours).
Le nombre et la variété des oiseaux observés étaient moindres que lors de la sortie du 25 août 2018, mais les participants ont tout de même pu voir notamment des Fous de Bassan, des Puffins des Baléares et fuligineux, et des Mouettes de Sabine (certains participants n'achètent de billets que pour la voir !).
Des Grands Dauphins ont accompagné le bateau dans le secteur des Grands Cardinaux.

Fou de Bassan (Morus bassanus) adulte

Fou de Bassan (Morus bassanus) adulte entre La Turballe (Loire-Atlantique) et l'île d'Hoëdic (Morbihan) le 08/09/2018.
Photographie : Marc Le Moal
Grands Dauphins (Tursiops truncatus)

Grands Dauphins (Tursiops truncatus) dans le secteur des Grands Cardinaux, au sud de l'île d'Hoëdic (Morbihan), le 08/09/2018.
Photographie : Marc Le Moal


Un tour dans l'estuaire de la Vilaine

Après ou avant avoir effectué une sortie en mer, il est conseillé de visiter l'estuaire de la Vilaine, situé au nord du village de Pénistin, pour observer les nombreux limicoles qui se nourrissent en automne sur ses vasières. En hiver, elle constitue une zone importante pour le stationnement des anatidés, en particulier le Fuligule milouinan, la Macreuse noire, la Canard pilet (Anas acuta) et la Bernache cravant (Branta bernicla) (rive sud de l'estuaire et baie de Kervoyal), les laridés et les limicoles, principalement l'Avocette élégante (Recurvirostra avosetta), le Grand Gravelot (Charadrius hiaticula) et le Bécasseau variable (Calidris alpina). Plusieurs secteurs sont particulièrement intéressants, comme les pointes de Pennlan et du Halguen, la vasière du Bronzais ou la plage de la Mine-d'Or.

Contact

Marc Le Moal - Courriel : marc.le-moal@orange.fr

À lire aussi sur Ornithomedia.com

À lire sur le web

Le site web de la LPO Loire-Atlantique : http://loire-atlantique.lpo.fr/

Sur les forums d'Ornithomedia.com

Participez à la discussion "Où voir les oiseaux en Bretagne ?"

Ouvrages recommandés

Sources

  • Les biodiversitaires (2015). Aventures naturalistes dans le Mor Braz. Date : 26/09. www.lesbiodiversitaires.fr
  • Les biodiversitaires (2017). Préservons la biodiversité marine du Mor Braz (Morbihan) : sortie du 16 septembre 2017. Date : 17/09. www.lesbiodiversitaires.fr
  • Préfecture Maritime Atlantique. Directive Oiseaux : Mor Braz. www.cdpmem56.fr

Vos commentaires sur :
"Croisière ornithologique dans le Mor Braz (Morbihan) en septembre 2018"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest