Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Magazine > Études > L'origine de la population ibérique de la Pie bleue (Archive)

ARCHIVES DE LA RUBRIQUE "Études"

Retour à la liste de résultats des articles archivés

L'origine de la population ibérique de la Pie bleue

Comment expliquer la présence d'une population ibérique séparée de plusieurs milliers de kilomètres de la population principale asiatique ?

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

L'origine de la population ibérique de la Pie bleue

Pies bleues ibériques (Cyanopica coki), Cacères (Estrémadure), Espagne.
Photographie : Mario Modesto Mata / Wikimedia Commons

Il existe deux hypothèses principales concernant la répartition curieuse de la Pie bleue (Cyanopica cyana), présentant deux populations séparées par des milliers de kilomètre : une en Espagne et au Portugal, et l'autre en Asie. Cette répartition géographique inhabituelle a été interprétée de deux façons différentes : elle ferait suite à une introduction dans la péninsule ibérique après la mise en place des premières routes maritimes commerciales entre l'Europe et l'Asie orientale au 16ème siècle, ou bien elle résulterait de l'extinction de l'espèce dans les zones intermédiaires suite à la dernière glaciation, entre - 125 000 et - 10 000 ans. Les oiseaux européens sont plus petits et l'extrémité de leur queue n'est pas blanche, contrairement aux oiseaux asiatiques, et plusieurs scientifiques considèrent ces différences comme prouvant que la séparation de deux populations est très ancienne.
En 2000, Joanne H. Cooper, de l'université de Londres, avait publié un article dans la revue Ibis décrivant la découverte de deux fossiles de Pies bleues en Europe dans deux grottes de Gibraltar datant de la fin du Pléistocène.
Pedro Miguel Guimarães et Cardia Lopes, de la Faculté des Sciences de Porto (Portugal), ont effectué une analyse génétique de plusieurs sous-espèces européennes et asiatiques, et nous publions les résultats de leur étude.

Abstract

The Azure-winged Magpie (Cyanopica cyanus) is a small corvid, which occurs in two widely separated areas in eastern Asia and Iberian Peninsula. This unusual geographical pattern has been interpreted in two different ways: (1) as the result of an introduction of birds in the Iberian peninsula, after the establishment of the first commercial sea routes between Europe and far eastern Asia in 1500s, and (2) as resulting from the extinction of the species in the areas in between Iberia and East Asia due to a vicariant event connected with climatic changes: the birds' once-extensive range broke up and shriveled during the last glaciation, between 125,000 and 10,000 years ago. Among other things, the European birds are smaller and lack the Asian whitish tail tips. Many scientists in the glaciation camp pointed to these characteristics as hard evidence that such evolutionary change could never take place over the mere five centuries posited by the mariner camp.
In 2000, the University of London's Joanne H. Cooper published a paper in the journal Ibis documenting the first fossil record of an Azure-winged Magpie in Europe. Two specimens turned up in caves on Gibraltar at late Pleistocene sites.
To confirm this natural origin, and to evaluate the phylogenetic placement of the genus Cyanopica within the Corvidae family, Pedro Miguel Guimarães et Cardia Lopes, from the Faculty of Sciences of Porto (Portugal), sequenced for a region including the mitochondrial DNA genes cytochrome b and ND5 from birds belonging to three Asian subspecies (C. c. pallescens, C. c.kansuensis, C. c. swinhoei) and the Iberian subspecies (C. c. cooki), and we present there the results of theur study.

Cet article a été archivé...

Comment consulter cet article ?


  • Si vous n'êtes pas inscrit(e), vous devez remplir le formulaire d'inscription puis sélectionner le type d'abonnement souhaité afin d'accéder aux archives.

  • Si vous êtes déjà identifié(e)/connecté(e) et abonné(e), utilisez l'un des moteurs de recherche des archives accessibles parmi les 3 rubriques (Brèves, Magazine ou Pratique) dans laquelle se trouve votre article.

Le service d'archives d'Ornithomedia.com vous donne accès à l'ensemble des articles publiés dans les rubriques Brèves, Magazine et Pratique (et leurs sous-rubriques) depuis le lancement d'Ornithomedia.com en 2001.

Note : les personnes ayant contribué à la rédaction ou à l'illustration des articles publiés bénéficieront d'un accès gratuit aux archives : si c'est votre cas, merci de nous contacter par e-mail.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Ouvrages recommandés

Vos commentaires sur :
"L'origine de la population ibérique de la Pie bleue"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest