Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Magazine > Études > Pourquoi certaines espèces d'oies profitent-elles de l'agriculture moderne ? (Archive)

ARCHIVES DE LA RUBRIQUE "Études"

Retour à la liste de résultats des articles archivés

Pourquoi certaines espèces d'oies profitent-elles de l'agriculture moderne ?

Alors que le Salon de l'Agriculture débute le 24/02/2018, une étude récente montre que plusieurs oies ont su exploiter l'augmentation des surfaces et des rendements agricoles.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Pourquoi certaines espèces d'oies profitent-elles de l'agriculture moderne ?

Oies cendrées (Anser anser) en Zélande (Pays-Bas) le 6/12/2012.
Photographie : Marc Fasol

En hiver, les grands rassemblements d'Oies à bec court, cendrées, rieuses, des neiges ou des Bernaches nonnettes et du Canada dans les champs et les prairies cultivées du nord de l'Europe et d'Amérique du Nord attirent de nombreux observateurs. Mais ces scènes magnifiques d'un point de vue ornithologique sont relativement récentes : il y a plus de 50 ans, ces oiseaux aquatiques étaient moins nombreux et étaient essentiellement concentrés dans les zones humides naturelles. En effet, les oies ont découvert que les zones agricoles offraient une nourriture plus abondante et plus riche d'un point de vue énergétique que les marais et les vasières. Plusieurs espèces ont su exploiter ces nouvelles ressources et leurs populations ont ainsi significativement augmenté.
Dans cet article basé sur une étude publiée en 2017 dans la revue Ambio, nous présentons cette évolution et les facteurs expliquant pourquoi les oies se nourrissent de plus en plus dans les zones cultivées au détriment des zones humides naturelles.

Abstract

In winter, the huge flocks of Pink-footed, Greylag, White-fronted, Snow, Canada or Barnacle Geese in Northern Europe and North America feeding in fields and grasslands attract many birders. But these beautiful ornithological sceneries are relatively recent: more than 50 years ago, these waterfowl were much less numerous and were mainly concentrated in natural wetlands. In fact, they discovered that cereals and grasses are much richer in energy and proteins than seeds of wild plants, which sometimes have to be found with difficulty in the soil or the mud. Several species of geese have been able to exploit these new freeding resources and their populations have significantly increased.
In this article based on a study published in 2017 in the Ambio journal, we present this evolution and the reasons why geese prefer the fields and grasslands than wetlands to feed.

Cet article a été archivé...

Comment consulter cet article ?


  • Si vous n'êtes pas inscrit(e), vous devez remplir le formulaire d'inscription puis sélectionner le type d'abonnement souhaité afin d'accéder aux archives.

  • Si vous êtes déjà identifié(e)/connecté(e) et abonné(e), utilisez l'un des moteurs de recherche des archives accessibles parmi les 3 rubriques (Brèves, Magazine ou Pratique) dans laquelle se trouve votre article.

Le service d'archives d'Ornithomedia.com vous donne accès à l'ensemble des articles publiés dans les rubriques Brèves, Magazine et Pratique (et leurs sous-rubriques) depuis le lancement d'Ornithomedia.com en 2001.

Note : les personnes ayant contribué à la rédaction ou à l'illustration des articles publiés bénéficieront d'un accès gratuit aux archives : si c'est votre cas, merci de nous contacter par e-mail.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la rubrique Observations d'Ornithomedia.com

Bernache nonnette (Branta leucopsis)

Dans la galerie photos d'Ornithomedia.com

Bernache nonnette (Branta leucopsis)

Ouvrages recommandés

Sources

Anthony D. Fox et Kenneth F. Abraham (2017). Why geese benefit from the transition from natural vegetation to agriculture? Ambio. Volume 46. Pages : 188–197. https://link.springer.com/article/10.1007/s13280-016-0879-1

Vos commentaires sur :
"Pourquoi certaines espèces d'oies profitent-elles de l'agriculture moderne ?"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest