Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Magazine > Études > Premier cas avéré de reproduction du Fuligule milouin en Corse

Études

Retour à la liste des articles de Études

Premier cas avéré de reproduction du Fuligule milouin en Corse

Un couple avec deux poussins ont été découverts en 2017 sur la lagune de Biguglia : cette découverte est intéressante car le Fuligule milouin est un nicheur rare sur le pourtour méditerranéen.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Premier cas avéré de reproduction du Fuligule milouin en Corse

Le Fuligule milouin (Aythya ferina) a niché en 2017 pour la première fois dans les roselières de l'étang de Biguglia (Haute-Corse).
Photographie : Bar-Christian / Wikimedia Commons

L'étang de Biguglia est la plus vaste zone humide de Corse : il mesure 11 km de long pour une largeur maximale de 2,5 km, et il occupe une superficie de près de 1 450 hectares. Il communique avec la mer Méditerranée via un étroit chenal (grau) et il collecte les précipitations des montagnes alentours. Du fait du gradient de salinité, la végétation est variée sansouires, prés salés, roselières, prairies inondées et aulnaies. Il est peu profond (un mètre en moyenne), et ses fonds sont couverts herbiers aquatiques étendus (zostères au Nord, ruppias au centre et potamots au sud) qui offrent un abri et de la nourriture à de nombreux poissons marins (anguilles, mulets...).
Des milliers d'oiseaux aquatiques y hivernent, principalement la Foulque macroule et les Fuligules milouin et morillon. Cette zone humide a d'ailleurs été reconnue en 1991 comme étant d’importance internationale pour ces trois espèces. Elle a été classée en réserve naturelle en 1994.
Le Fuligule milouin (Aythya ferina) n’était pas connu comme étant nicheur en Corse, mais Antoine-Simon Leoncini, ornithologue de la réserve naturelle de l'étang de Biguglia, nous informe que sa reproduction a été confirmée en 2017 dans les roselières de la lagune. Cette information est intéressante dans un contexte de déclin global de l'espèce en Europe depuis 20 à 30 ans, même si la population française est restée relativement stable sur cette période. En outre, ce canard est un nicheur peu commun sur le pourtour méditerranéen.

Abstract

The lagoon of Biguglia is the largest wetland of Corsica, with a lenght of 11 km and a surface of almost 1,450 hectares. It communicates with the Mediterranean Sea through a narrow channel (grau) and it collects precipitations from the surrounding mountains. Because of the salinity gradient, the vegetation is varied: sansouires, salt meadows, reedbeds, flooded meadows and alders. It is shallow (one meter on average),a nd its immerged aquatic vegetation provide shelter and food for large populations of  fishes (eels, mules ...). Thousands of waterfowl overwinter there, mainly Eurasian Coots, Tufted Ducks and Common Pochards. A nature reserve was created in 1994.
The Common Pochard Aythya ferina was not known as a breeder in Corsica until now, but Antoine-Simon Leoncini, ornithologist of the nature reserve of the lagoon of Biguglia, has informed us that the breeding has been confirmed in 2017. This information is interesting in a context of a global decline of the species in Europe for 30 years, although the French population has remained relatively stable over this period. In addition, this duck is an unusual breeder on the Mediterranean area.

Le Fuligule moluin (Aythya ferina)

Fuligule milouin (Aytha ferina) mâle

Fuligule milouin (Aytha ferina) mâle, réserve naturelle de l'étang de Biguglia (Haute-Corse).
Photographie : Antoine-Simon Leoncini

Longueur :  42 à 49 cm.

Envergure : 70 à 80 cm.

Description : le Fuligule milouin mâle en plumage nuptial a le dos gris très clair finement vermiculé, la poitrine et l'arrière du corps noirs, le cou et la tête brun rouge et le bec noir barré de bleu. La femelle est grisâtre avec la poitrine brune et le dos, les flancs, les scapulaires et les couvertures alaires gris et brun. En plumage internuptial, le mâle adulte ressemble à la femelle.

Habitats : durant la période de nidification, on le trouve sur les plans d'eau douce ou saumâtre de profondeur moyenne, avec une riche végétation immergée et riveraine. Durant la période internuptiale, il séjourne sur des plans d'eau variés.

Aire de répartition : le Fuligule milouin niche de l'ouest de l'Europe à la Sibérie et au nord-est de la Chine, ainsi que localement en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Les oiseaux européens hivernent en Europe et en Afrique.

Une espèce en expansion dans une partie de l'Europe 

La population européenne du Fuligule milouin est stable ou en légère augmentation en Scandinavie et dans l'ouest de l'Europe. Son aire de répartition résulte d'une expansion vers l'ouest qui a commencé au 19ème siècle en Finlande, en Suède et au Danemark entre 1850 et 1870, aux Pays-Bas et dans le nord de la Grande-Bretagne avant 1900, puis en France et dans les pays voisins vers 1930. Le développement de la pisciculture et l'eutrophisation (croissance de la végétation aquatique provoquée par l'augmentation de la concentration d’azote et de phosphore liée aux épandages agricoles et aux rejets industriels ou urbains) de nombreux plans d'eau expliqueraient en partie cette expansion. D'autre part, le Fuligule milouin niche volontiers à proximité des colonies de Mouettes rieuses (Chroicocephalus ridibundus) (lire L'importance méconnue des mouettes dans la nidification des canards), et l'augmentation de leur nombre entre 1970 et 1990 aurait été profitable.

Une espèce en déclin en Europe centrale et orientale

Fuligule milouin (Aytha ferina) femelle

Fuligule milouin (Aytha ferina) femelle en Camargue (Bouches-du-Rjône) le 01/02/2016.
Photographie : Sébastien Pastor / Blog Naturalimage

Le Fuligule milouin est par contre en déclin modéré dans le centre et l'est de l'Europe depuis 20 à 30 ans, à cause notamment d'une prédation prédatrice accrue de la part de mammifères et de poissons introduits comme la Carpe commune (Cyprinus carpio) (lire Les effets néfastes des carpes sur certains oiseaux aquatiques), d'une intensification ou de l'abandon de plusieurs zones piscicoles en Europe de l'Est, en Ukraine et en Russie, d'une dégradation de la qualité de l'eau et de la disparition de grandes colonies de Mouettes rieuses depuis les années 1990. Le saturnisme (intoxication aiguë causée par l'ingestion de plombs de chasse) aurait également contribué à ce déclin.

Statut en France

En France, le Fuligule milouin est un nicheur peu commun (de 3 000 à 5 000 couples), qui se reproduit dans le deux tiers nord du pays. Il a niché pour la première fois en Dombes et dans le Forez vers 1930, puis il a colonisé les régions à l'ouest et au nord. Ses principaux sites de reproduction sont les grandes zones d'étangs : la Dombes (Ain), le Forez (Haute-Loire), la Sologne (Loiret, la Bresse (Franche-Comté) et la Brenne (Indre) (lire Observer les oiseaux dans la Brenne), la Champagne-Ardenne, la Lorraine et les Pays de la Loire. Les évolutions sont toutefois contrastées selon les secteurs :  sur le lac de Grand-Lieu, le nombre de couples est passé de 5 en 1975 à 1 000 actuellement, alors que dans la Dombes, on comptait 3 600 couples dans les années 1970 contre de 1 200 à 1 500 en 1997.  Des cas de reproduction isolés sont notés depuis 1990 sur le pourtour méditerranéen (lagunes du Languedoc-Roussillon et  Camargue).  

Situation de l'étang de Biguglia (Haute-Corse)

Situation de l'étang de Biguglia (Haute-Corse).
Carte : Ornithomedia.com

En hiver, des dizaines de milliers oiseaux venus du nord et de l'est de l'Europe séjournent en France, notamment sur les étangs de la Dombes et de la Brenne, dans la vallée du Rhin (lire Observer les oiseaux en hiver dans la vallée du Rhin), sur les lacs de Grand-Lieu (Loire-Atlantique) (lire Observer les oiseaux du lac de Grand-Lieu), du Bourget (Savoie) (lire Observer les oiseaux sur les rives du lac du Bourget) et champenois (lire Où observer les oiseaux remarquables du lac du Der-Chantecoq en hiver ?), sur l'étang de Biguglia (Haute-Corse) (lire Observer les oiseaux dans la réserve naturelle de l'étang de Biguglia) et en Camargue (lire Où observer les oiseaux en Camargue ?). Les effectifs varient d'un hiver à l'autre en fonction des conditions météorologiques et des dérangements.

Une reproduction confirmée en 2017 sur l'étang de Biguglia

Le Fuligule milouin est un nicheur rare sur le pourtour méditerranéen français. En Italie, il niche dans le nord du pays (Brichetti et Fracasso, 2003), et en Sardaigne (lire), sa reproduction est rare et localisé (Grussu, 1996). 
En Corse, c'est le canard le plus abondant en hiver sur l’étang de Biguglia, avec de 3 000 à 4 000 oiseaux comptés chaque année, mais il n’était pas connu comme nicheur sur l'île. Au 20ème siècle, des données signalaient la présence de quelques individus en période estivale (références citées dans Thibault et Bonaccorsi, 1999) sur l'étang de Biguglia,. Mou (1934),  qui visita régulièrement la lagune en 1932 et 1933, s’interrogeait déjà sur la possibilité d'une reproduction. Le 31 juillet 1997, un juvénile a été observé avec deux mâles sur un bassin d’exploitation au sud de l’étang (Cantera, 1997). En 2017, la confirmation de sa reproduction a été  obtenue : un couple a été vu à plusieurs reprises à la fin du printemps le long de la berge ouest, et une femelle a feint une blessure le 24 mai pour détourner l'attention des observateurs (dont Antoine-Simon Leoncini)  de deux poussins âgés d’environ deux semaines cachés dans une roselière. Le mâle se tenait quelques mètres plus loin, parmi les Canards colverts (Anas platyrhynchos).

Contact

Antoine-Simon Leoncini - Réserve Naturelle de l'étang de Biguglia - Écomusée du fortin - Route de l’étang
20600 Furiani - Tél : 04 95 59 51 00- Site web : www.haute-corse.fr

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la galerie photos d'Ornithomedia.com

Fuligule milouin (Aythya ferina)

Sources

  • Rhyss E. green et . Pain Deborah (2016). Possible effects of ingested lead gunshot on populations of ducks wintering in the UK. Ibis. Volume : 158. Numéro : 4. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/ibi.12400/full
  • Anthony D. Fox et al (2016). Recent changes in the abundance of Common Pochard Aythya ferina breeding in Europe. Wildfowl. Numéro : 66. Pages : 22–40. wildfowl.wwt.org.uk/index.php/wildfowl/article/view/2638/1758
  • N. Issa et Y. Muller (2015). Atlas des oiseaux de France continentale. Nidification et présence hivernale. LPO/SEOF/MNHN. Delachaux et Niestlé, Paris
  • Département de la Haute-Corse. Réserve naturelle de l'étang de Biguglia. www.haute-corse.fr
  • P. Brichetti et G. Fracasso  (2003).1 Gaviidae – Falconidae. Ornitologia Italiana. Alberto Perdisa editore, Bologna.
  • J.-P. Cantera (1997). 7ème rapport semestriel, mars-août 1997. Réserve naturelle de l’étang de Biguglia, Département de la Haute-Corse, Bastia
  • J.-C. Thibault et G. Bonaccoris (1999). The Birds of Corsica. BOU Checklist. Numéro : 17. British Ornithologists’ Union, c/o The Natural History Museum, Tring
  • M. Grussu (1996). Check-list of the Birds of Sardinia. Rivista Italiana di Ornitologia. Numéro : 65. Pages : 113-122.
    E. J. M. Hagemeijer et M. J. Blair (1997). The EBCC Atlas of European Breeding Birds : Their Distribution and Abundance. T & AD Poyser, London
  • B. Muillard (1934). Notes sur les oiseaux observés en 1932 et 1933 à l’étang de Biguglia (Corse). Alauda.  Numéro : 6. Pages : 196-211
  • P. Cordonnier et J.-Y. Fournier (1983). Développement du poussin de Canard colvert Anas platyrhynchos et détermination de l'âge dans la nature. Bièvre. Volume : 5. Numéro : 1. Pages : 79-89

Vos commentaires sur :
"Premier cas avéré de reproduction du Fuligule milouin en Corse"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest